"Tout est possible (The biggest little farm)" : graine de paysans

ECRANS | De John Chester (É.-U., 1h32) documentaire

Vincent Raymond | Mardi 8 octobre 2019

Photo : ©FarmLore


Un couple de citadins, John et Molly, décide de plaquer Los Angeles pour fonder une ferme biologique vertueuse ex nihilo. Suivront sept années de galère, de doutes et de réussites parfois inattendues ; bref un long apprentissage avant d'arriver à l'équilibre écolo-nomique.

Le titre abolit tout suspense : le pari des deux urbains sera gagné à terme. Mais l'enjeu du film n'est pas là ; il réside dans la (re)découverte de l'agri-culture. Oui, en deux mots, puisqu'il s'agit autant de l'éducation de ces néo-paysans que de l'exploitation de leur terre et de leur cheptel. D'autant que John et Molly s'installant sur un domaine au sol mort, laminé par d'antérieures cultures intensives, il leur faut intégralement rétablir un écosystème (biotope et biocénose) et donc avoir les reins pour travailler quasiment à fonds perdus plusieurs saisons durant. En effet, l'exploitation va subir les attaques de nombreux ravageurs tant que ceux-ci ne seront pas régulés par leurs prédateurs naturels (dont il faut donc favoriser l'implantation) ; les aléas climatiques, catastrophes naturelles et les erreurs (riches d'enseignements) du couple auront aussi un impact sur la fragilité relative du projet… comme du processus.

D'une tonalité très positive, ce documentaire volontariste et esthétisant (à la base, John est cadreur animalier, ça aide), prouve la viabilité globale – environnementale et économique –de l'agriculture raisonnée. Il évite le piège de l'angélisme en montrant comment, par moments, les allures de gourou de leur conseiller technique finissent par les agacer – rien n'aurait été plus insupportable qu'un robinet d'eau tiède à la Demain. Seul véritable bémol : le film "omet" de préciser le coup pharaonique de l'investissement qui ne doit pas à la portée du premier apprenti paysan venu, hélas.…


Tout est possible

De John Chester (2019, ÉU, 1h32) John et Molly décident de quitter Los Angeles pour se lancer dans le développement d’une ferme écoresponsable.
Le Méliès 28 allée Henri Frenay Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter