Retour vers le futur avec Avalon Emerson

Soirée | Un peu moins d’un an après avoir signé un DJ-set irréprochable en première partie de Modeselektor, l’Américaine sera de retour à la Belle électrique ce samedi 17 novembre.

Damien Grimbert | Mardi 13 novembre 2018

Photo : Joseph Kadow


Pour la deuxième édition de ses soirées Now Future dédiées au versant le plus avant-gardiste des musiques électroniques actuelles, la Belle électrique a eu la très bonne idée de réinviter l'Américaine Avalon Emerson à qui l'on devait un set rafraîchissant au possible lors de son précédent passage en première partie de Modeselektor.

Butinant à loisir entre new wave, techno, acid, breakbeat, house et rave music, morceaux vocaux et instrumentaux, perles oubliées des années 1980 et 1990 et inédits encore non commercialisés, ses Dj-sets défricheurs s'attachent ainsi bien plus à créer un univers novateur en confrontant diverses influences de manière inédite qu'à simplement enchaîner les "tracks" au kilomètre sans jamais changer de tempo. Une "philosophie" du mix à laquelle on ne peut évidemment que souscrire, tant le résultat, dansant, euphorisant et toujours surprenant, s'avère largement au-delà du tout-venant techno auquel on est malheureusement trop habitués.

Enfin, histoire d'en rajouter encore un peu dans l'enthousiasme, précisons qu'on attend aussi beaucoup des sets de Or:la et Roi Perez, deux artistes en pleine ascension partageant peu ou prou les mêmes affinités musicales, qu'Emerson a choisi d'inviter à jouer à ses côtés pour l'occasion.

Avalon Emerson + Or:la + Roi Perez
À la Belle électrique samedi 17 novembre à 23h


Avalon Emerson + Roi Perez & Or:la

Techno
La Belle Électrique 12 esplanade Andry-Farcy Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Invitation au voyage par Optimo

Soirée | De passage samedi 30 mars aux côtés de Lena Willikens pour la troisième édition des soirées "Now Future" de la Belle électrique, le duo de DJs écossais Optimo repousse depuis plus de vingt ans les frontières entre les genres musicaux pour mieux entraîner son public au sein d’une odyssée sonore cosmique et habitée d’une infinie diversité.

Damien Grimbert | Mardi 26 mars 2019

Invitation au voyage par Optimo

Écouter un DJ-set du duo Optimo, c’est la garantie immédiate d’être téléporté dans un univers à la fois étrange et familier où les styles musicaux se succèdent sans fin pour donner naissance à un paysage sonore ô combien singulier, une embardée space disco pouvant progressivement déboucher sur une rareté post-punk ou un morceau de folk psychédélique, un tube de house baléarique sur de l’ambient, du hip-hop 80’s ou de la musique africaine, un classique techno avant-gardiste sur du jazz, de la jungle ou de la no wave… Et tout cela l’air de rien, avec le plus grand naturel, comme s’il s’agissait à chaque fois d’une évidence absolue. Si cette immense richesse musicale, cette capacité à valser entre les styles et les époques est aujourd’hui adoptée par de plus en plus de DJs, elle fait littéralement partie de l’ADN même d’Optimo, qui perfectionne cette pratique depuis maintenant plus d’une vingtaine d’années. Pour JD Twitch et JG Wilkes, les deux DJs qui forment le duo, tout commence en effet en 1997, avec le lancement d’une résidence hebdomadaire dans le Sub Club de Glasgow dénommée… Optimo (Espacio). Il était une fois en Écosse Est-

Continuer à lire

Électro, techno, funk... : les 10 soirées de l'automne

Panorama de rentrée culturelle 2018/2019 | De quoi nous emmener énergiquement vers la fin d'année avec une flopée de DJs et de musiciens que l'on croisera tard le soir à la Belle électrique, au Black Lilith, à l'Ampérage ou encore à la Bobine.

La rédaction | Jeudi 20 septembre 2018

Électro, techno, funk... : les 10 soirées de l'automne

Cut Killer DJ emblématique de la scène hip-hop française s’il en est, Cut Killer a marqué d’un sceau indélébile les années 1990 par le biais d’innombrables mixtapes, émissions de radio et collaborations en tout genre. Fin connaisseur des grands classiques old-school, mais toujours un œil posé sur les dernières nouveautés fraîchement sorties, il viendra dévoiler sa science du mix le temps d’une soirée qui risque bien de faire salle comble. Au Black Lilith jeudi 27 septembre Subversion #1 Nouveau rendez-vous nocturne initié par l’équipe de The Dare Night, les soirées Subversion entendent mettre à l’honneur les sonorités techno, rave, indus et EBM. Au programme de cette première édition, trois live-acts qui s’annoncent prometteurs avec le trio lyonnais J-Zbel, électron libre du label défricheur Brothers From Different Mothers ; Codex Empire, projet techno indus du vétéran anglais basé à Vienne Mahk Rumbae ; et enfin Illnurse, membre fondateur du collectif noisy techno parisien Container. Les DJ-set

Continuer à lire

La techno autrement avec Modeselektor et Avalon Emerson

Soirée | S’ils officient chacun dans des registres distincts, le duo de vétérans berlinois Modeselektor et la jeune artiste américaine Avalon Emerson n’en partagent pas moins une volonté commune de sortir la techno et la house des ornières dans lesquelles elles semblent trop souvent embourbées. On en aura la confirmation samedi soir sur la scène de la Belle électrique.

Damien Grimbert | Mardi 21 novembre 2017

La techno autrement avec Modeselektor et Avalon Emerson

Il en va des musiques électroniques comme de tout autre champ artistique : une fois passées les premières années d’existence, on a vite tendance à sombrer dans la routine, le confort et la répétition. Et cela, l’iconoclaste duo Modeselektor l’a compris mieux que quiconque : de leurs premiers EPs remarqués pour le label BPitch Control au début des années 2000 à leur acclamée trilogie d’albums de 2005, 2007 et 2011 en passant par les sorties de leur label Monkeytown, Gernot Bronsert et Sebastian Szary n’ont eu de cesse d’introduire de nouvelles influences dans la techno pour mieux en ressusciter sa puissance d’évocation initiale. L’œuvre de Modeselektor est ainsi définie en bonne partie par son caractère collaboratif : rappeurs avant-gardistes (TTC, Busdriver, Antipop Consortium), rockers alternatifs (Thom Yorke, PVT), sans oublier bien sûr leur side-project au long cours Moderat aux côtés d’Apparat. Pour autant, la véritable force du duo réside avant tout dans sa capacité à conserver une cohérence parfaite au sein de projets qui, entre des mains moins habiles, auraient vite pu virer au fourre-tout indigeste. Cohérence

Continuer à lire