Ça s'agite dans les verres

Cocktails / Si le mot cocktail vous évoque mojito, spritz ou pina colada, c'est que vous avez raté une étape. Rattrapage : les dix dernières années furent celles du renouveau mixologique. Les pionniers lyonnais, après avoir remis les classiques au goût du jour, avancent désormais en terra incognita, armés d’alcools pointus, de liqueurs et sirops maison et de leur inventivité. Tour d'horizon, à l'occasion de l'ouverture de L'Officine.

Début 2000, alors qu'on s'enjaillait déjà à Londres, dans des bars dédiés aux cocktails, la France avait le shaker en berne. On sirotait encore façon James Bond : dry martini et smoking, au bar d'un hôtel international. Éventuellement façon Don Draper (sazerac, en costard et fauteuil club) ou Carrie Bradshaw (cosmopolitan, entre filles). Pas très original. C'est la jeunesse Easyjet de retour de week-ends outre-Manche qui a décrété qu'on s'ennuyait sec dans les rades français. Mais que ce n'était pas une fatalité.

 lire aussi : 3 questions à Marc Bonneton, boss de L'Officine

Cette jeunesse s'est appelée Experimental Cocktail Club à Paris, ouvert en 2007 dans le quartier de Montorgueil, et Soda Bar à Lyon, inauguré quelques mois plus tôt dans le quartier de La Martinière. On y venait (et on y vient toujours) pour l’ambiance funk mais cosy, et pour le contenu des verres, des classiques revisités pour pas très cher. Ses créateurs, Arnaud Grosset et Marc Bonneton, se sont depuis séparés. L’un a ouvert le Monkey Club, sa déco façon cabinet de curiosité et sa belle terrasse guinguette sur la place Tolozan. Et l’autre L’Antiquaire, son ambiance Mad Men, qu’on jurerait enfumée, et son fameux marco’s bacardi fizz : rhum, chartreuse, citron, blanc d’œuf, crème et un peu d’eau pétillante. En dix ans, le paysage a bien changé, et on peut même parler d’une véritable scène lyonnaise, sans doute la plus dynamique en France après Paris. Parmi les derniers arrivés sur la place, notons notamment le Sauvage, qui mise sur le cocktail apéritif, ou le Groom, enfin un club où l’on peut boire quelque chose d’aussi fin que le cherry sherry chéri (Xérès, fino et cream et sésame grillé).

Le parallèle avec ce qu’il s’est produit durant la même période dans la restauration est facile : l’innovation culinaire s’est échappée des maisons étoilées, la mixologie s’est émancipée des bars d’hôtels. Elle est ainsi devenue créative et sexy - n’en déplaise à Tom Cruise. Quand on parle de création, ce n’est pas un vain mot. Les plus perchés des bartenders mettent plusieurs semaines avant de pondre une recette.

« Quelqu’un qui prépare un cocktail minute, il ne va faire que twister un classique. En bar, on ne peut pas improviser comme en cuisine, parce qu’on vise l’équilibre et que c’est difficile et long à trouver » nous précise Aymeric Tortereau du tout nouveau tout beau Pélican. Marc Bonneton va plus loin et revendique, comme en pâtisserie haut-de-gamme, l’usage d’un labo, dédié à l’expérimentation : « on utilise des machines d’extraction, des machines sous-vide, des bains-marie. C’est sur ce travail de création en labo qu’il y a actuellement une vraie émulation. »

Là où les changements en matière culinaire ont été accompagnés d’un engouement général (la starification des chefs, les émissions de télé), les secousses qui touchent le monde du cocktail, bien que notables, restent plus confidentielles. « Pour l’instant les connaisseurs correspondent à un club encore assez restreint. La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas une élite pour autant. Il y a beaucoup de jeunes, pas forcément fortunés qui viennent boire un verre et qui ont beaucoup d’intérêt pour ce que l’on fait » relève Aymeric Tortereau. Nous n’en sommes qu’aux prémices. La qualité générale a fait un bond en avant : « des bons classiques, on commence à pouvoir en boire un peu partout, même en boîte de nuit » note Marc Bonneton. L’industrie lorgne sur cette mode : « certains grands groupes ont compris récemment qu’ils pouvaient remettre en avant de vieux alcools de leur catalogue. » Et il y a les félés, ceux qui cogitent toujours dans leurs labos et dont l’inventivité ne semble pas prête de se tarir. Il faut aller leur rendre visite, en s’aidant par exemple de la (non-exhaustive) liste d’adresses ci-contre.

 lire aussi

derniers articles publis sur le Petit Bulletin dans la rubrique Guide Urbain...

Lundi 5 septembre 2022 Agir contre l’exclusion des personnes en grande précarité, c’est la raison d’être de l’association La Cloche. En mettant l’humain au centre de tout considération, elle déploie ses actions dans toute la France et notamment à Lyon.
Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession. Elles œuvrent dans un fournil du haut des Pentes : Bonomia.
Mardi 12 avril 2022 Le jeu de société a la cote. Deux copains viennent d'inaugurer leur première boutique spécialisée dans les jeux, où il est possible d’acheter, de louer et de rencontrer des éditeurs : Master Yeti.
Mardi 29 mars 2022 Certains disent juin 2020, d’autres, une éternité. Voilà bientôt deux ans que le repaire des amateurs de musiques électroniques Chez Émile a fermé ses portes. Dans quelques jours, Mush et Guillaume Des Bois ouvriront une nouvelle boutique,...
Mardi 1 mars 2022 La Baignoire est un de ces lieux où l’adresse se repasse en chuchotant, qui font écho à une époque en vogue dans le monde du cocktail actuel, celle de la prohibition des années 1920 aux États-Unis : un speakeasy.
Mardi 1 février 2022 Une micro-torréfaction cachée dans l’arrière salle d’un coffee shop : c’est dans les pentes et c’est Méta, installée chez Fika.
Mardi 1 février 2022 On la pensait poussiéreuse et surannée. Longtemps snobée, la céramique regagne une place d’honneur dans les cuisines de celles et ceux sensibles à l’artisanat et au Do It Yourself. À Lyon, un premier lieu entièrement dédié à cette pratique, vient...
Mardi 1 février 2022 À quelques encablures de Perrache, une nouvelle librairie indépendante a ouvert ses portes en novembre. Une librairie généraliste qui s'empare volontiers des questions sociétales actuelles avec un vrai esprit d'ouverture et une approche conviviale,...
Mardi 4 janvier 2022 Dans la rue Pasteur, à la Guillotière, vient d'ouvrir ce resto à bao. La brioche vapeur, star de la street food asiatique, s’y présente en petit sandwich et se mange à table. 
Jeudi 16 décembre 2021 L’émission culinaire de France Inter,  On va déguster, réunissait en novembre dernier deux Lyonnaises dont on a récemment parlé : Anaïs Duraffourg et Géraldine (...)
Jeudi 2 décembre 2021 C’est un succès populaire, brandi pour prouver qu’on mange bien dans la nouvelle Part-Dieu (oui, le centre commercial). Ses ingrédients ? Un thème éphémère, et de la vraie cuisine, aussi. 
Mardi 14 décembre 2021 Dans l'une de ces rues que les couvre-feux plongeaient dans la pénombre, on refait la fête. On y mange aussi désormais thaïlandais, grâce à Chan.
Jeudi 18 novembre 2021 L’historique bar à vin naturel sort du confinement rénové : les murs et les assiettes ont changé. La cave, c'est heureux, reste toujours bien garnie. 
Mercredi 17 novembre 2021 Le restaurant multi-primé La Bijouterie s’est offert un lifting de rentrée. Son chef Arnaud Laverdin en profite pour proposer un menu du soir toujours plus élaboré, alors qu’au déjeuner il se transforme en Mr Baoshi, avec une courte carte de...
Jeudi 18 novembre 2021 « J’adore les huîtres : on a l’impression d’embrasser la mer sur la bouche » disait le poète Léon-Paul Fargue. On a testé Nacre, fraîchement ouvert à Saint-Paul : tout un poème.
Mercredi 3 novembre 2021 Elias torréfie depuis cinq ans dans le bas des pentes, sous l’étiquette Rakwé. Il s’est associé avec Jonathan, le Vagabond, dont on croise le triporteur et les espressos sur les marchés des quais. Ça donne un nouveau coffee shop sur Lyon. Un énième...
Mercredi 6 octobre 2021 Des pizzas de compèt’, des vins natures qui déboitent, la Montée de la Grande-Côte : la recette du cool ? C'est celle de ce nouveau Yard.
Jeudi 23 septembre 2021 Le réseau des galeries lyonnaises continue de s’étendre avec la réouverture d’Outsiders, qui convie Onemizer pour une exposition solo. Après une année semée d’empêchements et d’incertitudes, la troisième galerie du nom est pressée de mettre en...
Mercredi 22 septembre 2021 Des falafels et du houmous, selon une recette rodée à Montpellier, dans la rue la plus gourmande de la ville — Hippolyte Flandrin : voici Green Lab.
Mercredi 25 ao?t 2021 Food Society, l'une des deux nouvelles extensions gastronomico-cool de la Part-Dieu, en envoie plein la vue. Côté goût, ce n'est pas encore ça, par contre.
Dimanche 27 juin 2021 Le Lyon Street Food Festival fera son retour du 16 au 19 septembre. Supprimé l'an dernier, le rendez-vous des foodies se trouve confronté à une (...)
Mercredi 30 juin 2021 ​Précédemment, on évoquait l'alliance entre vinyles et vins natures : ça se passait chez Satriale, dans les Pentes. Cette semaine, une cave (nature encore, dans le 1er toujours, mais où l'on mange, cette fois) a ouvert à l’enseigne Micro...
Lundi 5 juillet 2021 Après la fermeture il y a plus d’un an d’A la piscine, Thomas Rolland et Benjamin Sanchez rebondissent près des Terreaux avec Regain. Dans un espace presque chic, ils envoient un menu déjeuner bien roulé.
Mercredi 30 juin 2021 On connaissait Le Frip Club rue Victor Hugo, on connaissait aussi le joli camion itinérant du Road Frip. La fusion de ces deux concepts fait naître Fripes Machine, une boutique partagée en plein cœur de Guillotière.
Mercredi 9 juin 2021 Quelques jours avant la réouverture de son resto Mosuke à Paris, mais surtout d'un atterrissage fracassant du côté de Fourvière avec le concept Edo, on a téléphoné au top chef Mory Sacko. Et parlé longuement confinement, partage et voyage. Et...
Mercredi 19 mai 2021 La livraison, quand on tient une pizzeria par temps de Covid ? Pas le choix ! Marion Bohé n'a cependant pas cédé aux sirènes de Deliveroo and co, et a monté sa propre structure. Inclus : CDI, vélos électriques et sacs à dos roses. 
Mercredi 19 mai 2021 Chaque midi, une foule d’affamés attend, parfois une heure durant, de pouvoir croquer dans un kebab de Chëf (10 rue Terme, de 11h30 jusqu’à la fin des (...)
Mercredi 19 mai 2021 Chez Awanî ("nous sommes ensemble", en yoruba), on déniche : une poupée qui parle dix langues — dont sept africaines —, de l’épicerie (...)
Jeudi 22 avril 2021 Là-haut, perché sur la colline de Fourvière, existe un ancien fort militaire où artistes et animaux cohabitent à l’abri des regards. Situé à deux pas du Jardin des Curiosités, le Fort de Saint-Just, renommé par ses actuels occupants Fort...
Mercredi 21 avril 2021 La Foire de Lyon, prévue fin juin 2021, est annulée. Comme l'an dernier. Rendez-vous est pris en mars 2022 pour la prochaine édition. 
Jeudi 22 octobre 2020 « L'Ainée, la Cadette et la Benjamine », ce n'est pas le titre d'une exégèse des Trois sœurs, ni une version des Quatre filles du Docteur March (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !