La science infuse

Science & fun | Vous aviez une moyenne de 2 en maths ou physique ? La science vous rebutait ? La Fête de la science risque bien de vous faire changer d'avis. Chaque mois d'octobre, ce rassemblement national propose des ateliers, conférences, expos, spectacles... traitant des sciences de manière ludique et inédite. Dans la Loire, de nombreux événements sont prévus du 4 au 13 octobre dont quatre Villages des sciences à Saint-Étienne, Roanne, Montbrison et Saint-Galmier. Tour d'horizon avec Alexandre Saffre, chargé de médiation Scientifique à la Rotonde et coordinateur de l'événement dans notre département.

Nicolas Bros | Mardi 1 octobre 2019

Photo : © DR


En quoi consiste la Fête de la science ?

Alexandre Saffre : La Fête de la science est un événement national qui a lieu du 5 au 13 octobre et qui a pour but de promouvoir les sciences et techniques. Le tout dans une ambiance conviviale, ludique et festive. Cela s'adresse à tout le monde, de tout âge. Dans la Loire, nous allons accueillir du 4 au 13 octobre, plus de 140 projets. L'accès est gratuit. L'idée est d'apprendre les sciences tout en s'amusant. Dans la Loire, nous aurons également quatre Villages des sciences, à Saint-Étienne les 5 et 6 octobre, à Roanne les 8 et 9 octobre, à Montbrison samedi 12 octobre et à Saint-Galmier les 11, 12 et 13 octobre.

Promouvoir les sciences et techniques. Le tout dans une ambiance conviviale, ludique et festive

Les Villages des sciences sont des regroupements de propositions sur un même et unique lieu ?

Oui, c'est tout à fait ça. Pendant toute la Fête de la science, des structures comme des musées, des collèges/lycées, des associations vont proposer des ateliers, des conférences, des visites... de façon isolée, souvent dans leurs murs. Le Village des sciences est une concentration de porteurs de projets avec des ateliers inédits. Par exemple, nous aurons une trentaine de structures présentes à Saint-Étienne, au sein du Puits Couriot/Parc-musée de la mine. Seront par exemple présents l'atelier du cinéma stéphanois, la MJC de Saint-Chamond, un club de maths, le collectif d'artistes Scénocosme, La Rotonde... Une grande diversité d'acteurs sera représentée.

Quelles sont les nouveautés pour cette édition 2019 ?

Cette année, il y aura une dizaine de nouveautés du côté du Village des sciences. Par exemple, des démonstrations liées à la supraconductivité avec des aimants et de la manipulation d'azote liquide, davantage d'expériences scientifiques autour de la physique et de la chimie, des spectacles artistiques de la part de la Tournoyante et de Scénocosme, une exposition du planétarium à propos des 30 ans du télescope spatial Hubble, des défis mathématiques...

Fête de la science, du 5 au 13 octobre dans toute la Loire
Village des sciences, à Saint-Étienne (samedi 5 octobre de 10h à 19h30 et dimanche 6 octobre de 10h à 18h au Puits Couriot / Parc-Musée de la Mine), à Roanne les 8 et 9 octobre, à Montbrison samedi 12 octobre et à Saint-Galmier les 11, 12 et 13 octobre / Entrée libre et gratuite

Tout le programme à retrouver sur cette page


Village des sciences


Puits Couriot Parc-Musée de la Mine 3 boulevard Maréchal Franchet d'Esperey Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

La Rotonde, 20 ans de curiosités

Culture scientifique | Saint-Étienne possède une force en matière de sciences, tant dans la recherche que dans la transmission. Université, grandes écoles mais aussi lieux de diffusion ouverts à tous comme son Planétarium. De l’autre côté, du Cours Fauriel, la Rotonde de l’École des Mines travaille depuis 20 ans dans ce sens avec expos, ateliers, rencontres… Une aventure qui va également se poursuivre avec l’ouverture d’Explora en septembre prochain. Décryptage.

Nicolas Bros | Mercredi 4 mars 2020

La Rotonde, 20 ans de curiosités

Si la « soucoupe » (surnom du bâtiment qui abrite La Rotonde) est un édifice circulaire, emblématique du Cours Fauriel, c'est aussi un lieu qui empêche les Stéphanois de tourner en rond depuis maintenant 20 ans. « Laboratoire d'idées et d'expérimentations », le CCSTI (cf. bas de page) La Rotonde de l'École des Mines de Saint-Étienne a accueilli depuis 1999 de nombreux curieux en culottes courtes ou possédant des cheveux un peu plus salés... Une belle aventure que cet établissement et son équipe de 10 personnes poursuivent vaillamment, avec une mission simple : permettre à toutes et tous de venir découvrir, expérimenter, s'émerveiller, donner du sens à tout ce qui nous entoure. Tout en s'appuyant sur des savoirs et travaux scientifiques reconnus et vérifiés. Ici, on éloigne les fake news et on combat les a priori. Une mission d'utilité et de salubrité publiques en quelque sorte. Un grand bol de curiosité Si La Rotonde accueille chaque année de plus en plus de monde (43 000 visiteurs en 2019), c'est surtout grâce à la qualité de sa programmation. Climat, archéologie, rire, supraconductivité, intelligence artificielle...

Continuer à lire

Ella & Pitr pour les 20 ans de la Rotonde

Art urbain | Le CCSTI La Rotonde (Centre de culture scientifique technique et industrielle de l'école des Mines de Saint-Étienne) fête cette année ses 20 ans d'existence (...)

Nicolas Bros | Mardi 14 janvier 2020

Ella & Pitr pour les 20 ans de la Rotonde

Le CCSTI La Rotonde (Centre de culture scientifique technique et industrielle de l'école des Mines de Saint-Étienne) fête cette année ses 20 ans d'existence au service de la vulgarisation scientifique pour petits et grands. Au cours d'une programmation riche, une performance des actifs Ella & Pitr vient d'être dévoilée. Intitulée Le plan sur la gomette, cette œuvre vient habiller le toit du « bâtiment atypique en forme de soucoupe volante » de l'établissement stéphanois, situé cours Fauriel.

Continuer à lire

Les Indiana Jones du futur

Kids | Avec Fouille, farfouille. Aventure-toi dans le temps !, La Rotonde de l'École des Mines de Saint-Étienne poursuit sa mission d'ouverture aux (...)

Nicolas Bros | Mercredi 8 janvier 2020

Les Indiana Jones du futur

Avec Fouille, farfouille. Aventure-toi dans le temps !, La Rotonde de l'École des Mines de Saint-Étienne poursuit sa mission d'ouverture aux plaisirs de la science pour tous et notamment les plus petits. Cette expo destinée aux 3/6 ans - mais aussi aux familles -, donne les clefs pour comprendre comment on vivait "avant" grâce à la découverte des vestiges archéologiques. Plaisant et ludique avec notamment l'organisation de nombreux ateliers. Fouille, farfouille. Aventure-toi dans le temps !, jusqu'au 9 mars 2020 à La Rotonde (cours Fauriel à Saint-Étienne)

Continuer à lire

Supra cool

Culture scientifique | Le Centre de culture scientifique de l'École des Mines, La Rotonde, investit à son tour la Biennale design avec son expo Supra ! Une présentation inédite à (...)

Nicolas Bros | Mardi 2 avril 2019

Supra cool

Le Centre de culture scientifique de l'École des Mines, La Rotonde, investit à son tour la Biennale design avec son expo Supra ! Une présentation inédite à propos d'un sujet qui, de primes abords, peut paraître assez rébarbatif : la supraconductivité. Mais oubliez vos cours de physique, ici design et physique s'imbriquent pour une expérience interactive et ludique. Objets en lévitation, meringues à l'azote liquide, créations issues de la collaboration entre designers et scientifiques, voilà le programme. Une expo à survoler assidûment en prenant notamment part aux ateliers. Supra ! jusqu'au 1er juin 2019 au CCSTI La Rotonde à Saint-Étienne

Continuer à lire

Alexandre Saffre dans l'Oeil du Petit Bulletin

Culture scientifique | Deuxième épisode de "Dans l'Oeil du Petit Bulletin" avec l'interview d'Alexandre Saffre, chargé de médiation scientifique à La Rotonde. Ne vous inquiétez pas, il nous explique ce que c'est La Rotonde...

Nicolas Bros | Jeudi 17 janvier 2019

Alexandre Saffre dans l'Oeil du Petit Bulletin

Alexandre Saffre, chargé de médiation scientifique au CCSTI La Rotonde - École des Mines de Saint-Étienne est venu se prêter au jeu de l'interview pour parler entre autres de l'expo Rires qui se déroule jusqu'à fin janvier 2019.

Continuer à lire

Rire intelligemment

Culture scientifique | Connaissez-vous la gélotologie ? Derrière cet étrange mot se cache l'étude scientifique du rire et de ses effets sur le corps. Si le rire fait l'objet d'un (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 décembre 2018

Rire intelligemment

Connaissez-vous la gélotologie ? Derrière cet étrange mot se cache l'étude scientifique du rire et de ses effets sur le corps. Si le rire fait l'objet d'un intérêt de la part des scientifiques, c'est bien parce qu'il a un gros impact sur notre quotidien. « D'après certains spécialistes, nous rions dix-huit fois par jour en moyenne » nous rappelle l'équipe de La Rotonde, le Centre de culture scientifique de l'École des Mines de Saint-Étienne, qui propose l'exposition Rire jusqu'au 30 janvier 2019. Il est communément admis que le rire possède un effet bénéfique sur notre santé, mais quid de ses formes, des vecteurs émotionnels qu'il véhicule ou encore du pourquoi de son aspect contagieux ? Rire nous propose d'aborder toutes les formes du contraire émotionnel des pleurs, d'un point de vue scientifique mais pas rébarbatif. Car là se situe bien la force des expos et animations proposées par La Rotonde : apprendre en s'amusant, pour petits et grands. À travers plus de quarante activités manuelles, jeux et autres installations interactives, on développe sa curiosité et on se laisse prendre au jeu. Rire, jusqu'au 30 janvier 201

Continuer à lire

La science en fête

Vulgarisation scientifique | Depuis 1992, les curieux sont rassasiés en septembre et octobre. Pourquoi donc ? C'est tout simplement la période de la Fête de la Science. Sous forme (...)

Nicolas Bros | Mardi 2 octobre 2018

La science en fête

Depuis 1992, les curieux sont rassasiés en septembre et octobre. Pourquoi donc ? C'est tout simplement la période de la Fête de la Science. Sous forme d'ateliers, de performances, de spectacles, de conférences ou d'expositions, ce gigantesque raout national scientifique offre une vulgarisation de qualité pour le grand public. Pour la 27e édition, la thématique choisie dans la Loire propose un voyage dans le futur. Parmi les temps forts de cette version 2018, les Villages des Sciences apparaissent comme les points névralgiques de l'événement samedi 6 et dimanche 7 octobre au Puits Couriot - Parc-Musée de la mine à Saint-Étienne et le 13 octobre sur le parking de la MJC à Montbrison. L'occasion de découvrir de nombreuses installations d'associations et de structures telles que la Rotonde ou l'École des Mines. Mais les propositions ne se cantonnent pas à ces week-ends festifs puisque la Fête résonne dans tout le département. Dans cette programmation fournie, nous retenons une conférence-débat de Laurence Vico le 8 otobre au CHU de Saint-Étienne à propos des expériences spatiales de Thomas Pesquet sur les effets de l'apesanteur sur le corps, une soirée d'observation astronomique le

Continuer à lire

L'horloge tourne

Culture scientifique | Le koala qui dort 20 heures par jour, est-il paresseux ? Un bébé a-t-il la même respiration qu'un adulte ? Comment font les chauve-souris pour rester (...)

Nicolas Bros | Mercredi 1 mars 2017

L'horloge tourne

Le koala qui dort 20 heures par jour, est-il paresseux ? Un bébé a-t-il la même respiration qu'un adulte ? Comment font les chauve-souris pour rester perchées par leurs pattes ? Voilà quelques-unes des questions qui trouveront leurs réponses dans l'exposition Clock - Les horloges du vivant qu'abrite La Rotonde - CCSTI (ou Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de l'École des Mines) avec le collectif Art'M, Science by Art. Jacques Roux, commissaire de l'exposition et président de ce dernier, a conçu un balade passionnante au coeur des horloges biologiques humaines, animales et végétales. Après deux ans de travail de conception, Clock propose aux petits comme aux grands en 60 activités interactives (jeux, tablettes numériques, sons, quizz...) réparties sur 5 espaces (le végétal, l'animal, le corps humain, les horloges et le sommeil) de s'éveiller à des problématiques scientifiques du quotidien. Tout en vulgarisant de manière ludique, l'équipe d'Art'M a réussi le tour de force de conserver le fonds scientifique de l'exposition intacte, grâce notamment à la caution apportée par André Klasfeld et Claude Gonfrier, chercheurs au CNRS, à l'INSERM et membres de

Continuer à lire