Qui es-tu le Centre d'art Bastille ?

ACTUS | Créé en 2006, le centre d'art lové au sommet de la Bastille nous ouvre ses portes à l'occasion de l'exposition "Infiltrations".

Charline Corubolo | Mardi 2 juin 2015

Photo : Charline Corubolo


Installé en haut de la Bastille depuis juin 2006, le centre d'art Bastille (Cab) n'est pas un lieu artistique comme les autres. Géré par l'association Lieu d'Images et d'Art, créée en 2004 et reconnue d'intérêt général, l'espace vit en grande partie de financements publics venant de la Ville de Grenoble, du conseil général de l'Isère, de la région Rhône-Alpes ainsi que de la Direction régionale des affaires culturelles (service déconcentré du ministère de la culture). Après une période financièrement difficile il y a trois ans, la situation va mieux même si elle reste fragile.

Les missions du Cab sont simples : rendre accessible la culture et valoriser les œuvres d'art. Mais la tâche n'est pas aisée d'où l'importance de proposer un accompagnement systématique à chaque visiteur nous explique Émilie Baldini, l'une des deux salariés de la structure. La volonté première est « de faire découvrir l'art contemporain, d'éveiller la curiosité et susciter de l'intérêt pour la création actuelle », ce qui implique un gros travail de médiation car le public qui se rend à la Bastille est très varié, des promeneurs et des touristes rentrant souvent dans les lieux par curiosité.

« La médiation occupe une place fondamentale dans notre fonctionnement puisque contrairement à un centre d'art, un musée ou un lieu d'exposition situé en ville, notre implantation nous conduit naturellement à veiller à ce que chaque visiteur puisse visiter nos expositions avec le même plaisir et partir du Cab avec cette envie de revenir chez nous ou d'aller ailleurs découvrir de nouvelles œuvres, de nouveaux artistes. »

Émilie Baldini définit d'ailleurs le Cab comme étant un « incubateur, un lieu de production et de diffusion » d'art, cherchant perpétuellement à varier la programmation aussi bien dans le choix des artistes exposés que dans les thèmes et cycles proposés, ou même avec l'intervention d'un commissaire d'exposition extérieur comme ici avec Infiltrations, exposition proposée par des étudiants.

Véritable « vecteur culturel, le Cab est un lieu où les notions d'échange, de partage et d'expérimentation sont fortes ». Le centre fêtera ses 10 ans d'existence l'année prochaine avec une multitude de surprises. Rendez-vous donc en 2016 pour l'anniversaire, et dès maintenant pour la proposition étudiante Infiltrations.


Infiltrations

Exposition réalisée par des étudiants lors d'un atelier avec le Centre d'Art Bastille
Centre d'Art Bastille Site sommital de la Bastille Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Errances musicales à la Bastille avec Bégayer

Concert | Rendez-vous samedi 20 octobre.

Damien Grimbert | Mercredi 17 octobre 2018

Errances musicales à la Bastille avec Bégayer

C’est rien de moins qu’un triple retour qui nous attend ce samedi 20 octobre à 20h30. Celui des concerts au Centre d’art Bastille tout d’abord, cadre aussi singulier qu’idéal pour accueillir des groupes musicaux aux horizons différents. Celui de l’association Plege ensuite, de retour aux affaires après une longue pause estivale. Et celui de Bégayer enfin (photo), trio alternatif unique en son genre qui viendra dévoiler ses « tristes poèmes bruyants » à l’occasion de la sortie de son très attendu premier album Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit, coproduit par Les Disques Bongo Joe et le label Le Saule. On ne peut malheureusement pas vous en dire beaucoup plus au stade actuel (seul deux des neuf titres de l’album ont été dévoilés à l’heure où l’on écrit ces lignes), si ce n’est qu’au vu des précédentes prestations du groupe, et de la très bonne formation pop folk qui les accompagne pour l’occasion (les Lyonnais de GHST), tout ça s’annonce sous les meilleurs augures.

Continuer à lire

Le Centre d'art Bastille fête ses dix ans

ACTUS | Inauguré le 22 juin 2006, le Cab célèbre son anniversaire un poil en avance avec une nouvelle expo et une soirée de concerts. On a rencontré la nouvelle boss pour en savoir plus.

Aurélien Martinez | Mardi 9 février 2016

Le Centre d'art Bastille fête ses dix ans

Dix ans pour le Centre d’art Bastille, situé là-haut sur la Bastille, au cœur de ce fort militaire édifié entre 1823 et 1848. Un contraste saisissant lorsqu'on découvre ses expos très art contemporain, ce qui fait tout le charme du projet. « Notre implantation ici était un gros challenge » assure Émilie Baldini, directrice du centre depuis le 1er septembre – mais ce n’est pas une nouvelle venue, puisqu’elle est au Cab depuis 7 ans (elle a notamment créé le service des publics). Un challenge donc, pour « un bilan plutôt positif » en cette dixième année d’existence. « On a été fer de lance pour certains artistes dont les premières expositions en centre d’art ont été chez nous, et qui sont maintenant reconnus sur la scène nationale voire internationale. » Niveau public, 115 000 visiteurs ont été accueillis en dix ans selon les chiffres fournis par le Cab. Accueillis et « accompagnés » surtout, la médiation culturelle tenant particulièrement à cœur à Émilie Baldini, qui vient par exemple de lancer les "mercredis découvertes" en direction du jeune public. Niveau perspectives, si l’avenir du Cab a pu paraître menacé il y a quel

Continuer à lire