"Le Silence du sable" : Maëlle Reymond à corps perdu

Aurélien Martinez | Mardi 2 avril 2019

Avec sa première création Le Silence du sable (à découvrir jeudi 4 avril à la Ponatière d'Échirolles – salle gérée par la Rampe), la danseuse et chorégraphe Maëlle Reymond surprend. D'abord par sa scénographie pensée avec Jérémy Chartier et Christophe Sartori : un sol couvert de film plastique noir subtilement mis en lumière (et en son) qui place tout de suite le spectacle sous un jour (ou une nuit plutôt) inquiétant. Par le choix chorégraphique opéré ensuite : celui d'un corps mutant, ni vraiment humain ni vraiment animal, qui, sans se déplacer sur scène, va se déployer en plusieurs phases.

Un solo de 40 minutes qui installe d'emblée un univers fort en images augurant du bon pour la suite de cette jeune compagnie grenobloise baptisée Infime entaille, qu'on retrouvera d'ailleurs la saison prochaine dans la saison de la Rampe avec une deuxième proposition cette fois donnée sur une scène emplie de mouchoirs !


Le Silence du Sable

Par la Cie Infime Entaille
La Rampe / La Ponatière 2 avenue Paul Vaillant Couturier Échirolles
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter