Zimmermann & De Perrot, Hans Was Heiri

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 31 août 2011

Photo : © A Rebetez


Actualité intense pour le duo suisse surdoué Martin Zimmermann (circassien) et Dimitri De Perrot (musicien et DJ) qui, en plus de Chouf Ouchouf aux Célestins, présentera à Lyon sa dernière création. Une pièce puisant comme toujours son inspiration kafkaïenne parmi les troubles et les absurdités de nos vies quotidiennes contemporaines, et déployant des dispositifs doux-amers, virtuoses, drôles et poétiques. Une réinvention du burlesque ou presque…Du 6 au 11 mars à la Maison de la danse.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Le Songe d’une nuit d’été

SCENES | Ses spectaculaires relectures rock et multimédia de Shakespeare (Hamlet et Richard III) ont fait de David Gauchard un metteur en scène important, qui ne (...)

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Le Songe d’une nuit d’été

Ses spectaculaires relectures rock et multimédia de Shakespeare (Hamlet et Richard III) ont fait de David Gauchard un metteur en scène important, qui ne sacrifie pas le dramaturge anglais sur l’autel de la mode mais le resitue comme un formidable raconteur d’histoires pleines de bruit et de fureur. Changement de registre toutefois cette saison, puisque c’est le répertoire comique shakespearien qu’il adapte : André Marcowicz signe une nouvelle traduction de ce Songe, et c’est l’excellente Laetitia Shériff qui viendra lui donner de la voix en live sur scène. Lundi 23 et mardi 24 janvier au Théâtre de Villefranche ; du mardi 7 au vendredi 10 février à La Renaissance

Continuer à lire

Super Hamlet

SCENES | La Cie La Cordonnerie de Samuel Hercule et Métilde Weyergans continue son joyeux périple cinématographico-théâtral à travers les mythologies, revues par (...)

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Super Hamlet

La Cie La Cordonnerie de Samuel Hercule et Métilde Weyergans continue son joyeux périple cinématographico-théâtral à travers les mythologies, revues par l’imaginaire débridé et enfantin des acteurs-auteurs-metteurs en scène. Ici, Hamlet donne lieu à une mise en abyme où l’image révèle des mystères enfouis, où les combats rendent hommage aux films de cape et d’épée, où les héros shakespeariens deviennent des super-héros (presque) hollywoodiens… Jeudi 1er et vendredi 2 mars à La Renaissance ; samedi 12 mai à Villefranche.

Continuer à lire

Le Poteau noir

SCENES | L’écriture de Sandrine Bauer est pleine de tact. Elle avait abordé l’affaire Audry Maupin et Florence Rey loin du romantisme Bonnie & Clyde dans lequel (...)

Nadja Pobel | Vendredi 2 septembre 2011

Le Poteau noir

L’écriture de Sandrine Bauer est pleine de tact. Elle avait abordé l’affaire Audry Maupin et Florence Rey loin du romantisme Bonnie & Clyde dans lequel les médias avaient enfermé ces deux ados et loin aussi de tout discours moralisateur. Avec Le Poteau noir, elle part dans la zone agitée, redoutée par tant de marins, le Pot-au-Noir, au large de l’Équateur. Deux femmes, réunies par le hasard d’une disparition, nouent une amitié. La mise en scène est signée André Sanfratello, directeur du lieu. À redécouvrir après sa création en janvier dernier. Du 3 au 13 novembre, à l’Espace 44

Continuer à lire

Cabaret New burlesque

MUSIQUES | Découvertes et amoureusement filmées par Mathieu Amalric, les filles du new burlesque ont réchauffé le festival de Cannes 2010. Amalric était même reparti avec un (...)

Nadja Pobel | Vendredi 2 septembre 2011

Cabaret New burlesque

Découvertes et amoureusement filmées par Mathieu Amalric, les filles du new burlesque ont réchauffé le festival de Cannes 2010. Amalric était même reparti avec un prix de la mise en scène pour Tournée. Retour aux planches pour Mimi le Meaux, Dirty Martini et leurs copines qui présenteront de joyeux numéros de strip-tease plein de générosité à l’orée de l’été. Du 12 au 22 juin, aux Célestins

Continuer à lire

Riez, mais pas que !

SCENES | Humour / Les cafés-théâtres lyonnais ne désemplissent pas, les compagnies d’improvisation se multiplient et les projets, portés par ce succès, se font plus audacieux, originaux et même moins… comiques ! Christophe Chabert

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Riez, mais pas que !

La saison du café-théâtre lyonnais débute par une semaine de l’humour du 24 septembre au 2 octobre. Pendant neuf jours donc, ce sera 10€ la place dans toutes les salles participantes, avec plus de quarante spectacles à l’affiche, ce qui en dit long sur la santé du genre. Après ce coup de projecteur discount, les programmations reprendront leur rythme de croisière avec notamment nos coups de cœur de la saison dernière : Alex Ramirès et sa Saison Hein ! (en septembre au Boui-Boui et en novembre au Complexe du rire), et Plein Phare (le 31 décembre salle Rameau, puis en mars au Rideau rouge). De même, on vous a chaudement recommandé l’an dernier les one-man-shows de Yann Guillarme et Aurélien Portehaut. Surprise ! Cette saison, ils feront cause commune au Boui-Boui sous le nom d’Aurel & Yann, jouant l’un après l’autre mais aussi l’un avec l’autre des hits de leurs spectacles respectifs et des inédits écrits pour l’occasion. Un retour inattendu cette saison : celui d’Antonia de Rendinger. Cette comédienne s’est beaucoup illustrée au sein des ligues d’improvisation, mais elle avait aussi interprété il y a quelques années un excellent one-woman-show au Boui-Boui. C’est au Complexe du rire

Continuer à lire

Ô mon pays !

SCENES | Lise Maussion et Damien Mongin, co-créateurs de ce diptyque, appartenaient il y a encore peu au collectif D’Ores et déjà, qui nous avait offerts Le Père (...)

Nadja Pobel | Vendredi 2 septembre 2011

Ô mon pays !

Lise Maussion et Damien Mongin, co-créateurs de ce diptyque, appartenaient il y a encore peu au collectif D’Ores et déjà, qui nous avait offerts Le Père Tralalère et Notre terreur, deux pièces, qui même à la revoyure, nous tirent des larmes tant cela déborde de talent et d’intelligence. C’est peu dire que ce nouveau projet suscite notre curiosité. «CDI Sandrine» et «CDD Chacal» sondent le monde du travail. Le rendu sera t-il poétique, acide, furieux ou tout cela à la fois ? Du 4 au 17 novembre, aux Célestins

Continuer à lire

Roméo et Juliette

SCENES | Pour sa première incursion dans l’œuvre de Shakespeare, Olivier Py, directeur du Théâtre de l’Odéon à Paris jusqu’en mars, a choisi la plus connue d’entre (...)

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Roméo et Juliette

Pour sa première incursion dans l’œuvre de Shakespeare, Olivier Py, directeur du Théâtre de l’Odéon à Paris jusqu’en mars, a choisi la plus connue d’entre toutes, Roméo et Juliette et, pour l’occasion, il l’a traduite pour en faire sa propre adaptation. Le metteur en scène se demande si les obstacles rencontrés par les jeunes amants de Vérone n’ont pas nourri leur passion. Il souhaite ramasser l’action et se concentrer sur l’énergie de ses personnages et a confié le rôle de Juliette à la toute jeune Camille Cobbi qu’il vient de découvrir au Conservatoire. Du 6 au 13 janvier au TNP

Continuer à lire

Oh les beaux jours

SCENES | Beckett, encore et toujours. Son centenaire passé, les metteurs en scène et les comédiens reviennent quand même vers ce théâtre qui leur ouvre d’infinies (...)

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Oh les beaux jours

Beckett, encore et toujours. Son centenaire passé, les metteurs en scène et les comédiens reviennent quand même vers ce théâtre qui leur ouvre d’infinies possibilités, précis dans sa langue et ses didascalies, mais suffisamment fou pour en permettre toutes les lectures. C’est Marc Paquien qui monte cette saison Oh les beaux jours avec Catherine Frot, actrice de cinéma adulée par les lecteurs de Télérama, mais qui est aussi une grande comédienne de théâtre (n’est-elle pas sortie de la Rue Blanche, qui ne s’appelait pas encore l’ENSATT ?). Du 30 mai au 9 juin aux Célestins ; lundi 11 et mardi 12 juin à Villefranche.

Continuer à lire

Alphonse / Des femmes

SCENES | Comme chaque année, Wajdi Mouawad est partout et dans des formes différentes. Avec Alphonse, c’est un solo qu’interprète Corinne Méric (comédienne dans L’Arbre (...)

Nadja Pobel | Vendredi 2 septembre 2011

Alphonse / Des femmes

Comme chaque année, Wajdi Mouawad est partout et dans des formes différentes. Avec Alphonse, c’est un solo qu’interprète Corinne Méric (comédienne dans L’Arbre et Yael Tautavel sous la direction de Nino D’Introna), l’histoire d’un enfant qui disparait après l’école. Avec Des femmes Mouawad sort le grand jeu et redonne corps et voix à Antigone, Électre et Les Trachiniennes de Sophocle mais aussi à son ami Bertrand Cantat, compositeur et interprète (en alternance) de la musique originale. Une pièce qui, a-t-on lu entre les lignes de grands critiques de théâtre, tient la route essentiellement grâce à la présence dudit Cantat. Alphonse, le 13 octobre, au Théâtre de VillefrancheDes Femmes, du 9 au 19 novembre, aux Célestins

Continuer à lire

Rosa la Rouge

SCENES | En 2006, la "nouvelle chanson française" empêtrée dans ses mélodies atones et ses paroles tournant à vide se voyait dynamitée par Claire Diterzi. Trois albums au (...)

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Rosa la Rouge

En 2006, la "nouvelle chanson française" empêtrée dans ses mélodies atones et ses paroles tournant à vide se voyait dynamitée par Claire Diterzi. Trois albums au compteur plus tard, la compositrice-interprète déboule sur scène avec Rosa la Rouge, épopée musicale mise en scène au cordeau par Marcial Di Fonzo Bo. Le spectacle, entre théâtre et concert, est un prolongement de l’album du même nom, sorti il y a plus d’un an. Et confirme ainsi que Claire Diterzi est l’une des artistes françaises les plus passionnantes. Jeudi 15 et vendredi 16 décembre, au Centre Culturel Théo Argence.

Continuer à lire

Le Bourgeois gentilhomme

SCENES | Si l’on est en droit de se demander quel est l’intérêt de monter un énième Molière aujourd’hui, Philippe Car chamboule toutes nos certitudes avec son (...)

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Le Bourgeois gentilhomme

Si l’on est en droit de se demander quel est l’intérêt de monter un énième Molière aujourd’hui, Philippe Car chamboule toutes nos certitudes avec son truculent Bourgeois gentilhomme. Il fait de Monsieur Jourdain la victime d’une grande farce fantastique et visuelle, où le Maître de philosophie est simplement une grande bouche en mousse et celui d’armes une main géante. En s’inspirant du Bunraku, le metteur en scène et comédien redonne un sens à la notion de théâtre populaire avec un spectacle comique généreux. Le vendredi 16 décembre, au Toboggan.

Continuer à lire

Coronado

SCENES | On les connaissait à travers leurs courts-métrages, mais on ne les imaginait pas s’essayer à la mise en scène de théâtre. Passionnés de culture américaine, les (...)

Dorotée Aznar | Vendredi 2 septembre 2011

Coronado

On les connaissait à travers leurs courts-métrages, mais on ne les imaginait pas s’essayer à la mise en scène de théâtre. Passionnés de culture américaine, les jumeaux Matthias et Colas Rifkiss proposeront cette saison leur premier spectacle, Coronado, inspiré du grand Dennis Lehane (l’auteur de Shutter Island et de Gone baby gone). Une curiosité assez excitante. Du 27 au 31 mars au Théâtre de l’Iris.

Continuer à lire

Je me crois en enfer donc j’y suis

SCENES | Lukas Hemleb ne voulait pas d’un énième spectacle de poésies mises en chansons ou d’une simple pièce avec Verlaine et Rimbaud en face-à-face. Il promet donc (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

Je me crois en enfer donc j’y suis

Lukas Hemleb ne voulait pas d’un énième spectacle de poésies mises en chansons ou d’une simple pièce avec Verlaine et Rimbaud en face-à-face. Il promet donc d’inventer «un système de jeu où tout se dérègle, où tout se déconstruit et se fragmente pour ensuite se reconstruire à travers la musique». Deux musiciens encadrent trois comédiens pour faire résonner au mieux la voix du poète qui a traversé toutes les époques avec une égale reconnaissance. Du 16 au 24 septembre, aux Subsistances

Continuer à lire

Instants critiques

SCENES | François Morel convie ses anciens acolytes des Deschiens à un hommage à l’émission de France Inter, Le Masque et la plume. Olivier Broche et Olivier Saladin (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

Instants critiques

François Morel convie ses anciens acolytes des Deschiens à un hommage à l’émission de France Inter, Le Masque et la plume. Olivier Broche et Olivier Saladin endossent les costumes des critiques de cinéma Jean-Louis Bory, le dandy, et Georges Charensol, le franchouillard échaudé par la Nouvelle Vague qui déferle dans les années 60. Ça cause cinéma entre deux fauteuils en velours rouge et il y a même une pianiste qui fait tinter des BO des films et surtout le célèbre générique de l’émission. Les 3 et 4 février, au Théâtre de Vienne

Continuer à lire

Les Aventures de Sindbad le marin

SCENES | En 1994 déjà, Laurent Pelly signait une mise en scène pour le jeune public, La Famille Fenouillard. Il n’était pas encore la star qu’il est aujourd’hui, (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

Les Aventures de Sindbad le marin

En 1994 déjà, Laurent Pelly signait une mise en scène pour le jeune public, La Famille Fenouillard. Il n’était pas encore la star qu’il est aujourd’hui, réclamée dans toutes les salles du globe. Pas d’opportunisme donc chez lui lorsqu’il s’attelle à Sindbad le marin (créé au printemps au TNT de Toulouse qu’il dirige) mais une envie de partager son travail qui use du merveilleux et du fantastique. Les 8 et 9 novembre au Théâtre de Villefranche et du 16 au 18 décembre au TNG

Continuer à lire

La Comédie des erreurs / Ubu enchaîné

SCENES | Dan Jemmett truste les scènes locales. Avec La Comédie des erreurs, un Shakespeare méconnu et léger, il joue d’un quiproquo basique qui fait toujours mouche (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

La Comédie des erreurs / Ubu enchaîné

Dan Jemmett truste les scènes locales. Avec La Comédie des erreurs, un Shakespeare méconnu et léger, il joue d’un quiproquo basique qui fait toujours mouche (des jumeaux confondent leurs domestiques jumeaux) sur fond de musique disco et de stroboscopes avec le génial acteur David Ayala, survolté. Un autre grand comédien, mais moins chevronné que le précédent, sera à l’affiche du dernier spectacle en date de Dan Jemmett : Éric Cantona est Ubu enchaîné. L’ex-footballeur des Reds de MU enfilera le tee-shirt à la spirale (rouge). On a hâte ! Ubu enchaîné, du 8 au 16 février aux CélestinsLa Comédie des erreurs, les 12 et 13 mars au Toboggan

Continuer à lire

Le Cas de la famille Coleman

SCENES | Vous voulez du théâtre survitaminé dépaysant ? Bienvenue chez les Coleman, une famille argentine qui semble sortie d’un soap-opera. À toute allure et en (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

Le Cas de la famille Coleman

Vous voulez du théâtre survitaminé dépaysant ? Bienvenue chez les Coleman, une famille argentine qui semble sortie d’un soap-opera. À toute allure et en espagnol, la grand-mère, les enfants et petits-enfants, qui vivent dans le même espace, discutent plus ou moins joyeusement et font face comme ils peuvent à la maladie de l’aïeule qui déstabilise tout cet ensemble déjà brinquebalant mais toujours généreux. Récompensée dans de nombreux pays depuis 2005, cette pièce mérite amplement ses médailles. Dramaturge et metteur en scène, Claudio Tolcachir est un nom à retenir ! Les 28 et 29 février, au Théâtre de Villefranche

Continuer à lire

La Ballade du vieux marin

SCENES | Catherine Hargreaves ne cesse de s’amuser avec le théâtre, surtout britannique. Après nous avoir fait découvrir les textes d’Anthony Nielson (Réalisme et Le (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

La Ballade du vieux marin

Catherine Hargreaves ne cesse de s’amuser avec le théâtre, surtout britannique. Après nous avoir fait découvrir les textes d’Anthony Nielson (Réalisme et Le Monde merveilleux de Dissocia), après avoir fait preuve d’une ironie mordante et déconcertante sur le théâtre (Dead woman laughing l’an dernier à l’Élysée), la voici nouvelle artiste associée au Centre Culturel Théo Argence où elle va travailler le texte de Coleridge, La Ballade du vieux marin. Le résultat sera présenté en deux volets. Du 17 au 21 janvier, au Théâtre de la Croix-RousseDu 25 au 27 avril au Centre Culturel Théo Argence

Continuer à lire

La Nuit juste avant les forêts

SCENES | Exception faite d’un balbutiement dans Grande École de Jean-Marie Besset en 1995, Romain Duris fait sa première au théâtre sous la houlette de Patrice (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

La Nuit juste avant les forêts

Exception faite d’un balbutiement dans Grande École de Jean-Marie Besset en 1995, Romain Duris fait sa première au théâtre sous la houlette de Patrice Chéreau et son éternel acolyte chorégraphe Thierry Thieù Niang avec un texte qui n’a rien de facile et séduisant au premier abord : le soliloque imaginé par Bernard-Marie Koltès d'un homme sans domicile fixe imaginé qui s’adresse à un absent. Donc au public. Du 9 au 17 mars, au TNP

Continuer à lire

Richard II

SCENES | Incursion dans le théâtre allemand via un mastodonte de son état : Claus Peymann. Actuellement à la tête de l’historique Berliner Ensemble créé par Brecht sur (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

Richard II

Incursion dans le théâtre allemand via un mastodonte de son état : Claus Peymann. Actuellement à la tête de l’historique Berliner Ensemble créé par Brecht sur les rives de la Spree, Peymann avait précisément monté ce Richard II à son arrivée à la tête de cette institution en 1999. Nul doute qu’il fera une lecture politique de cette pièce, lui qui n’a jamais pratiqué son art sans faire écho au monde contemporain, tentant encore il y a quatre ans d’accorder (avant de reculer face au déferlement médiatique d’alors) un stage de réinsertion à Christian Klar, ancien membre des RAF. Du 25 au 29 avril, au TNP

Continuer à lire

Marguerite et François

SCENES | Quand Marguerite (Duras) et François (Mitterrand) se remémorent leurs souvenirs, c’est un pan de l’histoire de France qui se déroule sous nos yeux. Elle l’a (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

Marguerite et François

Quand Marguerite (Duras) et François (Mitterrand) se remémorent leurs souvenirs, c’est un pan de l’histoire de France qui se déroule sous nos yeux. Elle l’a connu pendant la guerre, il a fait rentrer de Dachau son mari Robert Antelme agonisant. Ils se retrouvent en 1985-86 pour des entretiens consignés dans Le Bureau de poste de la rue Dupin. Émouvant texte interprété par un duo détonnant et séduisant : Marief Guittier (infaillible équipière de Michel Raskine) et Patrice Béghain, ancien adjoint à la culture de Gérard Collomb ! Du 12 octobre au 25 novembre, au Théâtre du Point du Jour.

Continuer à lire

Ma chambre froide

SCENES | Ils ne sont pas nombreux les metteurs en scène à placer au panthéon de leur discipline. Parmi eux nul doute que Joël Pommerat a sa place. Quand il ne met pas (...)

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

Ma chambre froide

Ils ne sont pas nombreux les metteurs en scène à placer au panthéon de leur discipline. Parmi eux nul doute que Joël Pommerat a sa place. Quand il ne met pas en scène de manière absolument bluffante des contes cruels pour enfants (Pinocchio, Le Petit Chaperon rouge, qui tournent toujours), il monte ses textes. Le dernier en date, Ma chambre froide, est comme les précédents profondément politique (Pommerat interroge inlassablement le rapport hiérarchique de la société, la solitude et la lobotomie par le travail) et infiniment théâtral (son scénographe est son ingénieur lumière, tout l’espace scénique se construit en fondu au noir et en apparitions lumineuses). De la magie au sens propre. Du 10 au 21 janvier, au TNP.

Continuer à lire

Le suicidé

SCENES | Si l’on peut avoir quelques réserves sur ses partis pris artistiques et son casting inégal (duquel surnage la toujours impeccable Anne Alvaro), le (...)

Dorotée Aznar | Jeudi 1 septembre 2011

Le suicidé

Si l’on peut avoir quelques réserves sur ses partis pris artistiques et son casting inégal (duquel surnage la toujours impeccable Anne Alvaro), le spectacle mis en scène par Patrick Pineau se doit d’être vu ne serait-ce que pour la révélation du texte puissant et grinçant de Nicolaï Erdman (traduit avec brio par le décidément incontournable André Markowicz), fable cruelle et caustique sur la récupération politique sous toutes ses formes – et sur ses funestes conséquences. Lundi 12 et mardi 13 décembre au Théâtre de Villefranche ; du 29 février au 4 mars aux Célestins.

Continuer à lire

Le gros, la vache et le mainate

SCENES | En soi, cette opérette manifestement déjantée, pleine de personnages hauts en couleur, d’absurde et de grivoiseries, mérite qu’on s’y arrête en ce qu’elle (...)

Dorotée Aznar | Jeudi 1 septembre 2011

Le gros, la vache et le mainate

En soi, cette opérette manifestement déjantée, pleine de personnages hauts en couleur, d’absurde et de grivoiseries, mérite qu’on s’y arrête en ce qu’elle bouscule les genres, les catégories et même le bon goût (qualité devenue rare au théâtre). Mais comme le texte de Pierre Guillois a été mis en scène par une de nos idoles, l’excellent Bernard Menez, comédien culte chez Rozier et Pascal Thomas, plus aucune raison de résister à la tentation. Du 24 au 28 janvier au Théâtre de la Croix-Rousse.

Continuer à lire

Fièvre

SCENES | Vous reprendrez bien un peu de Karl Marx, ma chère ? Qu’est-ce qui se passe quand une femme riche et sourde aux malheurs du monde se retrouve avec Le (...)

Dorotée Aznar | Jeudi 1 septembre 2011

Fièvre

Vous reprendrez bien un peu de Karl Marx, ma chère ? Qu’est-ce qui se passe quand une femme riche et sourde aux malheurs du monde se retrouve avec Le Capital entre les mains, puis entreprend d’aller en vérifier les hypothèses à travers les pays pauvres ? Sur le papier, ça pourrait être du Eric-Emmanuel Schmitt ; en fait, c’est du Wallace Shawn, acteur new-yorkais mythique devenu ici auteur. Lars Norén, dramaturge suédois majeur, endosse la casquette de metteur en scène pour ce solo interprété par Simona Maïcanescu. Du 27 mars au 6 avril aux Célestins.

Continuer à lire

La bande des quatre

SCENES | Dédiées à la jeune création, quatre salles de théâtre lyonnaises (l’Espace 44, les Marronniers, les Clochards Célestes et l’Elysée) sont inscrites dans le dispositif dit des Scènes Découvertes. Toutes n’ont pas eu les mêmes financements cette année. Comment se portent-elles et que proposent-elles cette saison ? NP

Nadja Pobel | Jeudi 1 septembre 2011

La bande des quatre

Depuis une dizaine d’années déjà la Ville de Lyon et la DRAC Rhône-Alpes (rejointes par la Région depuis deux ans) s’unissent pour soutenir financièrement, via des contrats triennaux, quelques salles de théâtre, musique, cirque ou danse de Lyon. Parmi les quatre salles de théâtre concernées, l’Espace 44 a été sortie du dispositif par la DRAC qui lui verse 9800€ pour 2011, 4800€ en 2012 puis plus rien dès 2013, alors que les années précédentes la somme était de 22 000€. M. Lombard, directeur des services de déconcentration du ministère de la Culture reprochait à André Sanfratello, aux manettes de l’Espace 44 depuis 1985, de ne pas avoir fait suffisamment bien son travail d’accompagnement des jeunes compagnies, ce que le directeur et metteur en scène a toujours contesté. Dans des conditions difficiles, il programme néanmoins dix-neuf spectacles et un festival consacré à l’Amérique latine et Fridha Kahlo (septembre-octobre). Reprise aussi du Poteau noir (novembre) écrit et porté à la scène par la prometteuse Sandrine Bauer qui nous avait agréablement surpris, il y a deux ans, avec J’ai pas rêvé longtemps d’après le fait divers impliquant Audry Maupin et Florence Rey. Gombrowicz no

Continuer à lire

Spider

SCENES | À l’heure de l’individualisme roi, même et surtout dans la sphère culturelle, on est heureux de pouvoir découvrir les travaux du collectif européen Spider, (...)

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 31 août 2011

Spider

À l’heure de l’individualisme roi, même et surtout dans la sphère culturelle, on est heureux de pouvoir découvrir les travaux du collectif européen Spider, rassemblant jeunes chorégraphes, plasticiens, musiciens, danseurs et fonctionnant comme une coopérative (échanges d’idées, débats, coproduction…). Spider débarque à Lyon avec six pièces de chorégraphes méconnus et aussi des ateliers de danse, des concerts, des plateformes de discussions… Du 6 au 8 octobre aux Subsistances.

Continuer à lire

Israel Galvan et Gaspard Delanoë, Je suis venue

SCENES | La grande découverte chorégraphique de ces dernières années a été pour nous la figure d’Israel Galvan et de son flamenco contemporain aux effluves de soufre et (...)

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 31 août 2011

Israel Galvan et Gaspard Delanoë, Je suis venue

La grande découverte chorégraphique de ces dernières années a été pour nous la figure d’Israel Galvan et de son flamenco contemporain aux effluves de soufre et de dynamite ! On retrouvera l’artiste dans une configuration incongrue : une petite pièce expérimentale créée avec le performeur Gaspard Delanoë et la danseuse libanaise Yalda Younes, défendant l’idée de la création d’un état palestinien (?) à travers un pastiche de conférence internationale. Le spectacle sera joué dans la petite salle de la Maison de la danse, le Studio Jorge Donn, où l’on découvre souvent des pépites. Du 9 au 11 novembre à la Maison de la danse

Continuer à lire

Cedar Lake Contempory Ballet

SCENES | La Maison de la danse accueille cette saison nombre de ballets contemporains, dont le méconnu ballet de Cuba (en mars) et, plus exceptionnel encore, le (...)

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 31 août 2011

Cedar Lake Contempory Ballet

La Maison de la danse accueille cette saison nombre de ballets contemporains, dont le méconnu ballet de Cuba (en mars) et, plus exceptionnel encore, le ballet new-yorkais Cedar Lake. Se déplaçant pour la première fois en France, la compagnie, composée d’un véritable melting-pot de danseurs, présentera deux créations : la première signée par le très en vogue et survolté Hofesh Schechter (Violet Kid), la seconde par la Canadienne Crystal Pite. Prometteur ! Du 31 janvier au 5 février à la Maison de la Danse.

Continuer à lire

Objectif Terres !

SCENES | Jeune Public / Toutes les salles de théâtre multiplient l’accueil de spectacles pour le jeune public afin de capter de nouveaux spectateurs. Coup d’œil sur ce qu’il ne faut pas rater dans ce foisonnement, à commencer par la programmation toujours plus attractive du Théâtre Nouvelle Génération. NP

Nadja Pobel | Mercredi 31 août 2011

Objectif Terres !

Qu’on se le dise, l’un des meilleurs spectacles (toutes catégories d’âge confondues) de la saison précédente se trouvait au TNG et sera repris en octobre. Terres ! du directeur et metteur en scène Nino D’Introna est un hymne à la tolérance. Avec un simple carré de lumière tracé au sol et deux personnages qui se demandent s’ils ont droit d’enjamber ces frontières lumineuses, Lise Martin (auteur du texte) et D’Introna questionnent la notion de propriété. Que l’on y voit un simple jeu de bac à sable pour enfants ou la guerre de territoire menée par les adultes entre Israël et Palestine, il est montré que la possession induit bien souvent l’individualisme, conduit au conflit et à la bêtise. Avec des images et des mots simples, cette pièce est tout bonnement indispensable dans une époque où la propriété est plus que jamais synonyme de réussite sociale. En février, D’Introna retrouvera un costume qu’il avait rangé au placard depuis six ans : il redeviendra acteur pour un solo d’après le récit de H. G. Wells, Le Pays des aveugles, dans lequel un homme en pleine santé fait irruption dans une population de mal-voyants et fait l’expérience de sa différence. D’autres grands noms du théâtre so

Continuer à lire

Soirée Merce Cunningham

SCENES | Au cours de sa longue carrière, Merce Cunningham (1909-2009) n’a cessé d’inventer et d’expérimenter de nouveaux dispositifs de création : disjonction entre la (...)

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 31 août 2011

Soirée Merce Cunningham

Au cours de sa longue carrière, Merce Cunningham (1909-2009) n’a cessé d’inventer et d’expérimenter de nouveaux dispositifs de création : disjonction entre la danse et la musique, introduction de combinaisons aléatoires, utilisation de logiciels informatiques pour le développement de mouvements… Le ballet de l’opéra ajoute deux nouvelles pièces de Cunningham à son répertoire : Summerspace (1958) inspirée par les théories d’Einstein (!) sur une musique de Morton Feldman ; Channel/Inserts (1981), pièce pour 14 danseurs sur la musique de David Tudor. Du 5 au 9 juin au Toboggan.

Continuer à lire

Georges Balanchine entre au répertoire du ballet

SCENES | Petit événement pour les passionnés d’histoire de la danse : pour la première fois, une pièce du grand chorégraphe Georges Balanchine entre au répertoire du (...)

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 31 août 2011

Georges Balanchine entre au répertoire du ballet

Petit événement pour les passionnés d’histoire de la danse : pour la première fois, une pièce du grand chorégraphe Georges Balanchine entre au répertoire du Ballet de l’Opéra de Lyon. Balanchine (1904-1983) a renouvelé les codes de la danse moderne en la mêlant à l’allégresse de la vie américaine des années 30-40, du jazz et des comédies musicales. C’est le Stravinsky Violin Concerto qu’interprètera le Ballet, pièce dépouillée, à la tension contenue et au rythme souvent trépidant. Programme complété par deux pièces de Benjamin Millepied. Du 17 au 23 décembre à l’Opéra.

Continuer à lire