Le grand écart

Musique / La nouvelle édition de Rocktambule sonne comme une remise à plat des fondamentaux du festival : proposer, dans une conjoncture particulièrement morose, un événement fédérant des têtes d’affiche populaires et des découvertes audacieuses. FC

On a eu l’occasion de souligner dans notre Panorama de la rentrée culturelle la décharge électrique que nous avait délicieusement procurée la découverte de la programmation du festival Rocktambule 2009. Imaginez : une soirée électro au Summum à tomber par terre, des jeunes pousses hiphopeuses parmi les plus talentueuses que comptent les Etats-Unis, l’apocalyptique Alec Empire en binôme avec les énervés de Doppler… Autant de stigmates d’une réorientation éditoriale conséquente pour l’association et le collectif dont elle fait partie, le PMI (Pôle Musical d’Innovation). Mais pour ce faire, il a fallu renoncer à certaines initiatives développées récemment par le festival, dont le dispendieux MuR du Son, dispositif visant à fédérer, via des retransmission vidéo, une dizaine de concerts simultanés dans toute la région. L’une des conditions sine qua non pour composer avec un contexte économique pas franchement galvanisant. Laurent Ageron, directeur du festival, nous précise en effet que « les collectivités territoriales ont des budgets en baisse et ça se répercute. Pour nous, on l’a surtout senti passer au niveau de la Metro, qui a divisé son enveloppe par deux (soit une perte de 20 000 euros). Le Conseil Général a davantage joué le jeu, la Ville de Grenoble et la Région sont restées sur des hauteurs de subvention égales ».

Paie ton ambiance

Autre facteur à prendre désormais en considération, l’accroissement de la concurrence à cette période de l’année. « Jusqu’à présent, il y avait toujours la volonté de travailler ensemble avec les salles de l’agglo, d’être un réseau. Le versant institutionnel de la culture n’avait pas la logique concurrentielle, alors que maintenant c’est le cas. Chacun essaie de ramener son public, d’avoir très tôt des adhérents, de boucler les abonnements. Il y a aujourd’hui une certaine violence qui ne se voit pas, très sourde, qui touche le secteur culturel alors qu’il avait été épargné jusqu’ici ». Et les prévisions du CNV (Centre National des Variétés) sur la baisse drastique des fréquentations d’entériner que 1/ le public devient beaucoup plus sélectif dans ses choix 2/ les choses ne vont pas vraiment aller en s’arrangeant, pour euphémiser comme des sales. Alors bien sûr, le festival assure ses arrières en alignant des têtes d’affiche, mais se défend pour autant de ne se baser que sur une optique de pure rentabilité. Son meilleur argument ? La programmation des dernières soirées du festival, axées sur deux nuit électro et un focus hip hop foutrement bandant à l’Ampérage (voir ci-contre). « Quand on a commencé le montage de cette édition, on s’est dit que OK, on ouvrait la programmation à de la variétés avec des artistes comme Thomas Dutronc, pour toucher un public plus large. Mais si on va dans ce sens-là, il faut également pousser dans la direction opposée, proposer des choses moins faciles, beaucoup moins médiatisées, pour ne pas laisser tomber les spectateurs qui sont demandeurs de ce genre d’esthétiques sur Grenoble, où le manque est évident. C’est un grand écart qu’on assume ».

Evolution, action

À ce titre, Laurent Ageron rappelle, non sans facétie, que pour une ville perçue à l’étranger comme une plaque tournante de l’électro, Grenoble manque cruellement d’événements liés à ce vaste spectre sonore. Et d’extrapoler sur les potentielles perspectives du festival dans les années à venir. « On n’y est pas arrivé cette année, mais on va essayer de se recentrer sur cette idée dès l’année prochaine : pourquoi ne pas amener le festival dans la ville, s’approprier le territoire public, faire des happenings ou d’autres choses dans les places, travailler avec les bars, avec toujours l’électro en ligne de mire ». Avec le soutien des autres membres du PMI, dont l’implication dans l’organisation du festival va aller en s’accroissant, Rocktambule redéfinit peu à peu ses objectifs avec un pragmatisme qui lui fait honneur.

Rocktambule
Jusqu’au 24 octobre, lieux divers

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 12 octobre 2016 Tout est fini. Ou presque. Le festival Rocktambule a été liquidé cet été, faute de trésorerie. Mais il revient pour une dernière soirée gratuite organisée ce samedi 15 octobre à la Bifurk.
Mardi 19 juillet 2016 En mai dernier, on évoquait l’annulation possible de l’édition 2016 de Rocktambule, monument grenoblois de 22 ans piloté par le Pôle musical d’innovation (PMI). Mais on vient d’apprendre que ce sera finalement pire que ça : le festival et le...
Jeudi 5 mai 2016 Grégory Signoret, patron du festival grenoblois Rocktambule, annonce la couleur : les caisses sont vides, ce sera impossible d’organiser cet automne l’édition 2016. Mais tout n’est pas perdu pour la suite si des subventions d’urgence sont...
Mardi 6 octobre 2015 Organisée cette année encore sous chapiteau sur le site de l’Esplanade (mais aussi au Drak-Art et à l’Ampérage pour les afters), la 21e édition du festival Rocktambule, accueille pas moins d’une quarantaine d’artistes différents jusqu'à dimanche....
Mardi 7 octobre 2014 Fini l’adolescence, le festival Rocktambule a atteint ses vingt ans ! Et compte bien les fêter de la plus belle manière, c’est-à-dire en musique et pendant trois soirs d’affilée, sur le site de l’esplanade. De notre côté, on a été piocher dans la...
Mardi 9 septembre 2014 Festivals Jour & Nuit, Bassodrome, Rocktambule… Les premières semaines de la rentrée s’annoncent intenses pour les amateurs de musiques actuelles. Passage en revue des forces en présence.
Vendredi 6 septembre 2013 A l’intention des distraits chroniques et des nouveaux venus, petit aperçu des trois festivals musicaux qui vont marquer l’actualité dans les semaines et les mois à venir. A vos agendas ! Damien Grimbert
Jeudi 4 octobre 2012 La 18e édition de Rocktambule se tiendra jeudi, vendredi et samedi soirs dans les anciennes papeteries du Pont-de-Claix (avant une grosse soirée le 20 octobre dont on vous reparlera). Sur scène, on croisera entre autres le groupe C2C, véritable hype...
Vendredi 7 septembre 2012 Les deux dernières années, Rocktambule, c’était sur l’Esplanade à Grenoble (avant, c’était même au Summum). Pas cette fois-ci, puisque le festival s’installe, pour cette 18e édition, dans la friche industrielle des papeteries du Pont-de-Claix....
Samedi 8 octobre 2011 Les artistes que vous ne devez pas manquer à cette édition de Rocktambule, sous peine d’arriver après la bataille. FC
Samedi 8 octobre 2011 Après être sorti du champ de mines de son amorce de redressement économique, le festival Rocktambule attaque cette semaine sa 17e édition, avec son armée du Pôle Musical d’Innovation. Rencontre avec le président de l’association. Propos recueillis...
Lundi 18 octobre 2010 On l’a dit et répété, tels des Cassandre mal réveillées un lendemain de cuite : la seizième édition de Rocktambule est décisive pour l’avenir du festival, mais aussi pour la survie de la vie associative culturelle locale. François Cau
Lundi 18 octobre 2010 Invité du festival Rocktambule ce vendredi, Ben Sharpa est l’un des représentants les plus véhéments de la scène hip-hop sud-africaine actuelle. Portrait d’un artiste exalté. Damien Grimbert
Lundi 11 octobre 2010 La seizième édition de Rocktambule, cruciale s’il en est, réserve de beaux moments scéniques en perspective dans sa programmation. Avant de s’attaquer au gros de la manifestation la semaine prochaine, petit tour d’horizon des concerts immanquables....
Lundi 6 octobre 2008 La quatorzième édition du festival Rocktambule se dote cette année d’une programmation à même de ravir les amateurs de headbanging, leurs grands frères plus calmes et leurs petites sœurs qui n’aiment jamais rien. voici notre sélection de concerts...
Mercredi 12 octobre 2005 Pour sa onzième édition, le Festival Rocktambule voit toujours plus grand, et parsème sa programmation disparate aux quatre vents de l'agglomération (et ailleurs). François Cau
Mercredi 18 octobre 2006 Musique / Pas de changement fracassant pour cette douzième édition du festival Rocktambule, qui, cette année encore, alterne têtes d’affiches reconnues et groupes en devenir. Damien Grimbert
Mercredi 10 octobre 2007 Sans craindre une quelconque malédiction chiffrée, le festival Rocktambule se lance tête baissée dans cette treizième édition où l’on distingue une belle poignée de temps forts. François Cau

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter