"Le Tour complet du coeur" : Shakespeare en 3 heures chrono

Théâtre | Jouer toute l'œuvre shakespearienne en une soirée, personne (ou presque) ne l’avait encore imaginé. Un homme, seul, a tenté l’aventure : Gilles Cailleau fait "Le Tour complet du cœur" en trois heures et 37 escales. Bluffant.

François Cau | Mardi 24 mars 2015

Photo : Jean-François Gaultier


Oyez, oyez mesdames messieurs. Avant d'entrer dans cette roulotte, écoutez une histoire. Celui qui la conte, en digne héritier de Molière, sillonne la France avec son tracteur, sa roulotte et sa tente marocaine d'est en ouest, du nord au sud, bien au-delà de la Navarre. Certains l'ont vu à la Réunion. Entendez-vous ces chromatiques notes sorties de son accordéon ? Tel le joueur de flûteau, le voilà nous entraînant.

Entrez donc, installez-vous, voici son récit : « Il y a quelques années, j'ai rencontré par hasard un homme du nom d'Antoine Garamond qui avait passé trente ans de sa vie dans une roulotte, à jouer partout, avec sa femme et ses deux enfants, un spectacle qui faisait revivre toutes les pièces de Shakespeare. Au moment de me dire au revoir, il m'a dit "Puisque vous êtes un passionné de Shakespeare, si vous vouliez, vous, reprendre le flambeau, je vous offrirais la roulotte". » Depuis, Gilles Cailleau se fait artiste forain, se déplaçant avec sa maison et son théâtre à roulettes. Sa compagnie, Attention Fragile, propose plusieurs spectacles dont le Tour complet du Cœur créé en 2002.

Homme orchestre époustouflant

Seul en scène, le comédien bluffe littéralement le spectateur. Tour à tour boxeur, magicien, équilibriste, cracheur de feu, violoncelliste, violoniste, accordéoniste, femme, homme, enfant et plus si affinités, on se demande si le type ne souffre pas d'un trouble de la personnalité multiple. Gilles Cailleau porte haut la parole de Shakespeare, aussi à l'aise dans la tragédie et dans la comédie.

Il revisite les 37 œuvres, à l'aide de son tableau noir sur lequel il raye une à une les pièces, égrenant le temps qui nous sépare de la fin du spectacle. Nous voilà pris dans la spirale élisabéthaine, plongés dans une œuvre magistrale et vertigineuse. Surtout que notre hôte prend un malin plaisir à jongler avec les différents genres théâtraux. Les heures s'envolent, on en redemande. Bravo Monsieur Cailleau ! Vous nous faites rêver avec pour seuls artifices ceux relatifs au théâtre, art auquel vous rendez toutes ses lettres de noblesse.

Le Tour complet du cœur, du mardi 31 mars au samedi 4 avril à 19h30, au parc Lesdiguières (Seyssinet-Pariset). Dans le cadre de la programmation du Centre culturel Jean-Jacques Rousseau


Le tour complet du cœur

Théâtre forain par par la Cie Attention fragile, à partir de 14 ans. Hors les murs de L'Heure Bleue
L'Ilyade 32 rue de la Fauconnière Seyssinet-Pariset
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

37 fois William Shakespeare

SCENES | En digne héritier de Molière, Gilles Cailleau part depuis plus de dix ans à la rencontre du public sur les routes de France et au-delà, se déplaçant exclusivement (...)

Aurélien Martinez | Mardi 6 janvier 2015

37 fois William Shakespeare

En digne héritier de Molière, Gilles Cailleau part depuis plus de dix ans à la rencontre du public sur les routes de France et au-delà, se déplaçant exclusivement en roulotte. Dans Le Tour Complet du Cœur, seul en scène sous une tente marocaine et en 3 heures, il réussit l’incroyable défi d’interpréter les 37 pièces de Shakespeare. Tour à tour, voire en même temps, le voilà boxeur, magicien, équilibriste, cracheur de feu, violoncelliste, violoniste, accordéoniste, femme, enfant… Le metteur en scène-comédien-circassien plonge amoureusement dans l’immensité de l’œuvre shakespearienne, embrassant tragédies, comédies et pièces historiques. N’usant comme unique artifice que l’inventivité de son jeu, il surfe sur les genres théâtraux  et invite véritablement le spectateur à effectuer un tour complet du cœur de l’art dramatique. L’illusion fonctionne : à l’issue de la représentation, on regretterait presque que le grand dramaturge élisabéthain n’eût été plus prolixe. Florence Barnola Le Tour complet du cœur, du mardi 31 mars au samedi 4 avril, au Centre culturel Jean-Jacques Rousseau (Seyssinet-Pariset)

Continuer à lire