FORTUNE

Dorotée Aznar | Vendredi 2 juillet 2010

Sous le soleil exactement. C'est là, dans un arc-en-ciel synth-pop et sur les chapeaux de roue p-funk que démarre Under The Sun, le premier titre du premier album de Fortune. Un trio français prometteur. On pense forcément à Phoenix quand on se laisse porter par leurs tubes tumultueux, leur new-wave solaire aux gimmicks fiévreux. Sauf que, s'ils partagent avec les Versaillais le même mixeur patenté (Stéphane Briat), Fortune brille aussi par son background plus punk, son leader Lionel Pierres étant d'abord passé par la case noise et hip-hop avant de s'adonner à la Pimp Pop. Alors que leur album Staring At The Ice Melt n'a pas trois mois, la bonne fortune les conduit déjà cet été de Calvi à Carhaix, sur les principaux festivals français. Avec une escale à la Fnac Bellecour, samedi 10 juillet, pour un showcase qui devrait aussi rallier les fans de Daft Punk sur leur Highway. SL

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter