Tamino

Notre avis : Il porte en guise de double prénom Tamino, du nom du prince de la Flûte enchantée de Mozart, et Amir, qui évoque ce même titre de noblesse en arabe. Il est anversois mais ses origines courent jusqu'en Égypte. On ne peut qu'y voir une somme de déterminismes qui font de Tamino un artiste unique au talent tiraillé, héritier du magnifique rock belge (on pense beaucoup aux impeccables Balthazar) puisant dans ses racines orientales. Mais aussi la réincarnation possible de la grâce de Jeff Buckley, baladant son timbre sur toutes les octaves possibles et ses semelles de vent jusqu'aux confins du monde de la tradition égyptienne. À la fois ange surplombant et prince doublement conquérant.

La Belle électrique

12 esplanade Andry-Farcy 38000 Grenoble
Horaires : Mercredi 17 avril 2019 à 20h
Tarifs : 19€/21€/23€