Laisse tes mains sur mes anches...

Orgues | Désormais bien installé dans sa "tribune", le festival "St-Étienne ses Orgues" invite cette année encore, à chasser le "bourdon" et à dévaler les berges du Furan...

Alain Koenig | Mardi 2 mai 2017

Photo : Ensemble


Initié par le talentueux et pétulant organiste Florent Gallière, "Saint-Étienne ses Orgues" propose un menu digne des plus grandes "tables" de la région. Des têtes d'affiche à vous faire chauffer la bombarde ! Louis-Noël Bestion de Camboulas - lui-même - ouvrira le bal, en l'église Saint-Louis. Le co-fondateur du très "classieux" ensemble Les Surprises vient de sortir un nouveau CD, aux éditions du Festival d'Ambronay, consacré à l'opéra-ballet de Destouches et Delalande : Les Éléments. Une nouvelle pépite distribuée par Harmonia Mundi, à mettre au crédit d'un festival qui, assurément, tire la musique baroque vers un pinacle d'excellence totale. Le chaland, s'il hésitait encore, n'aura plus d'excuse, puisque, c'est par la célébrissime Toccata et fugue en ré mineur du jeune Jean-Sébastien Bach que s'ouvre le festival d'orgue. De surcroît, l'entrée est libre et les propos d'avant-concert de Michel Trémoulhac vous permettront d'ébarber les improbables approximations de vos connaissances organistiques.

Pas sur mon tablier...

Le deuxième concert, gratuit également, investira deux lieux tout proches : la Cinémathèque de Saint-Étienne et l'église Saint-Ennemond – la méconnue – dont la plupart des stéphanois ignorent que l'orgue compte parmi les plus beaux de la cité. Il a, de plus, fait l'objet d'une onéreuse restauration par la ville, voici environ dix ans. Invités, après ses propos d'avant-concert, à traverser la rue par Philippe Léonard, directeur de la cinémathèque, les festivaliers pourront s'enivrer de la belle musique et des improvisations du très talentueux Gabriel Marghieri. Enfin, un troisième concert investira la cathédrale Saint-Charles, tremplin de jeunes talents émergents : Emmanuel Culcasi et Kanaka Shimizu, présentés au public par le jeune diplômé d'histoire de la musique : Vivien Galletti.

Festival St-Étienne ses Orgues, du 12 au 28 mai, différents lieux, Saint-Étienne


L.-N. Bestion de Camboulas

Récital clavecin et orgues, œuvres de Scheidermann, Böhm, Buxtehude, Fischer, Muffat, Bach, Pachelbel...
Eglise Saint-Louis Place Waldeck Rousseau Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Gabriel Marghieri

Ciné-concert autour de l'orgue, mus. improvisée sur le film "Salomé" de C. Bryant (1923)
Eglise Saint-Ennemond 3 place Jean Merlat Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Emmanuel Culcasi + Kanaka Shimizu

Récital d'orgues, avec œuvres de Bach, Liszt, Alain, Duruflé
Cathédrale Saint-Charles Place Jean Jaurès Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Le concert "Fraternités" à la Cathédrale Saint-Charles maintenu en horaire avancé

Classique | Le concert Fraternités prévu samedi 17 octobre à la cathédrale Saint-Charles de Saint-Étienne, proposant le concerto pour orgue de Francis Poulenc et le (...)

Nicolas Bros | Vendredi 16 octobre 2020

Le concert

Le concert Fraternités prévu samedi 17 octobre à la cathédrale Saint-Charles de Saint-Étienne, proposant le concerto pour orgue de Francis Poulenc et le Requiem du compositeur stéphanois Pascal Descamps, est maintenu mais en horaire décalé. Au lieu de 20h, le spectacle débutera à 18h. L'Opéra de Saint-Étienne, organisateur de l'événement, a décidé ce changement d'heure au lieu d'annuler la prestation. La rencontre d'avant-spectacle n'aura, quant à elle, pas lieu. L'Opéra de Saint-Étienne, organisateur de l'événement, propose, aux personnes pour qui le nouvel horaire ne conviendrait pas, de procéder à un échange de billets pour un autre spectacle de la saison 20/21 ou bien de demander un remboursement. Pour plus de renseignements, vous pouvez appeler le 04 77 47 83 40 ou envoyer un courriel à opera.billetterie@saint-etienne.fr

Continuer à lire

Saint-Louis... à pied d'œuvre

Classique | Traditionnel rendez-vous des amoureux de bombarde et larigot, l'association Renaissance de l'Orgue de Saint-Louis propose tous les ans une saison (...)

Alain Koenig | Lundi 25 mars 2019

Saint-Louis... à pied d'œuvre

Traditionnel rendez-vous des amoureux de bombarde et larigot, l'association Renaissance de l'Orgue de Saint-Louis propose tous les ans une saison liturgique étoffée, digne des grandes boutiques. L'année 2018-2019 s'achève en apothéose – s'il est permet de risquer ce substantif - avec les œuvres du Cantor et de son maître Buxtehude. Les solistes du Centre de Musique Sacrée du Puy-en-Velay s'attaqueront à l'immense corpus de sept cantates du maître de Lübeck Membra Jesu Nostri. L'écriture inspirée de ce cycle justifie à elle seule les quelques 400 kms que Bach effectua à pied, pour le rencontrer. L'excellent ensemble Alcina nous gratifiera pour sa part, de deux très belles cantates Mein Herz scwhimmt im Blut et Weichet nur, betrübte Schatten BWV199 et 202 pour soprano et orchestre, miracle de piété sensuelle. Enfin, le grand Choeur de Musicologie de l'U.J.M., dirigé par Fabien Houlès interprètera le très énigmatique, symbolique, minimaliste et spirituel Magnificat d'Arvö Pärt. Un concert très "planant" pour le profane. Les cantates Membra Jesu nostri de Buxtehude, samedi 30 mars à 15h; Grand Choeur de Musicologie de l

Continuer à lire

Un peu plus près des étoiles

Classique | À la fois auteur-compositeur, pianiste et chanteur, Pascal Descamps est un artiste sensible et inspiré, aussi à l’aise dans l’univers de la chanson (...)

Niko Rodamel | Mercredi 7 juin 2017

Un peu plus près des étoiles

À la fois auteur-compositeur, pianiste et chanteur, Pascal Descamps est un artiste sensible et inspiré, aussi à l’aise dans l’univers de la chanson française que dans celui de la grande musique. Depuis quelques années le musicien se met corps et âme au service de la musique sacrée. Après l’encourageant Rivages créé en 2011, suivront un Pater Noster, un Ave verum corpus puis un vibrant Ave Maria. Pour autant, Pascal ne délaisse en rien la chanson, continuant d’écrire paroles et musiques pour la troupe Mosaïque (Starmania en 2011 et Marvin en 2018) dans la même veine french-pop-rock que ses deux albums sortis au début des années 2000. Le Stéphanois sera cette année à l’honneur de L’Estival de la Bâtie dont il fera l’ouverture avec son œuvre la plus aboutie, un Requiem de toute beauté, aussi flamboyant qu’envoûtant, créé à Paris en 2014 aux Invalides et depuis édité par Universal Music. Le 28 juin à 20h30, en la cathédrale Saint-Charles de Saint-Étienne.

Continuer à lire

D'abord les orgues !

Visite musicale | Fringuant professeur d'orgue du conservatoire, Florent Gallière ne ménage pas ses efforts pour redorer bourdons et larigots, et dissiper l'austère a priori (...)

Alain Koenig | Mercredi 5 octobre 2016

D'abord les orgues !

Fringuant professeur d'orgue du conservatoire, Florent Gallière ne ménage pas ses efforts pour redorer bourdons et larigots, et dissiper l'austère a priori entretenu par de balourds sceptiques. En partenariat avec Ville d'Art et d'Histoire, l'opération Laissez-vous conter les orgues, atteste de cette croisade. « Avec Agnès Soubeyrand, ce sont des visites à deux voix, explique-t-il. Elle construit une connaissance des édifices et des instruments de la ville ; j'apporte des explications plus techniques, sur l'esthétique ou leur fonctionnement. Les élèves de la classe d'orgue se voient ainsi offrir la possibilité de jouer la plupart des orgues de Saint-Étienne. En octobre, Saint-Roch, puis Sainte-Marie, construit par Beaucourt et Vögeli au milieu du XIXe siècle, seront dans la lumière». Florent Gallière, pour sa part, se produit cette saison à Lyon, Toulouse ou au Luxembourg, tout en concoctant un nouvel opus de Saint-Étienne - ses orgues avec ses complices habituels. AK L'orgue de Saint-Roch, jeudi 13 octobre à 12h30

Continuer à lire