"Dépendance affective" : it's Tristan Lopin, bitch

Humour | L'humoriste, qui connaît un succès grandissant grâce à ses vidéos en ligne rythmées et très pop culture compatibles, sera du jeudi 8 au samedi 10 mars à la Basse cour avec son agréable spectacle "Dépendance affective".

Aurélien Martinez | Mardi 6 mars 2018

Depuis presque deux ans, Tristan Lopin cartonne sur les réseaux sociaux et YouTube avec ses vidéos dans lesquelles il s'adresse à un interlocuteur via son iPhone et disserte sur sa vie de jeune gay parisien notamment faite de fête (le titre de cet article vient du tube Gimme More de Britney Spears qu'il semble affectionner tout particulièrement), de sexe (il décrit le fameux "walk of shame" mieux que personne), d'amour (il le cherche, comme tout le monde) et, surtout, d'engagements (sa vidéo sur la Manif pour tous est grandiose).

Nous étions donc impatients de découvrir son one-man-show, sachant que ce dernier date d'avant la carrière de youtubeur de l'humoriste – dans un premier temps, ses vidéos emplies de références à la pop culture avaient un simple objectif promotionnel, objectif largement atteint depuis. Si, sur scène, on ne retrouve pas le rythme qu'il a sur le web (pas de montage possible !) et la pertinence de certaines de ses analyses faussement détachées, on est tout de même face à un premier spectacle générationnel (il vient d'avoir trente ans) appréciable centré sur sa « dépendance affective » (c'est son titre). Joyeusement régressif.

Tristan Lopin
À la Basse cour du jeudi 8 au samedi 10 mars à 21h


Tristan Lopin

Pour le spectacle "Dépendance affective"
La Basse Cour 18 rue Colbert Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

All I want for Christmas is... une place de concert ou de spectacle

Sélection de Noël | Et voici notre traditionnelle sélection de cadeaux de Noël immatériels faite de places de spectacles et de concerts pour lesquels, bien sûr, il reste de la place. Histoire de faire sensation sous le sapin (et, surtout, tomber juste), on vous a classé ça selon les goûts de celles et ceux qui recevront votre présent.

La rédaction | Mardi 4 décembre 2018

All I want for Christmas is... une place de concert ou de spectacle

Pour les fans de chanson classieuse en VF Angèle (photo), c’est le phénomène pop de ces derniers mois grâce à une poignée de petits tubes entêtants (La Loi de Murphy, Je veux tes yeux, La Thune…) savamment mis en musique et qui, avant même la sortie de l’album début octobre, lui ont fait remplir des salles. Comme la Belle électrique, dans laquelle la Belge jouera à guichets fermés mercredi 12 décembre. Au vu du succès dingue, une autre date grenobloise a donc été rajoutée, en mai et dans une salle encore plus grande : le Summum. Classe. Angèle Au Summum jeudi 23 mai. 33€ Pour celles et ceux qui, au théâtre, adorent qu’on leur raconte de grandes histoires Littoral, Incendies, Forêts… Avec les pièces-fleuves qu’il propose depuis presque 20 ans, le

Continuer à lire