Qui sommes nous   |   Envoyez un programme   |   Diffusion   |   Recrutement   |   Coordonnées   |   Publicité   |   Archives   |   Articles Partenaires

LYON
LE WEB DES SPECTACLES

LYON

SUIVEZ-NOUS


THEMATIQUE DATE
Rubrique / Festival LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
Mot-clé

RECHERCHER ►

Psychédélique

Temples au dessus du volcan

En troquant la théorie des cordes du classicisme psychédélique contre des claviers, avec Volcano, Temples se réinvente un lysergisme rétro-futuriste toujours truffé mais jamais étouffé d'influences, dans le sillage de son génial leader James Bagshaw, toujours en fusion créatrice.
le Mardi 11 avril 2017 par

Temples au dessus du volcan

En troquant la théorie des cordes du classicisme psychédélique contre des claviers, avec Volcano, Temples se réinvente un lysergisme rétro-futuriste toujours truffé mais jamais étouffé d'influences, dans le sillage de son génial leader James Bagshaw, toujours en fusion créatrice.
le Mardi 11 avril 2017 par Stéphane Duchêne

Temples au dessus du volcan

Crédit Photo : © DR

Temples + Creatures

Épicerie Moderne Place René Lescot Feyzin

Samedi 22 avril 2017 à 20h30

voir les salles et horaires

PLUS LOIN

Fishbach : pompe funèbreFishbach : pompe funèbre

La patte de Tigran Hamasyan au RadiantLa patte de Tigran Hamasyan au Radiant

20 ans de Placebo

20 ans de Placebo

À LIRE AUSSI

Temples : du soleilTemples : du soleil

Avec leur touche d'enfants des sixties et leurs coupes de cheveux estampillées Brian Jones/Marc Bolan (selon la nature de cheveu de l'intéressé), les Temples semblent tout droit sorti d'un cliché rock valant image d'Épinal de la grande époque psychédélique. Mais en fils de leurs temps, c'est de YouTube que ces quatre anglais sont tombés dans la marmite rock, sur la foi de quelques tubes abondamment cliqués.

C'est bien ce mélange de deux époques, de deux mondes pour ainsi dire, que représente Temples, le rêve analogique et l'ère numérique, la post-modernité singeant la modernité d'antan. À ce petit jeu James Bagshaw, leader et homme à tout faire choucrouté du groupe est très fort.

Du temps de leur premier album, en 2013, des figures comme Johnny Marr et Noël Gallagher n'avaient pas hésité, paternalistes mais un rien jaloux, à qualifier la bande de James Bagshaw de « meilleur groupe britannique. » Un titre remis en jeu à peu près chaque semaine outre-Manche mais qui ne se refuse pas. Un titre, surtout, qui a tendance à faire perdre ses moyens quand vient l'heure de songer au successeur d'un premier album dans lequel on a mis tout ce qu'on avait. Ou du moins l'a-t-on laissé penser.

Éruption

Car Bagshaw a tellement de talent plein les doigts qu'il n'a qu'à les secouer, comme le capitaine Haddock avec son sparadrap, pour faire jaillir des chansons dans tous les sens. Sous couvert de revival psychédélique, un domaine où il semble qu'il n'y ait plus rien à inventer, et derrière le cache-sexe d'une utilisation immodérée du synthé rétro-futuriste, Bagshaw démontre encore sur le successeur de Sun structures ce don inouï pour la mélodie et les arrangements (les cordes jadis, les claviers ici) qui fait de chacun des morceaux du bien nommé Volcano une éruption tubesque, explosive ou coulante selon les cas.

Les couches de lave créative superposant une infinité de strates d'influences labellisées – Syd Barrett (Oh The Saviour), les Beatles tardifs (cette voix lennonienne omniprésente), les Beach Boys (les harmonies vocales d'Into the Sunset), les Kinks ((I want to be your) Mirror), The Jam (Roman God-Like Man) Tame Impala (Certainty), MGMT (All join in) – qui jamais ne viennent écraser l'ensemble. Cheveux longs, idées courtes, tu parles.

Temples + Creatures
À l'Épicerie Moderne le samedi 22 avril

Tags  • Temples

Avec leur touche d'enfants des sixties et leurs coupes de cheveux estampillées Brian Jones/Marc Bolan (selon la nature de cheveu de l'intéressé), les Temples semblent tout droit sorti d'un cliché rock valant image d'Épinal de la grande époque psychédélique. Mais en fils de leurs temps, c'est de YouTube que ces quatre anglais sont tombés dans la marmite rock, sur la foi de quelques tubes abondamment cliqués.

C'est bien ce mélange de deux époques, de deux mondes pour ainsi dire, que représente Temples, le rêve analogique et l'ère numérique, la post-modernité singeant la modernité d'antan. À ce petit jeu James Bagshaw, leader et homme à tout faire choucrouté du groupe est très fort.

Du temps de leur premier album, en 2013, des figures comme Johnny Marr et Noël Gallagher n'avaient pas hésité, paternalistes mais un rien jaloux, à qualifier la bande de James Bagshaw de « meilleur groupe britannique. » Un titre remis en jeu à peu près chaque semaine outre-Manche mais qui ne se refuse pas. Un titre, surtout, qui a tendance à faire perdre ses moyens quand vient l'heure de songer au successeur d'un premier album dans lequel on a mis tout ce qu'on avait. Ou du moins l'a-t-on laissé penser.

Éruption

Car Bagshaw a tellement de talent plein les doigts qu'il n'a qu'à les secouer, comme le capitaine Haddock avec son sparadrap, pour faire jaillir des chansons dans tous les sens. Sous couvert de revival psychédélique, un domaine où il semble qu'il n'y ait plus rien à inventer, et derrière le cache-sexe d'une utilisation immodérée du synthé rétro-futuriste, Bagshaw démontre encore sur le successeur de Sun structures ce don inouï pour la mélodie et les arrangements (les cordes jadis, les claviers ici) qui fait de chacun des morceaux du bien nommé Volcano une éruption tubesque, explosive ou coulante selon les cas.

Les couches de lave créative superposant une infinité de strates d'influences labellisées – Syd Barrett (Oh The Saviour), les Beatles tardifs (cette voix lennonienne omniprésente), les Beach Boys (les harmonies vocales d'Into the Sunset), les Kinks ((I want to be your) Mirror), The Jam (Roman God-Like Man) Tame Impala (Certainty), MGMT (All join in) – qui jamais ne viennent écraser l'ensemble. Cheveux longs, idées courtes, tu parles.

Temples + Creatures 
À l'Épicerie Moderne le samedi 22 avril

Tags  • Temples

Temples + Creatures

Épicerie Moderne Place René Lescot Feyzin

Samedi 22 avril 2017 à 20h30

voir les salles et horaires

PLUS LOIN

Fishbach : pompe funèbreFishbach : pompe funèbre

La patte de Tigran Hamasyan au RadiantLa patte de Tigran Hamasyan au Radiant

20 ans de Placebo

20 ans de Placebo

À LIRE AUSSI

Temples : du soleilTemples : du soleil

Un Oeil sur...

Alors qu'il entame une tournée de concerts pour son album Satingarona Part.1, paru ce printemps, nous sommes allés à la rencontre d'Etienne Sevet leader et créateur de The Bongo Hop, projet musical mûri entre Cali et Lyon et nourri d'influences afro-caribéennes.

Recherche
+ MUSIQUE & SOIREES
THEMATIQUE
DATE

Rubrique / Festival
LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
         Mot-clé

RECHERCHER ►
les choix de la rédaction


AURORE
De Blandine Lenoir (Fr, 1h29) avec Agnès Jaoui, Thibault de Montalembert...
Portrait d’une femme à la croisée des émotions et de la vie, cette comédie culottée sur la ménopause (...)

CITOYEN D'HONNEUR
De Mariano Cohn, Gastón Duprat (Arg, 1h57) avec Oscar Martinez, Dady Brieva...
De retour dans son village natal pour être célébré, un Prix Nobel voit se télescoper ses œuvres avec (...)

GHOST IN THE SHELL
De Rupert Sanders (EU, 1h46) avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk...
À l’instar de ses héros humains améliorés par les machines, ce film en prises de vues réelles s’hybr (...)

GRAVE
De Julia Ducourneau (Fr-Bel, 1h38) avec Garance Marillier, Ella Rumpf...
Parabole initiatique apprêtée en conte ogresque, la première réalisation de Julia Ducournau conjugue (...)

L'HOMME AUX MILLE VISAGES
De Alberto Rodriguez (Esp, 2h03) avec Eduard Ferandez, José Coronado...
Transformant une escroquerie d’État des années 1980 en thriller rythmé et sarcastique, le réalisateu (...)

L'OPÉRA
De Jean-Stéphane Bron (Suis-Fr, 1h50) documentaire
Des coulisses aux cintres, des tensions sociales aux minutes de silence, des répétitions aux applaud (...)

LA LA LAND
De Damien Chazelle (ÉU, 2h08) avec Ryan Gosling, Emma Stone...
À Los Angeles, cité de tous les possibles et des destins brisés, l’histoire en cinq saisons de Mia, (...)

LOGAN
De James Mangold (ÉU, 2h15) avec Hugh Jackman, Patrick Stewart...
Confirmation d’une tendance : les dérivations des X-Men surclassent les recombinaisons des Avengers. (...)

MOONLIGHT
De Barry Jenkins (EU, 1h51) avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders...
Centré sur la découverte de son homosexualité par un jeune noir grandi sans père dans un quartier pa (...)

ORPHELINE
De Arnaud des Pallières (Fr, 1h51) avec Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos...
De l’enfance à l’âge adulte, le portrait chinois d’une femme jamais identique et cependant toujours (...)


Tous les films à l'affiche à LYON

Au cinéma


Un Oeil sur...

Alors qu'il entame une tournée de concerts pour son album Satingarona Part.1, paru ce printemps, nous sommes allés à la rencontre d'Etienne Sevet leader et créateur de The Bongo Hop, projet musical mûri entre Cali et Lyon et nourri d'influences afro-caribéennes.

les choix de la rédaction


AURORE
De Blandine Lenoir (Fr, 1h29) avec Agnès Jaoui, Thibault de Montalembert...
Portrait d’une femme à la croisée des émotions et de la vie, cette comédie culottée sur la ménopause (...)

CITOYEN D'HONNEUR
De Mariano Cohn, Gastón Duprat (Arg, 1h57) avec Oscar Martinez, Dady Brieva...
De retour dans son village natal pour être célébré, un Prix Nobel voit se télescoper ses œuvres avec (...)

GHOST IN THE SHELL
De Rupert Sanders (EU, 1h46) avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk...
À l’instar de ses héros humains améliorés par les machines, ce film en prises de vues réelles s’hybr (...)

GRAVE
De Julia Ducourneau (Fr-Bel, 1h38) avec Garance Marillier, Ella Rumpf...
Parabole initiatique apprêtée en conte ogresque, la première réalisation de Julia Ducournau conjugue (...)

L'HOMME AUX MILLE VISAGES
De Alberto Rodriguez (Esp, 2h03) avec Eduard Ferandez, José Coronado...
Transformant une escroquerie d’État des années 1980 en thriller rythmé et sarcastique, le réalisateu (...)

L'OPÉRA
De Jean-Stéphane Bron (Suis-Fr, 1h50) documentaire
Des coulisses aux cintres, des tensions sociales aux minutes de silence, des répétitions aux applaud (...)

LA LA LAND
De Damien Chazelle (ÉU, 2h08) avec Ryan Gosling, Emma Stone...
À Los Angeles, cité de tous les possibles et des destins brisés, l’histoire en cinq saisons de Mia, (...)

LOGAN
De James Mangold (ÉU, 2h15) avec Hugh Jackman, Patrick Stewart...
Confirmation d’une tendance : les dérivations des X-Men surclassent les recombinaisons des Avengers. (...)

MOONLIGHT
De Barry Jenkins (EU, 1h51) avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders...
Centré sur la découverte de son homosexualité par un jeune noir grandi sans père dans un quartier pa (...)

ORPHELINE
De Arnaud des Pallières (Fr, 1h51) avec Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos...
De l’enfance à l’âge adulte, le portrait chinois d’une femme jamais identique et cependant toujours (...)


Tous les films à l'affiche à LYON

Au cinéma