"Guy Môquet" : Made in Grenoble

Damien Grimbert | Mardi 15 juillet 2014

C'était un peu la "feel-good story" du printemps : Guy Môquet, comédie romantique de 30 minutes réalisée par Demis Herenger et tournée en quelques semaines à la Villeneuve pendant l'été 2013 avec des moyens limités et des acteurs habitants le quartier, se retrouvait sélectionnée à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, et ses participants invités à gravir les marches du Palais des festivals.

L'histoire tient en quelques lignes : Guimo, un jeune du quartier, promet à Ticky, la fille dont il s'est amouraché, de l'embrasser au crépuscule devant tout le monde, en plein milieu du lac de la Villeneuve. Restait juste à vérifier que le film était à la hauteur de l'attention suscitée : banco, c'est très largement le cas. Drôle (vraiment), vif, intelligent, rythmé, remarquablement interprété et dénué de tout superflu, Guy Môquet réussit surtout à éviter le piège du "paternalisme bienveillant" qu'on était en droit d'appréhender.

Une franche réussite, donc, qu'on vous invite vivement à découvrir lors de sa projection en plein air, gratuite et ouverte à tous, le mardi 29 juillet à 21h40 sur la place Rouge du Parc de la Villeneuve, à quelques pas seulement de son lieu de tournage.

Damien Grimbert


Soirée Guy Môquet

Concert coupé-décalé de Isotop (21h20) + projection de "Guy Môquet" (21h40) + projection "Né quelque part" (22h10)
Place Rouge - Villeneuve Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Guy Moquet

De Démis Herenger + projection de deux épisodes de la web série "Complex"
Hôtel de Ville de Grenoble 11 boulevard Jean Pain Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Dix ans de cinéma à la Villeneuve

ACTUS | A l’occasion de la première édition de leur Cinéma de quartier, ce samedi 16 octobre au Théâtre Prémol, retour, en compagnie de leur cofondateur Naïm Aït-Sidhoum, sur le parcours atypique entamé il y a maintenant plus de dix ans par l’équipe des Films de la Villeneuve.

Damien Grimbert | Mardi 5 octobre 2021

Dix ans de cinéma à la Villeneuve

Pour les Films de la Villeneuve, tout commence en 2010, lorsque la Ville de Grenoble lance un appel à projets dans le cadre du renouvellement urbain du quartier. L’objectif : mener un projet artistique in situ pendant deux ans qui fasse participer les habitants. « C’est à ce moment-là que j’ai constitué une équipe », explique Naïm Aït-Sidhoum. « Faire des films était déjà dans notre pratique, et j’avais en tête une expérience de télévision communautaire qui avait été menée de 1972 à 1976, la Vidéogazette, dont les contenus étaient fabriqués avec et par les habitants. L’idée c’était donc de se demander la forme que pourrait prendre un tel projet en 2010 avec les moyens techniques d’aujourd’hui ». Naît ainsi la volonté de filmer des œuvres de fiction en compagnie des habitants, mais qui s’adresseraient à tout le monde. Un pas de côté conséquent par rapport aux projets concurrents, plus orientés sur la création d’un événement dans l’espace public, et qui aurait pu jouer en défaveur de la jeune équipe. Mais pendant l’été 2010, à la suite du braquage du casino d’Uriage, l’un des fug

Continuer à lire

Après "Guy Môquet", Villeneuve la série est de retour avec "Africa"

Initiative | Après le succès de son précédent "Guy Môquet", présenté au Festival de Cannes et nommé aux César, le collectif Villeneuve la série revient sur le devant de la scène avec "Africa", projeté mardi 11 avril à l’Espace 600 dans le cadre d’un double-programme.

Damien Grimbert | Mardi 4 avril 2017

Après

Installé dans le quartier de la Villeneuve depuis la fin de l’année 2010, le collectif Villeneuve la série a pour objectif de « mettre en place des projets qui investissent les habitants du quartier dans la création de films » comme nous le résume Naïm Aït-Sidhoum. « Au début, on avait un projet de série télé – d’où le nom du collectif – qui s’est ensuite transformé en projet de production de courts-métrages pour le cinéma. Notre première réalisation vraiment aboutie, c’est Guy Môquet, qu’on a tourné durant l’été 2013 et qui est sorti l’année suivante. » Comédie romantique moderne et malicieuse, le film de 30 minutes connaît l’honneur d’une projection à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, d’une nomination aux César en 2016 et d’une diffusion sur France 2. Mais le collectif ne s'arrête pas là... « Coupler Africa à un film qui n’a rien à voir avec la Villeneuve » C’est en 2015 que commence le tournage d’Africa, nouv

Continuer à lire