La Source s'écoule toujours

Spectacles en ligne | Depuis quelque mois, malgré la situation sanitaire, la Source continue de proposer résidences et événements (pour la plupart en livestream), pour combler un tant soit peu notre irréductible besoin de consolation. Et voici que la dernière salve en date s'avance pour les prochaines semaines !

Stéphane Duchêne | Mercredi 17 février 2021

Photo : DR


ÀÀ vos agendas : le programme débute très vite, dès ce jeudi 18 février, à 18h30, avec la sortie de résidence des P'tits Maux des Mômes, un spectacle jeune public de la Cie Poêle à Gratter. Une résidence durant laquelle la compagnie a proposé des ateliers musicaux à destination des enfants du Centre de loisirs de Fontaine. Sur scène, et donc à travers le filtre du livestream, on retrouve trois musiciens pour un spectacle participatif né de leurs expériences dans le milieu scolaire et de la petite enfance.

Les mardi 23 et mercredi 14 février, à 19h, sonnera l'heure des auditions régionales des iNOUïS du printemps de Bourges, un événement réservé aux professionnels de la profession (il s'agit comme indiqué d'auditions) mais retransmis sur Sol FM, qui proposera également des interviews des artistes. Les huit artistes régionaux présélectionnés par l'antenne régionale des iNOUïS seront comme d'usage répartis en deux groupes sur les deux soirs : le rappeur Richi, la protée lyonnaise Thaïs Lona, le Brésilien d'origine Joao Selva et la magnifique gouaille gone de Melba le mardi soir ; la révélation blues Théo Charaf, la French pop stéphanoise de La Belle Vie, Wendy Martinez, pas inconnue des suiveurs de pop pas comme les autres, et la bass musique de Submarine FM, le mercredi. Un jury national décidera ensuite des lauréats invités à concourir nationalement à Bourges (entre zéro et quatre, suivant la qualité du plateau et de ceux des autres antennes). L'occasion pour le public de belles découvertes radiophoniques en attendant mieux.

Le Pâtre sur le rocher

Le 4 mars, à 19h, Thierry Romanens et le trio de jazz Format A3 maintiennent le spectacle prévu en facebook live. Lequel est une adaptation d'un des tous meilleurs romans du grand Jean Echenoz, celui que le romancier, dans un tryptique biographique complété par Ravel et Des éclairs (sur la vie de Tesla), consacra au mythique coureur de fond tchécoslovaque Emil Zatopek. Thierry Romanens fait de Courir (photo) un spectacle théâtral et musical plutôt jazz qui, s'il est à la hauteur du texte original, promet beaucoup.

Autre sortie de résidence le 12 mars, à 19h, avec le folkeux grenoblois Gwizdek qui se présente comme un mélange entre les popeux foutraques Jonathan Bree et Patrick Watson et... Nekfeu. On devrait vous en reparler plus longuement bientôt...

Le 23 mars à 19h, on ne présentera plus Mademoiselle K qui, depuis quelques lustres, continue de mener sa carrière dans le rock français à l'écart quasi total des sentiers battus et des circuits obligés. La chanteuse a mis sa tournée officielle entre parenthèses et se présente ici en formule duo pour étrenner de nouvelles chansons entre deux classiques revisités.

Enfin, le mois de mars se concluera... en avril, le 4 à 19h, par du classique avec un trio voix (Guilaine Brenier Gonzales), piano (Christophe Egiziano), clarinette (Bernard Bonhomme), dont le faux minimalisme s'attaquera aux six Lieder allemands de Louis Spohr et au Pâtre sur le rocher de Schubert. Un spectacle qui devrait, si c'était nécessaire, venir vous titiller la mélancolie. Prévoir des mouchoirs.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter