Les Pierres dorées, à pieds

Nadja Pobel | Mardi 4 juillet 2017

Photo : © NP


Pour les Lyonnais, les Pierres dorées sont un domaine du Beaujolais où il fait bon aller se promener, dans ce Nouveau Rhône embourgeoisé qui aime tant les 4X4. Mais dorées pourquoi ? Parce que le sol en calcaire avec oxyde de fer réfléchit la lumière et offre cette couleur ocre et lumineuse à toute une série de villages répertoriés tels Oingt, Theizé, Jarnioux, Légny, Chazay d'Azergues...

Se hisser sur les vallons de Oingt est une bonne idée pour dominer toute la vallée de l'Azergues. Ce village médiéval - un des plus beaux de France, selon la fameuse association du même nom - n'a même plus vraiment sa dénomination depuis le 1er janvier : il a fusionné avec Le Bois-d'Oingt et Saint-Laurent-d'Oingt. Fini la commune d'une poignée d'âmes.

Si la voiture est souvent nécessaire pour découvrir ces paysages aux reflets roux, elle n'est pas totalement indispensable. Par exemple, direction Chatillon d'Azergues en TER et autocar (via Lozanne) et, du parking de la place de la mairie, commence une balade d'1h20 pour 4, 5 km, à travers ces fameuses Pierres dorées. Une boucle passe par l'esplanade des Vingtain, le château et la chapelle romane, le chemin fléché Saint-Roch jusqu'à une crête et le chemin du bois des Fours où se trouve un sommet couvert de vignes. Votre chemin vous conduira à une croix datée de 1621 puis retour vers le château et un enclos peuplé de daims. De quoi quitter Lyon sans polluer !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter