Le long des lônes

Rhône / Elles ne sont pas spectaculaires mais les lônes du Rhône sont un paysage apaisant entre la route très fréquentée et le fleuve qui les ceinturent. De quoi aussi aller s’élever sur les coteaux viticoles tout proches. Île du Beurre, de la Platière, Condrieu et Malleval. En route sur les abords plein est du parc régional du Pilat.

Long de 813 km, au tiers situé dans sa patrie de naissance, la Suisse, le Rhône a été dompté notamment par la CNR, Compagnie Nationale du Rhône dans les années 50 avec la mise en eau du barrage de Génissiat, le deuxième sur le fleuve après celui de Cusset en 1899. Ces aménagements de l’humain pour ses besoins ont fait des lônes, ses bras secondaires, un havre de paix pour la nature, calmes et stagnantes.

à lire aussi : Visiter le Bugey ancestral


Les Lônes

Île du Beurre

Rien à voir avec ce qui se tartine au petit matin, mais avec un dérivé du mot "bièvre" ancien nom du castor, principal habitant du lieu qui sort de ses planques surtout vers 20h car cette masse animale (entre 25 et 30 kg et de 100 à 130 cm dont 20 à 30 cm de queue !) est dit crépusculaire et nocturne. Pour les autres espèces, il faudra vous armer de jumelles et de patience et il est fort possible que vous découvriez des castors donc, ou de nombreux oiseaux comme le pic vert, le pic noir ou ses confrères plus petits pic épeiche et pic épeichette. Ces indications sont simplement documentées dans les observatoires, cabanes en bois où chacun peut s’approcher au plus près de l’eau sans être vu des animaux ; le centre d’observation et petit musée est lui fermé depuis le mois de septembre jusqu’en décembre 2022 pour rénovation. Depuis 25 ans, ils ont été jusqu’à 24 sur le site en 1996, ils étaient 10 en 2018. La balade dure une petite heure et longe une portion de la Via Rhôna. Cette île du Beurre se poursuit par l’île de la Chèvre, très naturelle également, d’où part sur la gauche un chemin menant dans la vigne (voir plus bas).

à lire aussi : Les Baronnies pour baromètre

Ce paysage sauvage est intégré au réseau des Espaces naturels sensibles (ENS) du Rhône et de l’Isère et la biodiversité perturbée par l’homme est rendu possible notamment par des forêts alluviales, les pieds dans l’eau où ici, à l’île du Beurre, 237 espèces de la faune et 390 de la flore sont répertoriées.

Centre d’observation de la nature, 1 route de Lyon, Tupin-et-Semons
T. 04 74 56 62 62

En voiture : à 41km et 37 minutes de Lyon

En train : gare de Saint-Clair-les-Roches (27 minutes depuis Part-Dieu, 9€50) + 39 minutes à pied


Île de la Platière

Plus impressionnante et quatre fois plus grande que l’île du Beurre, voici l’île de la Platière, 15 km plus au sud. Comme sa voisine elle est classée et étudiée depuis les années 80 et se trouve à la jonction de six communes appartenant à trois départements (Isère, Loire, Ardèche). Au tableau du paysage, des castors bien sûr, des insectes aux jours chauds et doux (papillons, libellules, mantes religieuses, criquets), une prairie, des saules, peupliers, frênes dans une zone qui n’a jamais été exploitée en faisant une véritable forêt vierge ! Quatre sentiers de découverte sont aménagés et sur celui de la forêt vagabonde, se trouve même un bac à chaînes qui permet d'accéder à l'île et sa "petite jungle". Cela se fait en totale autonomie. Il s’agit de traverser une vingtaine de mètres sur un radeau de bois, en tirant sur une chaînette métallique.

Attention toutefois, évidemment, à ne pas se balader dans ces contrées par mauvaise météo, vents forts ou pluies importantes.

Le site est géré par le Conservatoire d'espaces naturels de l'Isère à Saint-Égreve.


Les Coteaux

Balade des lônes en terrasses

Le long de la piste cyclable de l’île du Beurre en allant vers l’île à la Chèvre se trouve, sur votre gauche, une indication vers un chemin raide. C’est le début d’une marche courte (une bonne heure A/R) et assez pentue (200 mètres de dénivelé, une fois et demie la montée de Fourvière) qui vous mène à travers les coteaux de condrieu (ce vin blanc onctueux élaboré à partir du seul cépage autorisé, le viognier) et de côte-rôtie et offre très vite un splendide panorama sur la vallée du Rhône. À cette époque de l’année, les grappes sont totalement formées, l’odeur de vin et de raisin est l’effluve principale que vous respirez en montant le long de chemins escarpés bordés de murets de pierre. Au point culminant (285m), passage par la petite église de Semons avant de basculer vers le parking de l’île du Beurre dans un tracé plus abrupt que le précédent et très caillouteux. Mieux vaut donc faire cette balade dans le sens inverse des aiguilles d’une montre comme indiqué que dans le sens inverse.

Sentier de 3km, balisage jaune et blanc. Départ le long de l’île du Beurre


Malleval

Histoire de quitter la très chargée route départementale D1086, filer sur Malleval (à ne pas confondre avec Malleval-en-Vercors au-dessus des gorges du Nans). Ce petit village "de caractère" comme il est dénommé par le label du comité départemental du tourisme (de la Loire en l’occurrence), est un havre de silence et de calme. Tout en pierre, il abrite une école, une bibliothèque mais pas de commerces pour son demi millier d’habitant. Bastion des comtes du Forez au XIVe siècle, Malleval garde de nombreuses traces de son passé moyenâgeux comme son église du XIe (reconstruite au XVIIe suite à un incendie), un grenier à sel, un prétoire où la justice était rendue aux XVIe et XVIIe … Cet ensemble parfaitement homogène regarde la vallée en contrebas et peut aussi être admiré depuis un belvédère, dans un lacet à la sortie de la commune. Un mini-espace d’observation est aménagé d'où l'on voit se détacher impeccacblement à l'ouest le Crêt de l'Œillon et celui de la Perdrix, les sommets du Pilat. Ne surtout pas redescendre dans l’urbanisation mais poursuivre sa route sur le plateau du Pilat, au milieu des vergers (les pommes sont splendides à cette saison) par la D79 qui passe au pied de Pélussin et son viaduc et ne rejoindre le Rhône qu’à Givors.


Bons Plans

Destination Condrieu Côte-rôties. 15, 16 et 17 octobre. Soirée au caveau (90€ par personne) ou apéro-jazz du samedi soir (5€ par personne) dans différents domaines de Chavanay, brunch du dimanche (30€ par personne) en huit lieux dont un à Malleval, visites de caves, marchés de producteurs (dans cinq caveaux de Tupin-et-Semons et Chavanay)…
Renseignements : condrieu-coterotie.com

Vendanges graphiques. Mêler bon vin et BD haut de gamme ? C’est ce que propose le directeur de la librairie Luciole de Vienne chaque année à Condrieu depuis 2013. La manifestation se relèvera de la crise sanitaire en mars prochain. Frederik Peeters, Matthias Picard, Baru sont déjà passés par là.
Office de Tourisme de Condrieu
Place Sequoia
T. 04 74 56 62 83

Le Panier Condriot. En plein centre-ville (et donc accessible en train), cette petite boutique vend fruits et légumes, charcuterie et conserves du cru. Et bien sûr des boissons : vins, bière du Pilat ou jus de mirabelle.
15 route Nationale
T. 06 17 28 74 86
Ouvert 7 jours / 7 de 8h à 20h

Valferme. Vente directe de produits fermiers. De quoi dégotter la rigotte de Condrieu (petit fromage de chèvre, 1, 20€ pièce), de la terrine forestière (15, 80€/kg), de la charcuterie, des fruits et légumes du cru et même un vin de noix de Vinay qui revigore en attendant les soirées au coin du feu.
À Ampuis
T. 04 74 56 15 33
Ouvert 7 jours / 7

Podcast "Renaître ici" par la Région Auvergne-Rhône-Alpes : l'épisde 6 se passe en partie le long des lônes

