Quatre fresques géantes vont bientôt embellir la ville

Street Art | Quatre artistes sont invités par (RED) à composer autant de fresques géantes dans la ville, en amont de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial qui se tiendra à Lyon le 10 octobre. Sont annoncés : Faith 47, DALeast, Add Fuel et FAILE.

Sarah Fouassier | Jeudi 26 septembre 2019

Au moins quatre immenses fresques viendront embellir la ville à l'occasion de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial qui se tiendra à Lyon, le 10 octobre prochain. En amont de cette conférence, les figures du street art que sont la Sud-Africaine Faith 47, le Chinois DALeast, le Portugais Add Fuel et le duo new-yorkais FAILE composeront ces fresques dans divers lieux de la ville, invités par (RED).

Faith 47 peindra le bâtiment F de l'hôpital de la Croix-Rousse, Add Fuel sera sur les berges du Rhône en face du 50 quai Charles de Gaulle, FAILE habillera le parking des berges sous le pont Morand du côté du quai Jean Moulin, tandis que la peinture de DALeast campera sur la façade de la halle Debourg, où a eu lieu en mai dernier le festival de street art Peinture Fraîche. Afin de réaliser cet assaut artistique sur l'espace public qui débute ce week-end, (RED) a d'ailleurs fait appel à l'équipe du festival et à son directeur artistique Cart'1 pour mener à bien les interventions picturales et dénicher des artistes locaux comme Brusk, qui est encore en pourparler avec (RED) pour participer à l'événement, intitulé Paint (RED), save lives.

Emmanuel Macron a choisi Lyon pour accueillir cette sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial, la ville et le Président attendent plusieurs chefs d'États africains. Pour rappel, cette conférence vise à récolter les fonds nécessaires – au minimum 14 milliards de dollars – pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Plusieurs organisations multilatérales, dont l'OMS, ont lancé un plan conjoint pour éradiquer les trois épidémies d'ici à 2030. Alors que la France n'a pas revalorisé sa contribution au Fonds mondial depuis 2010, la pression est mise sur Emmanuel Macron, notamment par AIDES, pour prendre une part plus importante à cette lutte.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Peinture Fraîche à l'avant-garde du street art

Festival | Peinture Fraîche a dévoilé sa programmation et son ambition de métamorphoser la Halle Debourg sous l’impulsion des nouvelles technologies. Un parti pris qui installe Lyon à l’avant-garde du street art.

Sarah Fouassier | Mardi 18 février 2020

Peinture Fraîche à l'avant-garde du street art

Lyon n'a jamais fait figure de ville novatrice en matière de street art. C'est ce que Peinture Fraîche s'évertue à changer depuis sa première édition. Si le lieu où se déroulera le festival se révèle inchangé, son contenu connaîtra des évolutions puisque la totalité de la programmation artistique est renouvelée. Seuls les artistes locaux invités lors de la première édition seront à nouveau conviés à montrer et à vendre leurs œuvres dans l’espace d’exposition. Ce qui favorise l’émergence d’un marché de l’art urbain lyonnais et la professionnalisation des artistes. Une initiative bienvenue dans un milieu où la rémunération de peintures dans l’espace public est rare. Qui seront les têtes d’affiche de cette édition 2020, et qu’espérer de ce Peinture Fraîche 2.0 ? Les nouvelles technologies seront sans aucun doute les invités d’honneur de ce festival puisque 80% des fresques seront animées grâce à la réalité augmentée, offrant aux visiteurs une double visite et une double lecture des pièces. L’usa

Continuer à lire

L'oiseau de DALeast

L'œuvre de la semaine | Au moment où nous finalisons ce journal, l’artiste chinois DALeast achève une peinture murale monumentale sur la façade de la Halle Debourg. La (...)

Sarah Fouassier | Mardi 8 octobre 2019

L'oiseau de DALeast

Au moment où nous finalisons ce journal, l’artiste chinois DALeast achève une peinture murale monumentale sur la façade de la Halle Debourg. La marque (RED) a invité DALeast, Faith 47, FAILE, Add Fuel et Brusk à participer à l'action Paint red save lives. Ces jours-ci à Washington, Berlin, New York, Londres, Paris, Le Cap et donc Lyon des artistes urbains peignent afin de sensibiliser le public à la lutte contre le sida, à l’occasion de la conférence de reconstitution du Fonds mondial qui se déroulera entre Rhône et Saône le 10 octobre prochain. À l’image de l’initiative de (RED), le volatile de DALeast est colossal, stupéfiant. L’artiste avec ses centaines de bombes aérosols a œuvré durant plusieurs jours pour composer un oiseau aux ailes déployées. Trait après trait, il a pris forme sous les yeux interloqués des passants, qui se voient ravis d’accueillir une nouvelle fresque aussi importante que celle d’Inti

Continuer à lire

Zoo : le graffiti lyonnais prend de la hauteur

Street Art | Ce samedi sera marqué par l’inauguration de ZOO, projet pilote d’un événement graffiti ambitieux qui abrite sous ses 600m2, 40 artistes et une scénographie imprégnée des codes de la rue.

Sarah Fouassier | Mardi 29 mai 2018

Zoo : le graffiti lyonnais prend de la hauteur

En deux mois, le 61 de la rue de Créqui a muté. Hier centre de formation de la Croix-Rouge, aujourd’hui lieu de convergence de nombreux ambassadeurs du graffiti français tels que Brusk ou Resoner, l’immeuble entier a été réhabilité pour accueillir l’exposition ZOO ainsi que public, professionnels et entreprises en ses trois étages. Derrière ce projet colossal, deux amis de longue date, Antoine Roblot et Philippe Reichsrath qui constatent depuis dix ans l’absence d’un événement ou festival ambitieux diffusant le graffiti et la culture urbaine auprès du grand public à Lyon. Sensibiliser le grand public Proches des artistes qu’ils connaissent bien, et sensibles à leurs intérêts, les organisateurs ont imaginé l'exposition non pas à même les murs comme on a pu beaucoup le voir du côté de la Taverne Gutenberg ou

Continuer à lire

One, two... street art ! on compte sur les kids

Street Art | Initier les enfants à cet art manuel, coloré et funky, en voilà une bonne idée. Ceux qui ont vu les kids s’éclater avec les bombes lors des ateliers au Trublyon Festival en septembre savent de quoi on parle. Les autres, vous allez le découvrir.

Lisa Dumoulin | Mardi 24 octobre 2017

One, two... street art ! on compte sur les kids

Que celui qui n’a jamais rêvé de dessiner sur les murs de sa chambre d’enfant jette le premier feutre ! Organisée par l’association Little Beaux Arts avec l’aide du Musée en Herbe (le premier musée pour enfant en France, spécialiste de la médiation culturelle pour kids), l’exposition One, two... street art ! souhaite initier et sensibiliser le jeune public, dès trois ans, au street art. Avec un parcours pédagogique et ludique, accompagné d’un livret-jeu et ponctué d’activités. L’idée est de leur faire découvrir l’art et la discipline, en commençant par... le commencement. Les bases sont solides, notamment grâce aux artistes, galeries et collectionneurs privés qui ont apporté leurs pierres à l’édifice pour présenter des œuvres historiques et fondatrices. Banksy, Shepard Fairey, Villeglé, JonOne, Miss Tic, C215, Invader, Speedy Graphito, RERO, Cope2… Tous sont représentés afin de donner aux jeunes visiteurs un aperçu bien construit de ce mouvement artistique vivant et contemporain. Fluo kids On découvre ensuite une série d’œuvres inédites en très grand format et réalisées spécialement pour l'événement par une dizaine d’artistes français : C

Continuer à lire

Des gouzous à la Croix-Rousse

Street Art | En before de l’exposition Wall drawings. Icônes urbaines, qui s’ouvrira au MAC le 30 septembre prochain, l’association Troi3 et l'artiste Cart'1 (...)

Sébastien Broquet | Mardi 20 septembre 2016

Des gouzous à la Croix-Rousse

En before de l’exposition Wall drawings. Icônes urbaines, qui s’ouvrira au MAC le 30 septembre prochain, l’association Troi3 et l'artiste Cart'1 nous convient à passer un dimanche coloré, bien loin de la grisaille. Sept street artistes venus du monde entier se partageront les murs du collège Maurice-Scève (8 rue Louis Thévenet dans le 4e) toute la journée en mode festif : à commencer par le grand Jace venu de La Réunion, papa des célèbres gouzous, mais aussi le Mexicain Saner, le Chinois Wenna, Teck (Ukraine), Seth Land (Julien "Seth" Malland - Les Nouveaux Explorateurs) et deux autres Réunionnais qui montent, Kid Kréol & Boogie. En prime, quatre locaux qui comptent : Cart'1 lui-même, mais aussi Brusk, Pec et Don Mateo. Il y aura des DJs pour assurer l'ambiance (Boolimix, Chylorama...) ; mais aussi des transats et des huitres. Bref, on voit mal pourquoi aller passer son dimanche ailleurs.

Continuer à lire