« Diffuser la culture du Maghreb et Moyen-Orient »

Nathalie Gresset | Mardi 18 février 2020

« Une semaine d'événements pluridisciplinaires pour dévoiler la richesse du Maghreb et du Moyen-Orient. » C'est par ces quelques mots que Ludmilla Moulin, vice-présidente de l'association organisatrice de la manifestation, décrit la 4e édition de la Semaine du monde arabe, qui se déroule du 18 au 21 février, principalement à Sciences Po Grenoble. « Pour nous, l'objectif est de diffuser la culture incroyable de cette région du monde, qui ne se résume pas à ses conflits. Chaque année, on propose de nouvelles activités et explore de nouvelles thématiques. »

Projection d'un documentaire retraçant le parcours d'une jeune Palestinienne de Gaza pour partir étudier à l'étranger, concours d'éloquence, stage de danses orientales… sont quelques-uns des événements qui rythment cette semaine. « Parmi les temps forts, nous allons recevoir l'ambassadeur du Liban en France, Rami Adwan, qui animera aux côtés de Daniel Meier, docteur en sociologie politique, la conférence "1920-2020 : quel bilan pour le Liban ?". » Pour conclure sur une note musicale et festive, la Belle Électrique recevra vendredi 21 février le groupe de musique électro-orientale Acid Arab, à l'occasion de la sortie de son nouvel album, et l'artiste Mehmet Aslan qui a déjà participé à la manifestation il y a deux ans.

Semaine du monde arabe #4
À Sciences Po Grenoble, la Belle Électrique et dans les locaux de l'association Amal, jusqu'au 21 février

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter