Bistrot Senior : une cantine radiophonique

Restaurant | L’année dernière LYL Radio déménageait en face de (feu) Chez Émile, le disquaire. Et posait son studio dans un bistrot. Qui prit doucement son envol avant d’être fauché par la Covid-19. Cette rentrée est l’occasion de le (re)découvrir.

Adrien Simon | Mercredi 23 septembre 2020

Photo : © Mona Bonetto


Un chroniqueur parisien nous demanda un jour un conseil dînatoire "en régions" : on l'envoya fissa chez un futur étoilé. Son verdict, en substance : « c'était bon mais la musique était gênante ». Et voilà les cuistots priés de soigner — bien plus que nos estomacs — nos oreilles. Eux qui ont déjà mis un pied en salle (rencontrer les hôtes), un nez dans le verre (accorder mets et boissons) et un œil sur les réseaux (on y fait plus de flammes qu'aux fourneaux). "Ambianceur sonore" sera peut être un autre de ces métiers nécessaire au succès d'un bouge branché — avec le décorateur d'intérieur, la designeuse culinaire, et le conseiller en image. Au risque que l'avalanche sensorielle finisse par fatiguer. Ceci étant dit, on admettra volontiers qu'une sale bande-son puisse gratouiller les oreilles, comme une mauvaise odeur le nez, et dans les deux cas finisse par gâcher un repas.

Il est autorisé de ne pas être sensible à ce qui sortira des enceintes dans le bistrot dont on va parler. Mais il faudra admettre que l'équipe prend la question musicale au sérieux ! Son tenancier, Lucas Bouissou, est le boss de LYL : une Web radio née en 2014, diffusant une programmation éclectique (anti-frontières musicales, favorisant l'esprit DIY) à Lyon, Paris, voire Bruxelles. Et maintenant ici, dans la salle à manger. Même en direct, le jeudi soir, de 16h à 23h. Les lendemains on y mixe parfois aussi, sans diffusion (mais avec enregistrements sur cassette) : on y croisait il y a quelques semaines MZKBX et Guillaume des Bois de Macadam Mambo.

Mange-disque

C'est donc un studio radio, un espace propice aux sessions d'écoute, mais aussi, vraiment, un bistrot ? Le Senior a reconverti plusieurs membres de LYL (Simon en cuisine, Quentin aux vins) dans la restauration. Une envie de faire à manger cultivée par Lucas, lorsqu'il accueillait et sustentait des artistes de passage en studio. Cultivée à l'inverse du biz culturel (pas question de faire de l'argent avec Lyl). Et sur un terreau plutôt propice : le père de Lucas, Philippe, fut le chef doublement étoilé des Terrasses d'Uriage, avant de reprendre un hôtel (étoilé aussi) dans son bled natal (en Ardèche). Pour l'instant le paternel, plus ou moins à la retraite (il donne dans le maraîchage) ne met pas trop son grain de sel mais discute, conseille, livre la tarte au citron. Et épaule son fils pour une nouvelle formule : le samedi un genre de mâchon (le brunch lyonnais à base de tripes) new look, service continu de 10h à 15h, après un p'tit déj de viennoiseries maison. « On veut trouver un esprit cantine, ramener des éléments de la cuisine populaire. Un jour ça peut être des moules-frites, un autre une choucroute » nous dit-il. Ça promet, étant donné ce qu'on a déjà gouté ici, lors d'une éphémère formule déjeuner d'avant l'été : après une hyper fraîche tartelette aux courgettes (en crème froide et pickles), une superbe saucisses-purée, la charcut' étant faite sur place, ce jour-là avec une farce ardéchoise (porc et blettes).

À noter, la jolie carte de vins naturels, sur laquelle on repère le mythique sicilien Cornelissen, les figures rhôdaniennes Dard & Ribo ou les pifs iconiques de Courtois en Loire. Parfaits pour accompagner le soir une volée de tapas : une géniale saucisse de porc et poulpe, d'excellentes frites nappées d'un siphon de beaufort, une mignonne aile de raie, une très sympathique et copieuse tarte ménagère citron meringuée. On résumerait bien ainsi : « ici, pas de cuisine d'assemblage, que du fait main dans la minute ». Mais c'est ainsi que le Petit Bulletin définissait… LYL Radio, il y a quatre ans maintenant.

Bistrot Senior & LYL Radio
25 rue du Sergent Blandan, Lyon 1er
Du mardi au samedi de 19h à minuit ; bientôt le samedi à partir de 10h
Petites assiettes de 5 à 12€, verres de vins à partir de 4€

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter