Qui sommes nous   |   Envoyez un programme   |   Diffusion   |   Recrutement   |   Coordonnées   |   Publicité   |   Archives   |   Articles Partenaires

LYON
LE WEB DES SPECTACLES

LYON

SUIVEZ-NOUS


THEMATIQUE DATE
Rubrique / Festival LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
Mot-clé

RECHERCHER ►

ARTICLE PARTENAIRE | MUSIQUE & SOIREES

Jazz day : Get into the groove !

50 concerts, 250 artistes, le tout concentré sur 24 heures : c’est le programme riche et festif du 30 avril, autrement appelé le Jazz Day !

Jazz day : Get into the groove !

50 concerts, 250 artistes, le tout concentré sur 24 heures : c’est le programme riche et festif du 30 avril, autrement appelé le Jazz Day !
le Jeudi 13 avril 2017 par Lisa Dumoulin

Jazz day : Get into the groove !

Crédit Photo : Stéphane Vincenza & Guests © Renaud Alouche

Vous connaissez Chameleon d’Herbie Hancock ? Non seulement cet homme a eu le génie créer ce morceau, mais il aussi eu la brillante idée de fonder l’International Jazz Day, avec l’UNESCO. Depuis 2011, le 30 avril est dédié au jazz sous toutes ses formes. Et ce dans le monde entier ! Chez nous, ces 24 heures seront rythmées par des concerts et jam-session gratuits, mais aussi des expositions et projections, dans plus de 50 lieux à Lyon, Vienne, Saint-Etienne et alentours.

Les grands classiques comme la Clef de Voûte proposent une programmation léchée (soirée hommage à Charlie Parker et Cannonball Adderley par le Michel Buatois quintet suivie d’une jam-session) mais aussi une multitude d’autres salles telles que le DIY Livestation, le Mama Shelter (avec Loop Deluxe, duo jazz, pop, électro, hip hop), le Sirius (avec le jazz maloya de Gaël Horellou), la Grooverie (avec le trio jazz soul de Diplopode) ou encore Le Fil à Saint-Etienne (avec une soirée big bands) et l’intégralité des Ninkasi se mettent à l’heure du jazz pour la journée.

A noter la station de métro Bellecour que fera swinguer Les Lugdunum du Jazz Club Lyon Saint-Georges (à 17h30), des concerts à l’initiative du Jack Jack au théâtre de Verdure du Parc de Parilly (de 12h à 19h) ou encore un jazz brunch par le Collectif Trente et Easy Swing sur la place de Miremont à Vienne (de 11h à 13h).

Des combinaisons surprenantes ont éclos comme l’Impro Big Band, un spectacle mêlant théâtre et jazz, les deux en improvisation, à l’Improvidence (à 17h et 20h) ou la conférence sur les racines du jazz par Florent Mazzoleni au musée des Confluences qui précède le concert du duo Mario Stantchev et Lionel Martin. Les enfants sont les bienvenus au Périscope qui propose Racines, un conte musical par Odyssée (spectacle jeune public dès 5 ans, à 16h).

Une exposition de photographie de Fabrice Journo est accrochée à l’Alliance Française, qui héberge aussi un concert de The Neo Platypus sextet (à 12h). Enfin, la programmation cinéma mérite le coup d’oeil (et d’oreille) avec notamment un hommage à Chet Baker au Comoedia et un autre à Fela Kuti au Marché Gare.

Retrouvez toute la programmation et les infos pratiques : www.jazzday-lyon.com

Vous connaissez Chameleon d’Herbie Hancock ? Non seulement cet homme a eu le génie créer ce morceau, mais il aussi eu la brillante idée de fonder l’International Jazz Day, avec l’UNESCO. Depuis 2011, le 30 avril est dédié au jazz sous toutes ses formes. Et ce dans le monde entier ! Chez nous, ces 24 heures seront rythmées par des concerts et jam-session gratuits, mais aussi des expositions et projections, dans plus de 50 lieux à Lyon, Vienne, Saint-Etienne et alentours.

Les grands classiques comme la Clef de Voûte proposent une programmation léchée (soirée hommage à Charlie Parker et Cannonball Adderley par le Michel Buatois quintet suivie d’une jam-session) mais aussi une multitude d’autres salles telles que le DIY Livestation, le Mama Shelter (avec Loop Deluxe, duo jazz, pop, électro, hip hop), le Sirius (avec le jazz maloya de Gaël Horellou), la Grooverie (avec le trio jazz soul de Diplopode) ou encore Le Fil à Saint-Etienne (avec une soirée big bands) et l’intégralité des Ninkasi se mettent à l’heure du jazz pour la journée.

A noter la station de métro Bellecour que fera swinguer Les Lugdunum du Jazz Club Lyon Saint-Georges (à 17h30), des concerts à l’initiative du Jack Jack au théâtre de Verdure du Parc de Parilly (de 12h à 19h) ou encore un jazz brunch par le Collectif Trente et Easy Swing sur la place de Miremont à Vienne (de 11h à 13h).

Des combinaisons surprenantes ont éclos comme l’Impro Big Band, un spectacle mêlant théâtre et jazz, les deux en improvisation, à l’Improvidence (à 17h et 20h) ou la conférence sur les racines du jazz par Florent Mazzoleni au musée des Confluences qui précède le concert du duo Mario Stantchev et Lionel Martin. Les enfants sont les bienvenus au Périscope qui propose Racines, un conte musical par Odyssée (spectacle jeune public dès 5 ans, à 16h).

Une exposition de photographie de Fabrice Journo est accrochée à l’Alliance Française, qui héberge aussi un concert de The Neo Platypus sextet (à 12h). Enfin, la programmation cinéma mérite le coup d’oeil (et d’oreille) avec notamment un hommage à Chet Baker au Comoedia et un autre à Fela Kuti au Marché Gare.

Retrouvez toute la programmation et les infos pratiques : www.jazzday-lyon.com

À LIRE AUSSI

Après Nova, voici France BleuAprès Nova, voici France Bleu

Lyon, terre dLyon, terre d'édition BD

BD : LBD : L'Art de la suggestion

Moor Mother, la relève de lMoor Mother, la relève de l'afro-futurisme

Insomniaque : les trois bons plans du week-endInsomniaque : les trois bons plans du week-end

Un Oeil sur...

Alors qu'il entame une tournée de concerts pour son album Satingarona Part.1, paru ce printemps, nous sommes allés à la rencontre d'Etienne Sevet leader et créateur de The Bongo Hop, projet musical mûri entre Cali et Lyon et nourri d'influences afro-caribéennes.

Recherche
+ MUSIQUE & SOIREES
THEMATIQUE
DATE

Rubrique / Festival
LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
         Mot-clé

RECHERCHER ►
les choix de la rédaction


Au cinéma


Un Oeil sur...

Alors qu'il entame une tournée de concerts pour son album Satingarona Part.1, paru ce printemps, nous sommes allés à la rencontre d'Etienne Sevet leader et créateur de The Bongo Hop, projet musical mûri entre Cali et Lyon et nourri d'influences afro-caribéennes.

les choix de la rédaction


Au cinéma