Grenoble la punk

Événement | Du mercredi 14 au jeudi 22 février, Grenoble sera punk grâce à la semaine thématique "Never mind the love songs, this is punk music" proposée par la Belle électrique. On vous en dit plus.

Damien Grimbert | Mardi 6 février 2018

Biopic plus ou moins romancé de l'histoire d'amour autodestructrice entre le bassiste des Sex Pistols Sid Vicious et sa compagne Nancy Spugen, Sid and Nancy, film de 1986 d'Alex Cox, sera projeté mercredi 14 février au cinéma le Club. Et marquera le départ d'une semaine d'événements thématiques autour des 40 ans et quelques du mouvement punk ; semaine organisée par la Belle électrique en partenariat avec le Club et MC4 Distribution.

Au programme également, une soirée indie-rock / hardcore avec les DJs Blondie et Ladascream (le vendredi 16 février au bar de la Belle), un concert du groupe de garage/punk/soul californien The Bellrays (le jeudi 22 février à l'Ampérage, avec They Call Me Rico en première partie) et enfin une conférence d'Éric Durand, parolier et cofondateur du groupe séminal de la scène punk française Les Olivensteins, intitulée « Punk rock, 1977-1980, bien plus qu'une musique ».

Présentée le mercredi 21 février à la Belle électrique, cette dernière s'annonce d'autant plus immanquable qu'elle sera couplée avec la projection d'un documentaire inédit consacré à la formation culte The Damned (en photo), qui lança la première vague du punk anglais aux côtés des Clash et des Sex Pistols… sans jamais réussir pour autant à atteindre la même notoriété que ces derniers.

Never mind the love songs, this is punk music
Au Club, à la Belle électrique et à l'Ampérage du mercredi 14 au jeudi 22 février


The BellRays + They Call Me Rico


L'AmpéRage 163 cours Berriat Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter