"Esprit Japon, carte blanche à Martine Rey" : c'est la laque qu'elle préfère

Exposition | L'Année du Japon en Isère n'est pas encore terminée : la preuve avec cette nouvelle exposition proposée par le Musée Hébert de La Tronche.

Benjamin Bardinet | Mardi 8 janvier 2019

Photo : D. Deyres/Musée Hébert


Voilà une exposition baptisée Esprit Japon qui devrait ravir les amateurs de beaux objets et de choses délicates. Dans le cadre d'une carte blanche qui lui est faite par le Musée Hébert, Martine Rey, artiste iséroise formée aux beaux-arts de Kyoto, propose un dialogue entre artistes-artisans français et japonais. Au rez-de-chaussée, un accrochage hétéroclite nous fait ainsi naviguer entre les vanneries hypnotiques de Takayuki Shimizu, les compositions vaporeuses de Hiroshi Ueta, les kimonos tissés à la main de Mami Adachi et les non moins délicats services à thé de Laetitia Pineda.

Puis, à l'étage, Martine Rey présente plusieurs de ses pièces en dialogue avec celles de Naoko Ito – tous deux ayant fait du travail de la laque leur spécialité. Mais si la première compose des œuvres graphiques foisonnantes de mille détails évoquant des cartes géographiques, le second élabore de son côté des collages aux tonalités surréalistes qui prennent parfois la forme d'objets singuliers à mi-chemin entre art déco et arts plastiques.

En bonus, et toujours dans le cadre de l'Année du Japon, le Musée Hébert propose un accrochage intitulé « Hébert et le pays du Soleil-Levant » où tout un tas d'objets d'art décoratif (bonbonnière, balai de table...) fabriqués au Japon s'immiscent dans les appartements très XIXe de la famille Hébert.

Esprit Japon, carte blanche à Martine Rey
Au Musée Hébert jusqu'au dimanche 31 mars


Esprit Japon, carte blanche à Martine Rey


Musée Hébert Chemin Hébert La Tronche
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter