Rose Valland, en quête de l'art spolié

L'exposition retrace le parcours de cette figure de la Résistance. Dans le cadre de la programmation culturelle du 75e anniversaire de la Libération

Notre avis : Le Musée dauphinois se penche sur une figure historique qui se caractérisa par sa discrétion et sa détermination : Rose Valland. Attachée à la conservation au Musée du Jeu de Paume (Paris) au début de la Seconde Guerre mondiale, Rose Valland voit son musée réquisitionné par les nazis pour en faire le lieu de stockage des œuvres d’art spoliées. La jeune conservatrice décide alors de profiter de sa situation pour recenser ces œuvres et leurs mouvements, à l’insu de l’occupant. Une entreprise remarquable qui a permis à la fin de la guerre d’aider à la restitution des œuvres en question. On n’a pas encore très bien compris ce qui serait présenté dans l’exposition mais à n’en pas douter, ce sera passionnant.

Musée Dauphinois

30 rue Maurice Gignoux 38000 Grenoble
Horaires : Du 5 novembre au 27 avril 2020, ts les jours (sauf mar) de 10h à 18h, sam, dim de 10h à 19h. Vernissage lun 4 nov à 18h30
Tarifs : entrée libre