Eptagon, à la croisée des genres

MUSIQUES | Collectif artistique grenoblois aux frontières d’une vaste gamme d’influences musicales (métal extrême, ambient, drone, musiques électroniques…), Eptagon dévoilera ce vendredi un imposant double album, "a.va.lon", ainsi qu’une série de performances inédites en streaming. L’occasion rêvée de mettre leur travail en lumière.

Damien Grimbert | Mercredi 3 mars 2021

Photo : (c) Eptagon


Fondé en 2016, le collectif Eptagon se crée à ses débuts dans un cadre assez informel, autour d'une petite demi-douzaine de groupes et de quelques artistes individuels. Leur point commun : un amour partagé pour le métal extrême, mais également une volonté de ne pas hésiter à s'en détacher occasionnellement pour explorer d'autres horizons musicaux. Une singularité qui va s'accentuer encore lorsque fin 2018, le collectif accède à une résidence de longue durée au Ciel, qui lui permet de bénéficier d'un espace de création partagé au sein de la structure. Un véritable coup d'accélérateur pour Eptagon, qui voit ses rangs s'agrandir (ce sont désormais pas moins de 25 personnes et plus d'une douzaine de projets stables qui gravitent au sein du collectif) mais également se diversifier avec l'arrivée de vidéastes et d'artistes numériques.

Aux côtés de formations musicales déjà bien établies (Maïeutiste, Epitaphe, Barus, Demenseed…) se greffent ainsi de nouveaux projets artistiques (Orcae, Jonas François, Nicolas Gaillardon…) qui vont permettre aux membres du collectif d'explorer d'autres gammes esthétiques, aussi différentes que complémentaires de leur style de prédilection : ambient, noise, musiques expérimentales, improvisation. Un terrain de création hybride et non balisé qui permet aux uns et aux autres d'explorer différents univers musicaux comme bon leur semble, au gré de leur inspiration, que ce soit l'espace d'une seule session ou de plusieurs années. En 2019 sort ainsi un premier sampler Eptagon, regroupant neuf morceaux issus d'albums et d'EPs de différentes formations. Une sorte de "carte de visite" qui témoigne déjà de la diversité et de la vitalité du collectif, mais dont le format ne permet pas encore réellement de rendre compte de l'effervescence créative, souvent improvisée, qui règne en son sein.

Au cœur du labyrinthe

Un an plus tard, Eptagon récidive ainsi avec la volonté de donner cette fois naissance à un projet plus ambitieux : un album collectif composé exclusivement de morceaux créés pour l'occasion, qui ferait avant tout la part belle à l'improvisation et aux collaborations éphémères. Après une semaine d'enregistrement, le projet se voit brutalement interrompu à mi-parcours par le premier confinement avant de se poursuivre, mais cette fois à distance et à un rythme nécessairement plus cahotant jusqu'à la fin de l'été. Au vu de la matière accumulée, c'est au final un double album qui va voir le jour, composé d'un premier volet plus aride et plus brutal, axé essentiellement autour du métal extrême, et d'un deuxième volet plus éthéré, faisant la part belle à l'ambient, au drone et aux musiques électroniques.a.va.lon sortira ce vendredi 5 mars sous forme digitale mais également via un digipack en trois volets limité à 300 exemplaires disponible à la fois sur Bandcamp et à la boutique Metallian Store, à laquelle sera reversée en guise de soutien une partie des ventes physiques.

Et si un concert des différentes formations réunies sur l'album ne pourra évidemment pas, conditions sanitaires obligent, voir le jour à court terme, c'est néanmoins sous une autre forme que sera fêtée sa sortie. Accueilli à la Bifurk par le Collectif Coin du 8 au 14 février dernier pour une résidence de création sonore, Eptagon a en effet enregistré sept performances improvisées entièrement inédites regroupant différents membres du collectif qui seront diffusées en streaming ce même vendredi, de 19h à 20h30. Plutôt que d'adopter la forme, forcément frustrante, d'un "faux" concert enregistré, ces a.va.lon noise rituals ont au contraire été pensés et conçus comme une véritable temps singulier, privilégiant un format plus intimiste et travaillé qui met en avant les moments d'échanges et de partages entre des musiciens se retrouvant à jouer ensemble après de longs mois de séparation.

a.va.lon, double album - sortie le vendredi 5 mars
http://collectif-eptagon.com

a.va.lon noise rituals - diffusion le même jour, à 19h
https://www.youtube.com/channel/UCEoVYR4pFjEFUkUrHNl3ZvA

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter