Lerpt de rien

Niko Rodamel | Jeudi 2 mai 2019

Photo : © Claire MalenAmina Sboui © Claire Malen


Organisé depuis onze ans déjà par l'association Maraudeurs d'images en partenariat avec la ville de Saint-Genest-Lerpt et le club Roche Photographie, Photos dans Lerpt est un festival exigeant et populaire, s'employant à mettre en lumière les regards créatifs des photographes d'aujourd'hui. Ce sont chaque année dix jours d'expositions et de rencontres qui rapprochent amateurs éclairés et professionnels dans leur passion commune pour l'image fixe. Dans la sélection officielle qui regroupe vingt-six photographes issus de toute la France, on retrouve avec plaisir le travail de l'artiste stéphanoise Claire Malen. Photographe résolument militante, Claire poursuit son engagement et sa quête photographique au plus près des femmes en lutte pour leurs droits. Avec Portraits de femmes Tunisiennes (série qui a reçu le soutien de la bourse FIACRE International de la région Rhône-Alpes en 2015), l'artiste restitue des images emplies d'humanité, à la fois poignantes et porteuses d'un vrai espoir. La plupart des expositions sont à découvrir, à l'Espace polyvalent Louis Richard de Saint-Genest-Lerpt, du 11 au 19 mai.


Photos dans Lerpt


Centre-ville de Saint-Genest-Lerpt Saint-Genest-Lerpt
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Budz l’éclair

Reggae | Né il y a trois ans à peine dans le 74, le projet Willy Budz trace sa route l’air de rien. Après quelques premières parties plutôt encourageantes (...)

Niko Rodamel | Jeudi 2 mai 2019

Budz l’éclair

Né il y a trois ans à peine dans le 74, le projet Willy Budz trace sa route l’air de rien. Après quelques premières parties plutôt encourageantes (Slimane, Danakil et I Woks, Le Peuple de l’Herbe, Black Roots…), les Haut-Savoyards s’invitent dans les festivals régionaux, prennent un peu de hauteur sur la BalconyTV de Genève et squattent le top 3 de divers tremplins, comme le dispositif d’accompagnement Sortie de Pistes à Annemasse ou le Musik’CASTING de la banque verte à Annecy. Step by step, les Budz boys peaufinent les contours d’un style bien à eux, avec un propos reggae qui se coule sans calcul dans une soul teintée de hip hop, un mix d’influences diverses qui au final accouche d’un son étonnamment cohérent. La voix au timbre singulier survole dans un flow puissant des lignes mélodiques bien inspirées que livre un combo guitare-clavier-trompette-basse-batterie sans faille. C’est frais et couillu à la fois ! Déjà quelques titres prometteurs font mouche, à l’image de Super Lion ou de Groove avec son imparable refrain. Un groupe à découvrir sur scène à l’occasion de leur passage par la SMAC stéphanoise aux côtés de deux groupes stéphanois, Néréides et Le Coin

Continuer à lire

Les arts prennent la rue à Saint-Genest

Nouveau festival | Le mois de septembre n'est pas seulement dédié à la reprise des saisons culturelles. C'est également l'occasion de découvrir de nouveaux événements. C'est le (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 septembre 2018

Les arts prennent la rue à Saint-Genest

Le mois de septembre n'est pas seulement dédié à la reprise des saisons culturelles. C'est également l'occasion de découvrir de nouveaux événements. C'est le cas du premier festival des arts de la rue de Saint-Genest-Lerpt intitulé Là où va l'indien qui se déroulera les 22 et 23 septembre. Avec la volonté de faire de ce rendez-vous annuel un « laboratoire artistique urbain et de plein air », la municipalité accueille deux jours de formes artistes décalées et originales dont Carnage Productions ou encore la Cie des cieux galvanisés et leur duo mêlant mât chinois et accordéon, Des accords de Mât. Festival Là où va l'indien, les 22 et 23 septembre à Saint-Genest-Lerpt

Continuer à lire

Bric à brac

Galerie | Tout comme le font l’Atelier du Coin et d’autres galeries-boutiques stéphanoises à l’approche de Noël, le Beluga propose une exposition collective qui donne (...)

Niko Rodamel | Lundi 27 novembre 2017

Bric à brac

Tout comme le font l’Atelier du Coin et d’autres galeries-boutiques stéphanoises à l’approche de Noël, le Beluga propose une exposition collective qui donne à ceux qui en manqueraient quelques idées de cadeaux originaux. Les créations des garçons et celles des filles (une trentaine de créateurs au total) se répondent dans un face à face malicieux, de mur à mur (mais aussi dans les vitrines), dans un jeu de doubles et de correspondances, déclinant les voies multiples du portrait. L’occasion de retrouver côte à côte les productions d’artistes stéphanois parmi lesquels Manu Chandès, Deloupy, Claire Malen, Esperanza Pena, Charlotte Piérot, Véronique Vernette, Léna von Busse, Daniela Vincent Jean-Yves… Au programme : acryliques et aquarelles, dessins au Posca ou à l’encre de Chine, tirages argentiques et typographies, photomontages et photogrammes, sérigraphies et carnets, grès et porcelaine papier, collages, gravures sur bois et autres broderies sur coussins. Boys meet girls, une expo en forme de jeu de piste, à découvrir au Beluga jusqu’au 24 décembre, à Saint-Étienne.

Continuer à lire

Au théâtre citoyen

Théâtre | Vous n’êtes pas fatigués des rassemblements politiques version "Nuit Debout" ? Offrez-vous la version théâtre de rue ! 1789 secondes, c’est la Révolution (...)

Houda El Boudrari | Mardi 6 juin 2017

Au théâtre citoyen

Vous n’êtes pas fatigués des rassemblements politiques version "Nuit Debout" ? Offrez-vous la version théâtre de rue ! 1789 secondes, c’est la Révolution française plantée au beau milieu du quotidien du XXIe siècle. Le public citoyen est précipité dans ces années de lumières, d’obscurité et de passion. On se questionne sur les droits de l’homme... et de la femme ! L’abolition des privilèges, l’esprit de résistance... Une rue pour une arène, une piste, un terrain de jeu. Une traversée menée à trois cents à l’heure, où les événements de l’époque résonnent de manière espiègle avec ceux d’aujourd’hui. Liberté, Egalité, Fraternité ont-ils encore de beaux jours devant eux ? « Aller à la rencontre des publics, avec une pratique théâtrale populaire », c’est le crédo de la Compagnie Internationale Alligator (CIA). La troupe montpelliéraine pratique le théâtre de rue depuis plus de 35 ans. Le spectacle créé en 2009, reprend un coup de jeune et trouve une résonance particulière dans ce contexte d’élections législatives. À suivre à Saint-Genest-Lerpt le vendredi 9 juin à 20h30.

Continuer à lire

Tout va à Volo

MUSIQUES | Si parfois les événements négatifs vous assomment, certains vous prescriront de vous planquer devant votre télé avec une batterie de « Feel Good (...)

Nicolas Bros | Mardi 29 septembre 2015

Tout va à Volo

Si parfois les événements négatifs vous assomment, certains vous prescriront de vous planquer devant votre télé avec une batterie de « Feel Good Movies ». Ces pellicules renfermant des films qui fonctionnent tels des antidépresseurs et vous redonnent goût à la vie. Pour la musique, ça marche aussi. C'est un peu la recette qui fait le succès de Volo depuis dix ans : de jolis mots mis en musique de belle manière. Échappés de l'aventure Wriggles, les deux frères Volovitch décident à l'envolée de créer en 2001 un nouveau projet et en 2005 sort le premier album de cette nouvelle formule : Bien Zarbos. Depuis, le groupe évolu au fil de l'eau, année après année, privilégiant toujours le live au studio même si en dix années cinq disques auront connu le pressage. Le dernier en date - déjà daté puisque sorti en 2013... - est sobrement intitulé Sans rire. Même si avec cette épreuve, les Volo laissent au placard un peu de l'humour qui les caractérisait, ils gagnent en équilibre et en apaisement appuyant là où ça peut faire mal et montrant que tout va (un peu) à vau-l'eau. Portant avec lui une douce " saudade ", ce disque confirme de belle manière que ce petit groupe sait s

Continuer à lire