Julien Santini s'amuse

Par Julien Santini

Notre avis : On qualifie de "pince-sans-rire" la façon qu’a Julien Santini de pratiquer l'humour et c'est idiot car, pour le coup, on rit beaucoup à l'écoute des bassesses et envies de grandeur de ce Corse installé à Lyon à l'apparence mi-professorale mi-patraque (d’où l’évocation de Woody Allen) et à l'ego surdimensionné mais pas dénué de tendresse. On rit à l'évocation de ses souvenirs d'un kafkaïen passé de fonctionnaire, à sa course-poursuite folle entre Martine et Bibou le pervers, à son imitation de Christophe Maé chantant le générique de Boumbo… Et, surtout, on apprécie son sens du décalage bienvenu dans un monde de l’humour davantage centré sur la vanne pour la vanne que sur l’installation d’un univers. Ici, l’univers est vraiment là, à la fois drôle, absurde et lunaire.

La Basse Cour

18 rue Colbert 38000 Grenoble
Horaires : Du 7 au 16 novembre 2019, jeu, ven, sam à 20h30
Tarifs : 12€/16€/18€

Théâtre Jean-Vilar

12 rue de la République 38300 Bourgoin-Jallieu
Horaires : Vendredi 10 février 2017 à 20h30
Tarifs : de 6€ à 18€