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 15 mars 2022 C'est le type de petit festival que l'on adore et qui, lui aussi, fait son retour : Vendanges graphiques, à Condrieu, réunit le temps d'un week-end, (...)
Mardi 10 mars 2020 Encore une nouvelle série culte de la bande dessinée qui est reprise et poursuivie par une nouvelle équipe, et pas des moindres puisqu'il s'agit de la (...)
Mardi 7 juin 2016 Retour en grâce pour NRW — c’est ainsi qu’il sigle son nom au générique — avec un conte initiatique : celui d’une gamine partant à la conquête du monde de la mode. Le récit d’une ambition dévorante et dévorée, à la superbe… superbe.
Mercredi 4 décembre 2013 Le chorégraphe Thomas Guerry et le percussionniste Camille Rocailleux, fondateurs de la compagnie lyonnaise Arcosm, imaginent et défendent aux quatre coins du monde des spectacles inclassables, où la fantaisie le dispute à la prouesse. A l'occasion...
Jeudi 14 novembre 2013 Auteur chapeauté et de plus en plus culte de la série de romans mettant en scène le shériff Walt Longmire, Craig Johnson s’exile quelques jours de son erratique Wyoming pour une résidence lyonnaise au Musée d’Art Contemporain, ponctuée de quelques...
Jeudi 10 octobre 2013 Au sein de sa pléthorique programmation, et grâce à l’implication de son Prix Lumière Quentin Tarantino, le festival Lumière fait la part belle aux redécouvertes. Cinéastes, acteurs et même chefs opérateurs, voici quelques-uns de ces soldats...
Mercredi 7 ao?t 2013 Curieux cocktail du duo Verbinski / Depp, entre hommage sincère et pastiche façon Pirates des caraïbes, qui tente de retrouver l’esprit des westerns de série en le mâtinant de réflexion politique sur l’origine de l’Amérique. Christophe Chabert
Lundi 18 février 2013 Quelques semaines après son ex-rival et nouveau pote expendable Schwarzenegger, c’est au tour de Stallone de se lancer dans la course au meilleur senior (...)
Mardi 29 janvier 2013 Kenneth Lonergan Fox Pathé Europa
Mercredi 22 ao?t 2012 Retour de «l’unité spéciale» emmenée par Stallone, avec quelques nouvelles recrues prestigieuses, pour un deuxième volet mieux branlé que le précédent, assumant sans complexe son côté série B d’action vintage. Curieusement plaisant. Christophe...
Vendredi 13 juillet 2012 De Kenneth Lonergan (ÉU, 2h30) avec Anna Paquin, J Smith Cameron, Matt Damon...
Vendredi 18 mai 2012 Sept lieux, six sessions de 9h de live, trois concerts spéciaux. Il fallait bien ça pour fêter les dix ans de Nuits sonores, fleuron européen de la musique électronique (et plus si affinités). Compte-rendu du jour 2. Benjamin Mialot
Mercredi 2 mai 2012 «On essaye de faire venir un public toujours plus large. L'ouverture, la diversification, le mélange nous semble être un enjeu de politique culturelle des (...)
Jeudi 29 mars 2012 C’est un chef-d’œuvre, un vrai, un film magnifique auquel la superbe copie restaurée présentée cette semaine au Comœdia rend toute sa plénitude. Colonel (...)
Mardi 16 février 2010 Réalisée par Lone Scherfig et scénarisée par le génial Nick Hornby, cette comédie d’apprentissage sur une jeune Anglaise qui découvre l’amour et son amertume dans le Londres coincé du début des années 60 est une petite merveille. Christophe Chabert
Vendredi 17 avril 2009 Reprise en salles de Bugsy Malone d’Alan Parker et des Prédateurs de Tony Scott, premiers films de cinéastes ayant œuvré dans le clip et la pub, qui s’amusaient alors à jouer avec leur passé comme avec leur nouveau media. CC
Vendredi 20 février 2009 Sous ses airs de folkeuse elfique, Lonely Driter Karen, jeune Autrichienne voyageuse, cache un univers complexe fait de comédies musicales flirtant avec (...)
Jeudi 11 décembre 2008 D’Harmony Korine (Fr-ÉU, 1h51) avec Diego Luna, Samantha Morton, Denis Lavant…
Mercredi 13 février 2008 Critique / «Vivre pour rien, mourir pour quelque chose...» Quand John Rambo prononce cette phrase, il tient en joue avec son arc un mercenaire hésitant à (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !