L'Emma d'un Flaubert bicentenaire

Littérature | Certains décident de l’appeler Emma, Emma Bovary ou encore Madame Bovary, et mieux encore d’autres se risquent à montrer Emma dans tous ses états. Le 16 décembre, en l’honneur du bicentenaire de la naissance de Flaubert, la Cinémathèque de Grenoble vous convie à une joyeuse après-midi de rencontres et projections autour d’un personnage incontournable.

Eloïse Bonnan | Lundi 13 décembre 2021

Photo : DR


Ô Gustave ! Ô Flaubert ! À toi grand romancier mort un 8 mai 1880 dans cette « jolie habitation » (dixit les frères Goncourt) du hameau de Croisset, aujourd’hui aménagée en petit musée dédié à ta personne. À toi qui refusas toute une vie, avec constance, de faire paraître la moindre photographie de ton visage. Deux cents ans après ce 12 décembre 1821 où tu vis le jour, ton nom, prononcé dans la postérité, fait encore frissonner tous les jeunes de province et de la capitale. Et lorsque ton nom résonne, cela fait la fortune de Madame Bovary. Ta scandaleuse héroïne est et restera auréolée de gloire. Ce n’est pas la Cinémathèque de Grenoble qui nous contredira, elle qui le 16 décembre consacre toute une après-midi de rencontres, conférences et projections autour du personnage d’Emma.

Bovary tweetée

Toi Flaubert, qui as si bien dit au sujet d’Emma que « sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l’ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l’ombre à tous les coins de son cœur », sais-tu que ses non-péripéties ont fait l’objet d’une quinzaine d’adaptations (télévisuelles et cinématographiques) depuis 1932 ? Le 16 décembre à 16h, Gabriela Trujillo, directrice de la Cinémathèque de Grenoble et écrivaine, parlera justement des différentes adaptations de ton œuvre au cinéma. Puis à 17h, toujours à la Cinémathèque, Arno Bertina présentera le projet Bowary : la belle entreprise de dix écrivains, écrivaines qui réécrivent et réduisent Madame Bovary en tweets. Cocasse non ? Cette fête célébrant le bicentenaire flaubertien se conclura par la projection de Val Abraham de Manoel de Oliveira à 20h. L’occasion de se laisser charmer encore une fois par les errances d’Emma, mais dans le Portugal de la Belle Époque, cette fois.

Emma Bovary sur nos écrans jeudi 16 décembre à la Cinémathèque

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter