Gus

De et avec Sébastien Barrier

Notre avis : Sébastien Barrier a l'art de faire théâtre de tout : l'œnologie dans un spectacle fleuve, dégustation comprise (Savoir enfin qui nous buvons) ; puis les méandres de son imaginaire avec le formidable Benoît Bonnemaison-Fitte et ses dessins au fusain en arrière scène (Chunky Charcoal). Là rodait déjà un chat qui fait toutes les tournées avec l'équipe. Depuis trois ans, Gus – c'est nom – a une production à son attention. Arrivé par hasard dans la vie du musicien Nicolas Lafourest, ami de la troupe, l'animal voit ici sa vie retracée, fantasmée dans un road movie musical joyeux. Et abyssal : comment va réellement ce chat ?