Snowboard Garden Festival : kézako ?

festival | Créé en 2011, le Snowboard Garden Festival revient chaque année à l'automne pour célébrer la « culture montagne version snowboard » dixit le site de l'évènement. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Sandy Plas | Mardi 11 octobre 2016

Photo : Robin Crétinon


Tout a commencé il y a cinq ans par un rassemblement au parc Paul-Mistral, avant un déménagement au Stade des Alpes, puis, l'an dernier, au Palais des Sports. Mais peu importe le lieu, le concept est resté le même depuis sa création. « Le Snowboard Garden Festival célèbre le début de la saison et cherche à faire découvrir la culture glisse au grand public » explique Benjamin Rhéty, coordinateur général du festival et de l'association Smil'in Event, en charge de son organisation.

Et en guise de « culture glisse », le festival mise, comme son nom l'indique, essentiellement sur le snowboard. « Il existait déjà pas mal d'évènements consacrés au ski, c'était un moyen de se démarquer. » Au menu des trois jours : diffusion de films, animations diverses autour du snowboard, concerts, skate, street art... « Notre but est aussi d'ouvrir des lieux aux Grenoblois, comme le Stade des Alpes ou le Palais des Sports, pour qu'ils puissent en profiter différemment. » Avec une bière à la main ?

Snowboard Garden Festival
Au Palais des Sports de Grenoble du jeudi 13 au samedi 15 octobre


Soir 1

Rawlins (20h) + Trinix (23h) + 8er$ (00h) + JM & Mr Cardboard (1h15)
Palais des Sports 14 boulevard Clemenceau Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Soir 2

Leopoard Ale (20h) + NoFlipe (23h) + Smokey Joe & the Kid (00h)
Palais des Sports 14 boulevard Clemenceau Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Soir 3

Je déteste la musique (20h) + Ordoeuvre (23h) + Iphaze (00h)
Palais des Sports 14 boulevard Clemenceau Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

De la glisse et des platines au Snow Garden Festival

CONNAITRE | « Film festival, live music, expo & action » : voilà comme se définit (en anglais donc) le Snow Garden Festival qui, depuis 2011, anime (...)

Aurélien Martinez | Vendredi 6 octobre 2017

De la glisse et des platines au Snow Garden Festival

« Film festival, live music, expo & action » : voilà comme se définit (en anglais donc) le Snow Garden Festival qui, depuis 2011, anime l’automne grenoblois de manière efficace (l’ambiance est plutôt sympa). Avec cette année un double événement à fêter : le lancement des célébrations des 50 ans des Jeux Olympiques de Grenoble de 1968 (un film rétrospectif sera projeté le jeudi soir) et les 50 ans du Palais des sports (ancienne patinoire olympique de 1968) qui accueille l’événement. Sinon, côté programme, forcément, pendant ces trois jours, beaucoup de choses tourneront autour du snow (et, nouveauté cette année, du freeski), avec des films sur écran géant, des démonstrations, des expositions, des marques qui vanteront leurs produits… À noter surtout que chacune des soirées se terminera, de 23h à 2h du matin, avec des groupes sur scène, pour une septième édition plutôt orientée hip hop. Le jeudi soir, on aura ainsi droit au d

Continuer à lire

Le Snowboard Garden Festival côté musique

MUSIQUES | Événement pluridisciplinaire croisant musique live, projections de films de glisse et animations diverses, le Snowboard Garden Festival fait désormais (...)

Damien Grimbert | Mardi 13 octobre 2015

Le Snowboard Garden Festival côté musique

Événement pluridisciplinaire croisant musique live, projections de films de glisse et animations diverses, le Snowboard Garden Festival fait désormais partie des rendez-vous bien établis de la rentrée grenobloise. Pour sa cinquième édition, la manifestation investit pendant trois jours durant le Palais des sports avec un programme musical conséquent, regroupant pas moins de trois concerts ou DJ-sets tous les soirs, mêlant aussi bien artistes locaux que grosses pointures nationales. Dans la première catégorie, on retrouvera par exemple le jeudi l’infatigable équipe de Carton-Pâte Records suivie du non moins infatigable Little Tune. Dans la deuxième, outre la venue le vendredi des éclectiques turntablists lyonnais Fly & Netik, et du cofondateur du label Sound Pellegrino Orgasmic, il faudra surtout compter avec le grand retour (en format live) du projet Black Strobe d’Arnaud Rebotini (photo) le dernier soir.

