Qui sommes nous   |   Envoyez un programme   |   Diffusion   |   Recrutement   |   Coordonnées   |   Publicité   |   Archives   |   Articles Partenaires

LYON
LE WEB DES SPECTACLES

LYON

SUIVEZ-NOUS


THEMATIQUE DATE
Rubrique / Festival LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
Mot-clé

RECHERCHER ►

Réfléchir

Villa Gillet : police partout, confiance nulle part

Politologue, spécialiste de la délinquance et de la police, Sébastian Roché vient présenter à la Villa Gillet De la Police en démocratie (Grasset), dans lequel il examine la dégradation des rapports police/population à l'œuvre en France depuis des décennies, à la recherche de solutions pour restaurer une confiance mutuelle garante de l'équilibre de la démocratie.
le Mardi 14 mars 2017 par

Villa Gillet : police partout, confiance nulle part

Politologue, spécialiste de la délinquance et de la police, Sébastian Roché vient présenter à la Villa Gillet De la Police en démocratie (Grasset), dans lequel il examine la dégradation des rapports police/population à l'œuvre en France depuis des décennies, à la recherche de solutions pour restaurer une confiance mutuelle garante de l'équilibre de la démocratie.
le Mardi 14 mars 2017 par Stéphane Duchêne

Villa Gillet : police partout, confiance nulle part

Crédit Photo : © DR

Sebastien Roché

Pour son livre De la police en démocratie
Villa Gillet Parc de la Cerisaie, 25 rue Chazière Lyon 4e

Mardi 21 mars 2017 à 19h30

voir les salles et horaires

À LIRE AUSSI

Remettre le monde à lRemettre le monde à l'endroit

La Villa Gillet a de la repartieLa Villa Gillet a de la repartie

La fin pour Mode dLa fin pour Mode d'Emploi

Florence Verney-Carron : "Il faut dialoguer avec les artistes"Florence Verney-Carron : "Il faut dialoguer avec les artistes"

Joann Sfar, croqueur en sérieJoann Sfar, croqueur en série

La police française aurait-elle oublié sa mission première ? À savoir, produire de la confiance en défendant des valeurs supérieures, comme l'égalité, et ainsi contribuer à la cohésion sociale.

C'est la question que se pose dans De la police en démocratie, Sébastian Roché, politologue spécialiste de la délinquance et de la police, directeur de recherche au CNRS à Sciences Po Grenoble et expert pour les Nations Unies, déjà auteur de Police de proximité et Violences urbaines et banlieues. Elle résonne d'autant plus fortement quelques semaines après la surréaliste "affaire Théo", mais resterait tout aussi pertinente sans elle.

Car c'est ici un problème de fond et quotidien que tente d'analyser Sébastian Roché, partant du constat que si toute démocratie a besoin d’une police, celle-ci a besoin que les citoyens la soutiennent, qu’ils la considèrent comme « leur police. »

Mauvais élève

Dans cet ouvrage, il s'agit d'abord de mesurer la confiance d’une part, et l’égalité devant les contrôles d’identité en France et en Allemagne, d’autre part. Et le constat est plutôt accablant, la police française faisant partie des mauvais élèves européens en matière de légitimité et de respect des citoyens. Une dégringolade vertigineuse de la qualité des interactions police/population depuis le milieu des années 1970.

Inégalité devant les contrôles policiers, questions religieuses et ethniques, légitimité de la police et hostilité à son égard, et rupture du lien entre la police et la population jusqu'à la défiance totale et violente, Sébastian Roché ausculte les aspects et les raisons de cette quasi exception française.

N'y voyant aucune fatalité, le chercheur en appelle à une profonde transformation de cette institution et à une restauration de la confiance police/citoyen par le biais d'une lutte prioritaire contre les discriminations, seule garante de l'égalité et d'une police pour tous, particulièrement nécessaire dans le contexte actuel de menace terroriste.

De la police en démocratie : entretien avec Sébastian Roché
À la Villa Gillet le mardi 21 mars

Tags  • Sebastian+Roche • De+la+police+en+democratie • Villa+Gillet

La police française aurait-elle oublié sa mission première ? À savoir, produire de la confiance en défendant des valeurs supérieures, comme l'égalité, et ainsi contribuer à la cohésion sociale.

C'est la question que se pose dans De la police en démocratie, Sébastian Roché, politologue spécialiste de la délinquance et de la police, directeur de recherche au CNRS à Sciences Po Grenoble et expert pour les Nations Unies, déjà auteur de Police de proximité et Violences urbaines et banlieues. Elle résonne d'autant plus fortement quelques semaines après la surréaliste "affaire Théo", mais resterait tout aussi pertinente sans elle.

Car c'est ici un problème de fond et quotidien que tente d'analyser Sébastian Roché, partant du constat que si toute démocratie a besoin d’une police, celle-ci a besoin que les citoyens la soutiennent, qu’ils la considèrent comme « leur police. »

Mauvais élève

Dans cet ouvrage, il s'agit d'abord de mesurer la confiance d’une part, et l’égalité devant les contrôles d’identité en France et en Allemagne, d’autre part. Et le constat est plutôt accablant, la police française faisant partie des mauvais élèves européens en matière de légitimité et de respect des citoyens. Une dégringolade vertigineuse de la qualité des interactions police/population depuis le milieu des années 1970.

Inégalité devant les contrôles policiers, questions religieuses et ethniques, légitimité de la police et hostilité à son égard, et rupture du lien entre la police et la population jusqu'à la défiance totale et violente, Sébastian Roché ausculte les aspects et les raisons de cette quasi exception française.

N'y voyant aucune fatalité, le chercheur en appelle à une profonde transformation de cette institution et à une restauration de la confiance police/citoyen par le biais d'une lutte prioritaire contre les discriminations, seule garante de l'égalité et d'une police pour tous, particulièrement nécessaire dans le contexte actuel de menace terroriste.

De la police en démocratie : entretien avec Sébastian Roché
À la Villa Gillet le mardi 21 mars

Tags  • Sebastian+Roche • De+la+police+en+democratie • Villa+Gillet

Sebastien Roché

Pour son livre De la police en démocratie
Villa Gillet Parc de la Cerisaie, 25 rue Chazière Lyon 4e

Mardi 21 mars 2017 à 19h30

voir les salles et horaires

À LIRE AUSSI

Remettre le monde à lRemettre le monde à l'endroit

La Villa Gillet a de la repartieLa Villa Gillet a de la repartie

La fin pour Mode dLa fin pour Mode d'Emploi

Florence Verney-Carron : "Il faut dialoguer avec les artistes"Florence Verney-Carron : "Il faut dialoguer avec les artistes"

Joann Sfar, croqueur en sérieJoann Sfar, croqueur en série

'
Recherche
+ ANIMATIONS
THEMATIQUE
DATE

Rubrique / Festival
LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
         Mot-clé

RECHERCHER ►
les choix de la rédaction


le Film de la semaine

Les Fantômes d’Ismaël

De Arnaud Desplechin (Fr, 1h50) avec Mathieu Amalric, Marion Cotillard...
À la veille du tournage de son nouveau film, la vie d’un cinéaste est chamboulée par la réapparition d’un amour disparu…

Voir les salles et horaires du film

Au cinéma


les choix de la rédaction


le Film de la semaine

Les Fantômes d’Ismaël

De Arnaud Desplechin (Fr, 1h50) avec Mathieu Amalric, Marion Cotillard...
À la veille du tournage de son nouveau film, la vie d’un cinéaste est chamboulée par la réapparition d’un amour disparu…

Voir les salles et horaires du film

Au cinéma