Qui sommes nous   |   Envoyez un programme   |   Diffusion   |   Recrutement   |   Coordonnées   |   Publicité   |   Archives

GRENOBLE
LE WEB DES SPECTACLES

SUIVEZ-NOUS


La Vénus à la fourrure

CINEMA | critique publiée le Mercredi 6 novembre 2013 par Christophe Chabert

Petit Bulletin n°908

Critique du film La Vénus à la Fourrure de Roman Polanski Une actrice, un metteur en scène, un théâtre et "La Vénus à la fourrure" de Sacher-Masoch : un dispositif minimal pour une œuvre folle de Roman Polanski, à la fois brûlot féministe et récapitulatif ludique de tout son cinéma. Christophe Chabert

La Vénus à la fourrure

À sa sortie, on avait pris Carnage pour une sorte de repli stratégique de la part de Roman Polanski. L’adaptation de la pièce de Yasmina Reza venait après ses déboires avec la justice suisse, et le choix d’un huis clos à quatre personnages lui permettait de tourner vite en déclinant en virtuose sa science du découpage et de la mise en scène. Surtout, il y circulait une rage que l’on imaginait circonstanciée, là encore liée à cette énième humiliation dans une vie déjà chaotique.

Derrière sa réjouissante santé, par-delà la comédie de mœurs labyrinthique à laquelle Polanski nous convie, La Vénus à la fourrure poursuit ce double geste de façon enthousiasmante. C’est une charge virulente contre l’époque et ses travers, ici pris sous l’angle de la lutte des sexes, et c’est à nouveau un huis clos tiré d’une pièce de théâtre, signée cette fois David Ives ; sauf que cette fois, le théâtre est le lieu et la matière du film, même si, en transparence, le cinéaste vise aussi tout ce qu’implique l’acte de mettre en scène, y compris le sien.

Le théâtre du complot

Il y a donc un auteur, Thomas, qui s’apprête à adapter La Vénus à la fourrure de Sacher-Masoch sur les planches, et qui cherche une comédienne pour incarner Vanda. Mais, en cette journée d’auditions, il n’a vu défiler que de ravissantes idiotes, et il peste au téléphone auprès de sa compagne contre l’inculture de ces jeunes filles surtout préoccupées par leur carrière. Soudain, comme tombée du ciel – orageux, orageux, ce qu'on découvre durant le générique, travelling à travers une allée parisienne où la caméra finit par pousser les portes du théâtre, le tout rythmé par une musique de sabbat païen d’Alexandre Desplat, très inspiré – une dernière actrice débarque, en retard, trempée jusqu’aux os, trop maquillée, un peu vulgaire ; et pour couronner le tout, son nom n’est même pas sur la liste des auditions.

Au départ, elle donne raison à Thomas : mâchouillant son chewing-gum et ponctuant toutes ses phrases par des « genre » et des « OK », elle figure une caricature de la comédienne écervelée, et plus toute jeune qui plus est. Mais, à force d’insister, elle finit par obtenir le droit de faire un essai pour le rôle, et c’est Thomas qui lui donnera la réplique. Dès les premières lignes, la voilà métamorphosée, crédible en demoiselle autrichienne du XIXe siècle. C’est le renversement inaugural opéré par Polanski dans La Vénus à la fourrure, et ce n’est pas le dernier puisqu’il va ensuite s’amuser à brouiller les frontières entre le texte de Sacher-Masoch et celui de Ives, entre la représentation théâtrale et la mise en scène cinématographique, créant ainsi une atmosphère de complot où le pouvoir ne cesse de changer de main.

La déesse du carnage

Thomas et Vanda sont comme les trois actes d’une pièce, à tour de rôles acteurs, personnages et auteurs de partitions conflictuelles. Mais chacun de ces actes renvoie à un moment du cinéma polanskien, si bien que La Vénus à la fourrure est comme un condensé sidérant de toute son œuvre, enfermé entre quatre murs mais libre d’en explorer tous les recoins : la scène et les gradins, la régie et les loges, ouvrant un espace considérable pour une mise en scène constamment inventive et d’une remarquable fluidité…

Thomas est un bourgeois hautain et arrogant qui pense détenir un savoir qui le met à l’abri de la bêtise environnante ; puis il devient un homme ensorcelé par une femme dont il cherche à percer le mystère ; et il terminera en être androgyne et humilié, victime d’un machisme dont il n’a même plus conscience. Il est à la fois Le Pianiste, l’écrivain de Lunes de fiel et Le Locataire. Il est surtout un parfait alter ego de Polanski, metteur en scène obsédé par le contrôle mais dépassé par son désir ; la ressemblance, graduellement troublante, entre Amalric et le cinéaste, achève de le souligner. En face de lui, Emmanuelle Seigner, impressionnante comme jamais auparavant, semble elle aussi ramasser en un seul rôle tous ceux qu’elle a tenus chez son mari : la fille d’à côté muée en héroïne hitchcockienne de Frantic, la femme fatale de Lunes de fiel et le diable sexué de La Neuvième porte.

Cet affrontement entre deux archétypes quasi-mythologiques – l’Homme dominant et la Femme asservie – a quelque chose de vertigineux à l’écran : car Polanski arrive non seulement à éclairer sous un jour nouveau ce qui travaillait secrètement ses films, dont on découvre aujourd’hui à quel point ils ont toujours été féministes, mais il parvient à le faire dans un geste extrêmement audacieux de cinéma, où chaque détail sollicite une attention totale du spectateur, qui perd pied entre le réel, sa représentation et sa représentation à l’intérieur de la représentation.

En cela, le jeu sur les objets, tantôt réels, tantôt mimés et sonorisés, et sur un érotisme essentiellement suggéré – il suffit d’un sein qui se dévoile furtivement et de manière inattendu pour que Thomas perde définitivement le peu d’ascendant qu’il avait encore sur la situation – participent du trouble ludique avec lequel Polanski nous invite dans son dispositif, dont l’épure dissimule l’extrême sophistication. C’est d’ailleurs à cela qu’on mesure quel immense cinéaste il est : avec La Vénus à la fourrure, il n’a jamais été si près d’une absolue nudité de moyens – deux comédiens, un seul lieu, du temps réel – et autant dans l’expérimentation, la liberté et l’ouverture sur le monde actuel. On l’imaginait replié sur lui-même ; il était, au contraire, en train d’élargir encore l’horizon de son œuvre, une des plus importantes du cinéma contemporain.

La Vénus à la fourrure
De Roman Polanski (Fr, 1h36) avec Emmanuelle Seigner, Matthieu Amalric…

Tags  • La Venus a la Fourrure • Roman Polanski • Emmanuelle Seigner • Matthieu Amalr

Vous aimez cet article ? partagez le sur les réseaux sociaux !

Suivez l'actualité Cinéma à Grenoble avec LE PETIT BULLETIN

NEWSLETTER

La Vénus à la fourrure

sortie nationale : Mercredi 13 novembre 2013

De Roman Polanski (Fr, 1h33) avec Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric...
Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates.

Voir les salles et horaires du film à GRENOBLE

À LIRE AUSSI

+ L’insolente jeunesse des vieux cinéastes (CINEMA / 27 août 2013)

+ Cannes, jour 10 : bouquet final (CINEMA / 25 mai 2013)

+ Tout ça pour ça (THEATRE-DANSE / 28 mars 2013)

+ Incompréhension totale (THEATRE-DANSE / 9 janvier 2013)

+ Dans la maison (CINEMA / 4 octobre 2012)

+ Vous n’avez encore rien vu (CINEMA / 21 septembre 2012)

+ Le charme hargneux de la bourgeoisie (CINEMA / 2 décembre 2011)

+ Le goût de la claustrophobie (CINEMA / 2 décembre 2011)

+ Essential killing (CINEMA / 1 avril 2011)

+ The Ghost writer (CINEMA / 1 mars 2010)

comments powered by Disqus

Portraits

BOUKHRIEF : « "MADE IN FRANCE" NE SERA PAS MAUDIT »

Mardi 19 janvier 2016

Après les attentats de novembre, Nicolas Boukhrief avait pris avec philosophie et dignité la non-sortie sur les écrans de son “Made in France”, sur une cellule djihadiste qui doit (...)

ARNAUD DESPLECHIN, L’OUTSIDER

Mardi 19 mai 2015

Paul Dédalus, les jeunes comédiens, Roubaix, Mathieu Amalric et l’appétit pour les autres : le cinéaste Arnaud Desplechin aborde avec nous les grands sujets de son œuvre et de son (...)

Concours

Avant-première du film Médecin de campagne

clôture : Lundi 8 février 2016

10 invitations à gagner pour l'avant-première du film Médecin de Campagne, en présence du réalisateur, le lundi 8 février à 20h10 à Chavant.

Avant-première du film "Joséphine s'arrondit"

clôture : Mardi 9 février 2016

10 invitations à gagner pour l'avant-première "Joséphine s'arrondit" en VF le mardi 9 février à 20h à Chavant.

Un cycle pour deux : Transperceneige

clôture : Mardi 9 février 2016

Dans le cadre du cycle "Un fauteuil pour deux", 50 places à gagner pour la séance exceptionnelle "Transperceneige" de Joan-Ho Bong. Un débat suivra la projection. L'invité sera Jea

Rencontres cinématographiques "A vous de voir"

clôture : Jeudi 11 février 2016

12 places à gagner pour les rencontres cinématographiques "A vous de voir" à La Vence à St Egrève les dimanche 14 et lundi 15 février (voir séances proposées ci-dessous)

Tous les jeux concours

Derniers Blogs

Spotlight de Tom McCarthy

Blog Cinéma publié le Mercredi 3 février 2016
par RESSENTI

Un film indispensable pour soulever la chape de plomb ! (...)

#OscarsSoWhite, Julie Delpy et la convergence des luttes

Blog Cinéma publié le Lundi 25 janvier 2016
par AURÉLIEN MARTINEZ

Édito du n°1001 - mercredi 27 janvier - Petit Bulletin Grenoble (...)

Carol de Todd Haynes

Blog Cinéma publié le Mardi 19 janvier 2016
par RESSENTI

Rendez-vous raté (...)

Recherche
+ CINEMA
THEMATIQUE
DATE

Film
SALLE
Notre selection
Avant premiere
en V.O en 3D   
         Mot-clé

RECHERCHER ►
les choix de la rédaction


MERCREDIS PIMENTÉS
Dancehall, tropical, grime, bass music, african beat, balkan beat, électro-swing, ghetto funk, UK ho (...)

JAAL + ORANGE BLOSSOM
Dans le dernier album d'Orange Blossom résonne quelque chose de cinématographique comme un western a (...)

LA NUIT FOLK
Chaque fois qu'on se demande ce qu'ils deviennent à force de tirer à vue dans une multitude de proje (...)

DJAZIA SATOUR
La Grenobloise Djazia Satour, ancienne chanteuse du trio de trip hop (mais pas que) MIG, a débarqué (...)

FESTIVAL ELECTROCHOC 11
Aussi rare en concert que le dahu sur les hauteurs de Grenoble, aussi cultes qu'exigeant à écouter, (...)

GUILLAUME PERRET AND THE ELECTRIC EPIC
Jeune prodige du saxophone, le Français Guillaume Perret malaxe le jazz pour en faire une forme musi (...)

BIRTH OF JOY + EYE SHAKERS
Tu as du mal à refermer la porte des Doors, tu aimes aller faire ton marché aux « légumes » du côté (...)

QUATUORS POUR FLÛTE
Les quatre collègues aux Musiciens du Louvre Grenoble s'émancipent de l'orchestre pour une récréatio (...)

QUATUORS POUR FLÛTE
Les quatre collègues aux Musiciens du Louvre Grenoble s'émancipent de l'orchestre pour une récréatio (...)

DE CABOURG 1914 AU TEMPS RETROUVÉ DE BALBEC
Les pages des sept tomes du mythe d’À la recherche du temps perdu sont parsemées de références music (...)

AURORA ORCHESTRA JOUE LA CINQUIÈME SYMPHONIE DE BEETHOVEN PAR CœUR
En 2014 au BBC Proms de Londres, l'orchestre Aurora et son chef Nicholas Collon créèrent la surprise (...)


Tous les concerts et soirées à l'affiche à GRENOBLE

QUENTIN, WOODY, STEVEN ET MOI
Une pièce sur un couple qui part à vau-l'eau. Bon, rien de bien original… Là où ça l’est un peu plus (...)

TABATABA
L’histoire d’une sœur déstabilisée par le comportement de son frère non conforme aux représentations (...)

EN ATTENDANT GODOT
Une mise en scène fidèle à l’esprit de Beckett, avec un travail important sur l’espace – alors que, (...)

TUTU
Six excellents danseurs jouent sur les codes de la danse (la classique, la contemporaine, l’acrobati (...)

POURQUOI ?
« De la petite enfance au troisième âge, Michaël Hirsch suit le parcours d’un personnage qui s’inter (...)

ET QUE VIVE LA REINE !
C’est un peu le projet à part de l'excellente compagnie grenobloise Les Gentils, avec quelques coméd (...)

TIERRA EFIMERA
Un spectacle où la terre sert de matériau de base à des envolées poétiques et visuelles saisissantes (...)

POLI DÉGAINE
Une sorte de réinterprétation déglinguée du mythe de Polichinelle par la compagnie « de théâtre, mar (...)

NOUS SOMMES TOUS DES K
Bruno Thircuir et sa Fabrique des petites utopies nous embarquent dans un agréable repas-spectacle b (...)

DANS TA BULLE
Adaptation pour la scène des tranches de vie croquées dans ses bédés par Domas, un spectacle qui fai (...)

CÉLIMÈNE ET LE CARDINAL - LE MISANTHROPE, LA SUITE
L’auteur Jacques Rampal s’est lancé dans un pari fou : écrire une suite au Misanthrope de Molière. Ç (...)

QUI-VIVE
Un spectacle de magie qui est plus qu’un spectacle de magie ! Sur scène, trois magiciens utilisent l (...)

MELTING POT
Chez cet humoriste adossé à un arbre généalogique plus ramifié qu'un Dragonnier de Socotra (sa mère (...)

UN PEU D'OPTIMISME BORDEL !
Issue du conservatoire de Grenoble, le Festin des idiots est une jeune compagnie protéiforme qui a p (...)

L'AFFAIRE DUSSAERT
Une conférence théâtrale sur l'art contemporain et ses dérives, centrée sur le cas Philippe Dussaert (...)

30/40 LIVINGSTONE
Ça c’est du spectacle étrange ! Le charismatique comédien espagnol Sergi López, que l’on a plutôt te (...)

UN OBUS DANS LE CœUR
Un roman de Wajdi Mouawad sur un homme qui doit se rendre à l’hôpital où sa mère agonise. Le comédie (...)

VADER (PÈRE)
Une maison de retraite aux murs beaucoup trop immenses : un décor inquiétant pour une ambiance qui l (...)

RITES
Chaque société a les danses rituelles qu'elle mérite. Dans sa pièce, le chorégraphe Denis Plassard i (...)

LE BOURGEOIS GENTILHOMME
Dans la version de Philippe Car, Monsieur Jourdain est la victime d’une grande farce fantastique vis (...)

RUE DES VOLEURS
Avec cette adaptation du roman de Mathias Énard, Bruno Thircuir de la Fabrique des petites utopies l (...)

LE SORELLE MACALUSO
Sept sœurs italiennes pleurent le décès de l’une d’entre elles. C’était pendant l’enfance, mais les (...)

ABEILLES
L’entité familiale reste un cadre récurrent chez Gilles Granouillet. Abeilles, sa nouvelle création, (...)

ALEX LUTZ
Chaque soir sur Canal +, Alex Lutz est Catherine, quadra maniérée et accroc à la presse people. Sur (...)

BIT
Ça commence fort, très fort, par une longue farandole de six interprètes rappelant certaines danses (...)

IMPRO LIVE !
Il y a l’improvisation théâtrale, très courue à Grenoble comme ailleurs. Les Bandits manchots, eux, (...)

PAN-POT, OU MODÉRÉMENT CHANTANT
Véritable féerie visuelle, Pan Pot est un petit bijou de cirque contemporain. Épuré à souhait, le pl (...)

ÇA IRA (I) FIN DE LOUIS
4h30 pour dire comment les Français ont allumé une Révolution et comment le Tiers état a fait entend (...)

CE QUELQUE CHOSE QUI EST LÀ...
Chantal Morel adapte le bouquin d’Antoine Choplin sur les oubliés de Tchernobyl, ceux qui habitent e (...)

À TOUR DE RÔLE
Pierre David-Cavaz et Stéphane Müh, figures bien connues de la scène grenobloise, s’amusent avec nou (...)

À Ố LÀNG PHố
Seize acrobates vietnamiens défient les lois de l’apesanteur pour nous raconter leur pays. Dans un d (...)


Tous les spectacles à l'affiche à GRENOBLE

le Film de la semaine

Steve Jobs

De Danny Boyle (ÉU, 2h02) avec Michael Fassbender, Kate Winslet...
Dans les coulisses, quelques instants avant le lancement de trois produits emblématiques ayant ponctué la carrière de Steve Jobs, du Macintosh en 1984 à l’iMac en 1998, le film nous entraîne dans les rouages de la révolution numérique pour dresser un portrait intime de l’homme de génie qui y a tenu une place centrale.

Voir les salles et horaires du film

Au cinéma


ALVIN ET LES CHIPMUNKS - A FOND LA CAISSE
De Walt Becker (ÉU, 1h32) avec Jason Lee, Kimberly Williams-Paisley...
Voir la fiche du film

ANOMALISA
De Charlie Kaufman et Duke Johnson (ÉU, 1h31) avec David Thewlis, Jennifer Jason Leigh...
Voir la fiche du film

CHOCOLAT
De Roschdy Zem (Fr, 1h50) avec Omar Sy, James Thiérrée...
Voir la fiche du film

DIRTY PAPY
De Dan Mazer (ÉU, 1h42) avec Robert De Niro, Zac Efron...
Voir la fiche du film

DOFUS - LIVRE : JULITH
D'Anthony Roux et Jean-Jacques Denis (Fr, 1h47) avec Sauvane Delanoe, Emmanuel Gradi...
Voir la fiche du film

GOYA, VISIONS DE CHAIR ET D'OS
(Angl, 1h30) documentaire
Voir la fiche du film

HAPPILY EVER AFTER
De Tatjana Bozic (PB-Croat., 1h23) documentaire
Voir la fiche du film

IMPITOYABLE
De Clint Eastwood (1992, ÉU, 2hh1) avec Clint Eastwood, Gene Hackman...
Voir la fiche du film

LA MARCHEUSE
De Naël Marandin (Fr, 1h20) avec Qiu Lan, Yannick Choirat...
Voir la fiche du film

LA TERRE ET L'OMBRE
De César Acevedo (Fr-Bré-Chili-Colom-PB, 1h37) avec Haimer Leal, Hilda Ruiz...
Voir la fiche du film

LA TERRE ET L'OMBRE
De César Acevedo(Colombie, 1h37) avec Haimer Leal, Hilda Ruiz...
Voir la fiche du film

LE TEMPS DES RÊVES
De Andreas Dresen (All-Fr, 1h57) avec Merlin Rose, Julius Nitschkoff...
Voir la fiche du film

LES TUCHE 2 - LE RÊVE AMÉRICAIN
D'Olivier Baroux (Fr) avec Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty...
Voir la fiche du film

MAD LOVE IN NEW YORK
De Ben et Josh Safdie (ÉU-Fr, 1h37) avec Arielle Holmes, Caleb Landry Jones...
Voir la fiche du film

MINI ET LES VOLEURS DE MIEL
De Jannik Hastrup (Dan, 1h15) animation
Voir la fiche du film

POINT BREAK
De Ericson Core (ÉU, 1h53) avec Edgar Ramírez, Luke Bracey...
Voir la fiche du film

PRÉJUDICE
De Antoine Cuypers (Bel-Lux, 1h45) avec Nathalie Baye, Arno Hintjens...
Voir la fiche du film

STEVE JOBS
De Danny Boyle (ÉU, 2h02) avec Michael Fassbender, Kate Winslet...
Voir la fiche du film

JOSÉPHINE S'ARRONDIT
De Marilou Berry (Fr, 1h30) avec Marilou Berry, Mehdi Nebbou...
Voir la fiche du film

A UNE HEURE INCERTAINE
De Carlos Saboga (Port, 1h15) avec Joana Ribeiro, Paulo Pires...
Voir la fiche du film

ALASKA
De Claudio Cupellini (It-Fr, 2h05) avec Elio Germano, Astrid Bergès-Frisbey...
Voir la fiche du film

CHAIR DE POULE - LE FILM
De Rob Letterman (ÉU, 1h44) avec Jack Black, Dylan Minnette...
Voir la fiche du film

DEADPOOL
De Tim Miller (ÉU, 1h46) avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin...
Voir la fiche du film

EL CLAN
De Pablo Trapero (Argent., 1h48) avec Guillermo Francella, Peter Lanzani...
Voir la fiche du film

FAUT SAVOIR SE CONTENTER DE BEAUCOUP
De Jean-Henri Meunier (Fr, 1h20) avec Jean-Marc Rouillan, Noël Godin...
Voir la fiche du film

FERDA LA FOURMI
De Hermina Tyrlova (Rep. Tch., 40 min) Animation
Voir la fiche du film

FREE LOVE
De Peter Sollett (ÉU, 1h44) avec Julianne Moore, Ellen Page...
Voir la fiche du film

HEIDI
De Alain Gsponer (Suis-All, 1h51) avec Anuk Steffen, Bruno Ganz...
Voir la fiche du film

HOMELAND : IRAK ANNÉE ZÉRO - PARTIE 1 / AVANT LA CHUTE
De Abbas Fahdel (Irak, 2h40) Documentaire
Voir la fiche du film

HOMELAND : IRAK ANNÉE ZÉRO - PARTIE 2 / APRÈS LA BATAILLE
De Abbas Fahdel (Irak, 2h54) Documentaire
Voir la fiche du film

LA TOUR 2 CONTRÔLE INFERNALE
D'Eric Judor (Fr, 1h28) avec Eric Judor, Ramzy Bedia...
Voir la fiche du film

LE TRÉSOR
De Corneliu Porumboiu (Fr-Roum., 1h29) avec Toma Cuzin, Adrian Purcărescu...
Voir la fiche du film

LES INNOCENTES
D'Anne Fontaine (Fr-Pol, 1h40) avec Lou de Laâge, Vincent Macaigne...
Voir la fiche du film

LES INNOCENTES
De Anne Fontaine (Fr, 1h40) avec Lou de Laâge, Vincent Macaigne...
Voir la fiche du film

L'ODORAT
De Kim Nguyen (Can. 1h24) Documentaire
Voir la fiche du film

PEACE TO US IN OUR DREAMS
De Sharunas Bartas (Fr-Lit-Russ, 1h47) avec Ina Marija Bartaité, Lora Kmieliauskaite...
Voir la fiche du film

PEUR DE RIEN
De Danielle Arbid (Fr, 2h) avec Manal Issa, Vincent Lacoste...
Voir la fiche du film

THE MONKEY KING 2
De Pou-Soi Cheang (Chine) avec Aaron Kwok, Gong Li...
Voir la fiche du film

 
Cours de danse Studio Kleber

Cours de danse Studio Kleber

Cours et école de danse

Créativité rigueur et dynamisme !

5 Rue Kléber 38000 Grenoble


De l'atelier photo au cours de didgeridoo... toutes les disciplines que vous recherchez sont représentées sur Cours & Stages Grenoble