Continuer à lire

Musique de stade au Snowboard Garden Festival

MUSIQUES | Gigantesque événement dédié à « rendre accessible la culture glisse hivernale », le Snowboard Garden Festival, qui investit cette année encore l’enceinte du (...)

Damien Grimbert | Mardi 14 octobre 2014

Musique de stade au Snowboard Garden Festival

Gigantesque événement dédié à « rendre accessible la culture glisse hivernale », le Snowboard Garden Festival, qui investit cette année encore l’enceinte du Stade des Alpes trois jours durant (du 16 au 18 octobre), a bien compris l’enjeu de la pluridisciplinarité. Outre les habituels stands d’exposants et de stations, food trucks, animations interactives, démonstrations et initiations diverses, il propose ainsi un festival de film de snowboard sur écran XXL, et, pour en venir à ce qui nous intéresse ici, un volet musique live regroupant trois concerts par soir. L’occasion de retrouver (ou découvrir) sur scène les punchlines percutantes des MCs cools et décomplexés de Set & Match (photo), trio hip-hop de Montpellier flirtant avec la house et la pop, l’électro-rock clivant d'Erotic Market (on adore ou on déteste, c’est selon), le big brass band rock hip-hop soul des Monstroplantes (neuf musiciens au total) ou la pop-rock de Pat Bee & The RedTrees, formation du snowboardeur suisse Pat Burgener.

Continuer à lire

Dynamite au Stade des Alpes

MUSIQUES | Evènement pluridisciplinaire gratuit (ou presque) mêlant musique live, projections de films de glisse et animations diverses, le Snowboard Garden Festival (...)

Damien Grimbert | Lundi 30 septembre 2013

Dynamite au Stade des Alpes

Evènement pluridisciplinaire gratuit (ou presque) mêlant musique live, projections de films de glisse et animations diverses, le Snowboard Garden Festival se déroulera du jeudi 10 au samedi 12 octobre dans l’enceinte du Stade des Alpes. Si les concerts du jeudi et du vendredi seront marqués respectivement par la venue de Missill et des Naïve New Beaters, c’est bel et bien la soirée du samedi qui recueillera notre attention puisqu’elle sera l’occasion de découvrir sur scène la charismatique Ms Dynamite. Jeune Anglaise d’origine jamaïcaine et écossaise grandie au son des radios pirates et de la scène UK garage, Niomi Arleen McLean-Daley de son vrai nom avait explosé au début des années 2000 avec son excellent premier album A Little Deeper, fusion énergique de hip-hop, R’n’B, et reggae portée par une poignée de tubes imparables (Dy-Na-Mi-Tee, Put Him Out, It Takes More…) et couronnée d’un prestigieux Mercury Prize. Progressivement revenue sur le devant la scène ces dernières années grâce à une série de

Continuer à lire

De la neige en automne

MUSIQUES | Les amateurs de glisse (comme les amateurs d’amateurs de glisse) ont rendez-vous cette semaine au Snowboard garden festival, qui se tiendra du jeudi (...)

Aurélien Martinez | Lundi 8 octobre 2012

De la neige en automne

Les amateurs de glisse (comme les amateurs d’amateurs de glisse) ont rendez-vous cette semaine au Snowboard garden festival, qui se tiendra du jeudi 11 au samedi 13 octobre au parc Paul-Mistral. À côté de tout ce qu’il est normal d’attendre dans ce genre de gros événements (distributions d’awards du snowboard français, diffusion de moult films du genre sous le chapiteau cinéma...), on a remarqué avec enthousiasme que, côté expo, la galerie Spacejunk s’offrait un petit hors les murs en montrant des œuvres phares de sa programmation. Mais le gros truc de ces trois jours est sans aucun doute la Garden party du vendredi au Stade des Alpes (dans l’un des salons, avec vue sur la pelouse vide : impressionnant). Une grosse soirée électro avec entre autres le duo marseillais Tambour battant (photo), déjà croisé en 2009 à Grenoble lors du festival Lumières sur la Bastille. À noter que pendant les trois jours, des DJ sets gratuits se succèderont aussi dans le parc – on croisera notamment l'Anglais (d'origine russe) DJ Vadim, l’un des premiers poulains du label Ninja Tune. Dansons sous la neige, même en octobre. AM & LG

Continuer à lire