Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

L'Ampérage crie sa rage

Pour inaugurer ses nouveaux locaux, l’Adaep change de nom mais garde la philosophie initiale du lieu. Et réitère au passage son message à l’égard de la mairie pour un soutien plus accru. Aurélien Martinez

L’Adaep est morte, vive l’Ampérage ! Derrière ce changement d'appellation qui pourrait paraître anecdotique (et légèrement suicidaire, le nom Adaep étant une référence locale incontournable), l’équipe du Stud, aux manettes de la salle depuis plus d’un an, souhaite « marquer le renouveau du lieu » dixit Charline Chechirlian, chargée de la programmation et de la communication. Car des aménagements considérables ont été effectués au cours de l’été pour rendre l’endroit plus agréable à vivre : agrandissement du hall d’accueil, construction de toilettes décentes, aménagement d’un couloir d’expo… Le tout dans les tons de noir, rouge et jaune, ce qui instaure une ambiance originale et chaleureuse (oui, le noir peut être chaleureux !). La salle à proprement parler a elle aussi subi un lifting, avec notamment la pose d’un sol digne de ce nom en lieu et place du béton froid d'auparavant. Ces travaux de réfection, auxquels la marie a participé financièrement, seront dévoilés au public lors d’un week-end d’inauguration les 18, 19 et 20 septembre dont on vous parlera dans un prochain numéro.

La vie en noir

Mais malgré les apparences, tout n’est pas si rose pour le nouvel Ampérage. Après avoir du licencier un régisseur avant l’été, ce sera au tour de Gilles Rousselot, administrateur du Stud, de voir son contrat résilié. La faute au manque de soutien de la part des décideurs locaux nous explique Charline, qui voit ici un paradoxe insupportable entre une mairie qui finance des travaux de rénovation mais qui n’assure pas derrière pour le quotidien. « Les subventions de fonctionnement sont insuffisantes », Charline évoquant le chiffre de 40% du coût total, quand « d’autres lieux sont financés à plus de 70 voire 80% ». Elle met pourtant en avant les quelque 19000 spectateurs accueillis l’année dernière, ce qui place le lieu en deuxième position niveau fréquentation, juste derrière la MC2. Étrange... Selon elle, les collectivités locales préféreraient « que tout se passe dans des salles créées par ses soins, comme la Régie 2C par exemple ». Or le projet de l’Adaep, vieux de 30 ans, est dans une optique différente (beaucoup de coproductions avec des associations par exemple) comme le résume le manifeste publié sur le site du Stud : « Face à cette "culture commerciale", les pouvoirs publics soutiennent à grands coups de subventions des "œuvres" labellisées "excellence artistique". C'est cette culture légitimée par une classe dominante que l'on trouve dans ces "temples" où l'on nous annonce vouloir "démocratiser" la culture. » Les "temples" apprécieront ! Aujourd'hui, l'équipe de l'Ampérage attend désespérément un geste fort de la part des politiques, ou prévient tout bonnement qu’elle se sabordera si les conditions nécessaires à sa survie n'étaient pas pérennisées.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 janvier 2022 Les salles de concert commencent 2022 avec un nouveau coup d’assommoir, douloureux même si elles l’avaient vu venir. Spectateurs assis, interdits de consommation au bar et jauge limitée : les structures sont en première ligne des mesures de...
Lundi 29 novembre 2021 Après le signalement à la justice effectué par Grenoble Ecole de Management sur la circulation de GHB dans les soirées étudiantes, fin octobre, le mouvement Balance ton Bar est une déferlante. Secoués, les acteurs grenoblois du secteur tentent de...
Mardi 16 novembre 2021 Cela fait plusieurs années que l’on suit les pérégrinations musicales de Nick Pulpman, plus particulièrement au sein de Hold Station qui, nourri par les excès (...)
Mardi 2 novembre 2021 Si MoulinexxX s’appelle ainsi, ce n’est pas seulement pour la blague. Avoir un nom rigolo, c’est bien (parfois) mais l’ériger en concept pour en faire (...)
Mardi 19 octobre 2021 Samedi 30 octobre, l’Ampérage accueille un concert métal porté par Jose and the Metal Wastemen. L’ensemble des bénéfices sera reversé à l’association La Locomotive, dont les 80 bénévoles se relaient au chevet des enfants hospitalisés à La Tronche.
Mardi 16 février 2021 Près d’un an après le début de la pandémie (et leur fermeture consécutive), on est allé prendre quelques nouvelles de deux acteurs majeurs de la nuit grenobloise, l’Ampérage et le Drak-Art, qui animent d’ordinaire le quartier Chorier-Berriat.
Mardi 8 septembre 2020 Enquête / C’est la question qui taraude presque tout le monde : les concerts debout en intérieur, toujours interdits à l’heure de notre bouclage, vont-ils bientôt pouvoir reprendre ? Et quelles stratégies les salles les accueillant...
Mardi 4 février 2020 Un mois et demi avant le premier tour, la salle du cours Berriat a accueilli, mardi 29 janvier, sept des candidats à l’élection. Une soirée qui a permis aux intéressés d’évoquer, deux grosses heures durant, leur programme culturel, à partir de...
Mardi 5 mars 2019 Alors qu'un nouveau "décret son" impose depuis octobre dernier aux diffuseurs de musique (salles de concert, clubs et festivals) des mesures toujours plus drastiques en matière de régulation du niveau sonore, beaucoup s'inquiètent de ses...
Mardi 3 octobre 2017 Étudiant nouvellement arrivé à Grenoble ou vieux de la vieille en manque d’inspiration, vous voilà en quête d’un spot où finir la soirée ? Quand, entre 1h et 2h du matin, les rideaux des bars commencent à fermer, d’autres lieux (salles de...
Mercredi 9 septembre 2015 La réunion prévue mardi 8 septembre entre les différents directeurs des lieux, la mairie de Grenoble et la préfecture de l'Isère n’a rien donné. Une nouvelle est prévue mercredi 16 septembre. D’ici là, plus de fermeture à six heures du matin.
Jeudi 3 septembre 2015 Après l’annulation d’une soirée prévue ce vendredi au Drak-Art faute d’autorisation préfectorale permettant de terminer à six heures du matin, les acteurs culturels du monde de la nuit craignent un retour en arrière – en gros, tout le monde dégage à...
Mardi 7 octobre 2014 Du côté de la Belle électrique Ça y est : la Belle électrique, future salle de 900 places dédiée aux musiques amplifiées, ouvrira le samedi 10 janvier avec une (...)
Lundi 6 janvier 2014 Depuis avril, l’Ampérage doit fermer ses portes à 2 heures du matin. Même constat pour le Drak-Art depuis décembre. Des décisions qui ont relancé le débat sur le devenir des lieux de pratiques culturelles nocturnes à Grenoble. On est allés à l’Hôtel...
Lundi 6 janvier 2014 Depuis quelques années, grâce à l’activisme passionné d’une pléiade de petites associations, Grenoble bénéficie enfin d’une offre musicale nocturne à la hauteur de ses ambitions culturelles. Qui se voit plébiscitée en retour par un public sans cesse...
Jeudi 19 décembre 2013 L’award de la polémique qui fait du bien à la presse locale : celle autour de l’Ampérage C’est en avril dernier que tout a commencé. L’Ampérage, salle (...)
Lundi 4 novembre 2013 Alors que la salle de spectacles associative du fond du cours Berriat demande toujours de pouvoir fermer à quatre heures du matin (ce qu’on lui interdit depuis avril), le dossier avance péniblement et sans grande lisibilité. Ce qui n’est pas sans...
Lundi 13 mai 2013 Le mois dernier, la préfecture de l’Isère a tranché : l’Ampérage doit dorénavant fermer ses portes à une heure du matin (contre cinq heures auparavant). Une décision que déplore l’équipe dirigeante, qui veut que le lieu reste une salle de diffusion...
Vendredi 26 avril 2013 Ici et làSamedi 20 avril, deux soirées de clôture de festival se tenaient. Celle des Détours de Babel, à la MC2 : un bal trance (photo) organisé par l’association (...)
Lundi 29 octobre 2012 C'était comment la nuit grenobloise il y a quinze vingt ans? Retour sur quelques lieux et figures marquants de l'époque. Régis Le Ruyet
Mercredi 24 janvier 2007 Musique / Artiste parmi les plus respectés de la scène dub anglaise, l’éminent Aba Shanti I sera de passage ce samedi à l’ADAEP, pour une date aux côtés de Disco (...)
Mercredi 7 février 2007 ÉVÉNEMENT / Pour sa deuxième édition, la Quinzaine des Résistances Africaines, initiée par Survie Isère aux côtés d’une flopée d’autres associations, s’axe autour des différentes poches de résistance aux malversations de la Françafrique. Damien...
Mercredi 21 février 2007 Marionnette / Les Arts de la marionnette proposent des formes théâtrales en parfaite adéquation avec notre monde contemporain, tant sur la plan du sens, (...)
Mercredi 21 février 2007 Associations / Proposant quotidiennement des projets personnels ou en communs, les 5 associations qui se partagent les locaux de l’Adaep font preuve d’un enthousiasme exemplaire pour parer au manque de moyens. Loubna Bouhrizi et SD
Mercredi 21 février 2007 Panorama / Après 30 ans d’histoire culturelle, associative, humaine, l’Adaep poursuit bon gré mal gré son projet. Certes, il ne rentre pas dans les cadres établis, mais il génère une force de proposition énergique et créative qui rencontre un large...
Mercredi 7 mars 2007 Pour ceux que notre dossier sur la salle de spectacle avaient interpellés, occasion vous est fournie de prolonger le débat, et de trouver réponses à (...)
Mercredi 14 mars 2007 événement / La Nuit du Rythme fête cette année sa deuxième édition. Le Piment Vert, L’Aremdat et le Club Musique de l’IEP (qu’ils me pardonnent la référence à Zouk (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter