PB d'or 2018 : expo

C'était 2018... | Avec une pépite locale et pas mal de musées isérois.

La rédaction | Mardi 18 décembre 2018

Le PB d'or du réseau incroyable : les musées départementaux de l'Isère

Si l'Année du Japon en Isère (qui dure jusqu'en juin) a été si bien suivie, c'est surtout grâce aux musées départementaux (gérés par le Département de l'Isère donc), dont certains se sont emparés de l'événement avec pertinence, sortant parfois des domaines que leur nom peut laisser penser. Comme le Musée dauphinois, qui a inauguré fin octobre Des samouraïs au kawaii, histoire croisée du Japon et de l'Occident, soit l'une des expositions les plus réussies de 2018 ; le Musée de la Résistance qui, cet été, a accueilli la très forte exposition Hibakusha, dessins des survivants d'Hiroshima et de Nagasaki ; ou encore le Musée de l'Ancien Évêché qui vient de lancer une exposition consacrée aux estampes japonaises.

Que ce réseau de dix (bientôt onze, avec celui dédié à Champollion qui ouvrira en 2020 à Vif) musées accessibles gratuitement (ce qui n'est pas rien) est incroyable, chaque musée complétant son voisin en racontant, dans ses expositions pemanentes, une partie de l'histoire de notre territoire – son passé dans le fascinant Musée archéologique de Grenoble, la Révolution française à Vizille, la vie du peintre Ernest Hébert au musée du même nom à La Tronche, celle du compositeur Hector Berlioz à La Côte-Saint-André… Alors bravo à celles et ceux qui se démènent pour le faire vivre à l'année.


Le PB d'or de la pépite locale : le Centre du graphisme d'Échirolles

Il y a deux ans ouvrait à Échirolles le Centre du graphisme, pour épauler à l'année le fameux Mois du graphisme et organiser des expositions hors du temps du festival. Un espace pas immense (trois salles aux murs blancs) mais qui permet tout de même à l'équipe de se (et, surtout, nous) faire plaisir avec des propositions variées allant du travail des affichistes polonais (en ce moment dans le cadre du Mois du graphisme) aux recherches graphiques qui ont accompagné la Première Guerre mondiale en passant par la richesse des pochettes de disques des cinquante dernières années. Un résultat à chaque fois passionnant et, surtout, très accessible – on peut être un parfait néophyte et tout comprendre.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter