Yoann Bourgeois : « Atteindre un point de suspension »

Arts du cirque / Yoann Bourgeois présente cette semaine à Eybens une forme créée spécialement pour le lieu impressionnant que sont les Caves de la Frise. L’occasion d’en savoir un peu plus sur celui qui a décidé d’installer sa compagnie à Grenoble.

Début juillet, lors du festival Imaginez Maintenant. On découvrait Yoann Bourgeois, niché sur le belvédère Vauban de la Bastille, avec son spectacle Cavale : une chorégraphie aérienne vertigineuse, qui bluffa l’assistance. Les envolées de Yoann et de son complice Lucien, à coups de trampoline placé face au vide (image sublime), avaient de quoi impressionner.

Ce fut l’acte qui officialisa l’arrivée de ce circassien – qui se définit plutôt comme « joueur » – en terres grenobloises : notre homme a ainsi installé sa compagnie éponyme dans notre cité alpine, où il créera ses propres spectacles, en mettant de côté l’interprétariat (il a notamment collaboré pendant quatre ans avec Maguy Marin). Bienvenu !

Plus mécanique que psychologique

On l’a rencontré la semaine dernière aux Caves de la Frise d’Eybens, où il a posé ses valises avec sa compagnie pour une création in situ baptisée Cavatines : « On a plongé une semaine pour investir un lieu, sans idées préconçues. Ça nous fait casser notre rythme de création ; c’est assez vivifiant, mais exceptionnel : ce qu’on va présenter là, on ne le rejouera pas ailleurs. D’où l’idée d’une rencontre extraordinaire. »

Cavatines sera ainsi une étape au sein de son parcours. « Dans le cirque, je suis intéressé par le fait de rendre perceptible les forces physiques, en particulier cette première qu’est la gravité. Et dans ce jeu avec les forces, je cherche à atteindre un point de suspension. Donc ma recherche est tournée sur le plan mécanique plutôt que sur un versant psychologique. Mais si je choisis ça, ce n’est pas pour faire un travail abstrait de physicien, mais parce que je sens que c’est riche en potentiel dramatique, avec un acteur vecteur de force qui laisserait voir à travers lui des possibilités de drame ».

En suivant cette optique, cette année lui servira à développer son Cavale, qui sera dévoilé dans une forme plus élaborée à l’automne 2011, à la MC2 (la version visible en mai prochain à l’Odyssée d’Eybens sera pratiquement la même que celle de la Bastille).

« Pas déconnecté du monde »

D’emblée, à la découverte de l’univers de ce jeune homme (qui semble ?) timide, on a été séduits. Mais on n’a pu s’empêcher de ressentir une légère frustration. On lui demande alors son avis sur cet engouement récent pour le cirque contemporain, et la tendance de ce même cirque à, quelquefois, rechercher le "beau pour le beau".

« Plus que la question du "beau pour le beau", le problème serait davantage une sorte de confusion sans doute liée aux origines du cirque qui s’est construit par métissages : c’est cette confusion qui me pousse à donner de l’importance au processus, au temps de travail et à une forme de cohérence là-dedans, plutôt qu’à des procédés d’images qu’on attendrait de voir. La seule chose qui peut déjouer la pauvreté, ce n’est pas d’avoir une bonne idée mais d’approfondir un travail. Il est probable que les spectacles que je fais n’aient rien à voir avec ceux de Maguy Marin, mais je crois qu’on partage quelque chose d’essentielle : cet engagement pour essayer de mûrir quelque chose. »

On continue dans notre lancée, en lui demandant comment il voit sa place d’artiste dans le monde. Construit-t-il une position poétique en retrait (ce que pourrait laisser penser son Cavale) ou, à l’inverse, souhaite-t-il aller au combat, avec véhémence ? « Je ne me vis pas comme déconnecté du monde qui m’entoure, je me sens au contraire très en prise avec ce monde. Après, c’est davantage pour moi le problème du propos : est ce qu’il faut en avoir un politique ou clairement affiché comme actuel pour être un artiste engagé dans son temps. Je crois que c’est plus profond… » Sur les prochaines années, on scrutera donc avec intérêt le parcours de cet artiste passionnant et intrigant qui ne demande qu’à nous embarquer.

CAVATINES
Samedi 25 septembre à 19h et 21h, aux caves de la Frise (Eybens).

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 26 février 2021 Début février, le circassien et chorégraphe Yoann Bourgeois, codirecteur depuis 2016 du centre chorégraphique national de Grenoble (CCN2), a été mis en cause dans une vidéo anonyme laissant entendre qu’il aurait pu plagier d’autres artistes. On a...
Vendredi 5 février 2021 L'équipe du Petit Bulletin est repartie à la rencontre des compagnies de théâtre et de danse pour recueillir leurs impressions sur la crise sanitaire et l'évolution de leur travail au quotidien. Cinq d'entre elles nous ont répondu pour témoigner de...
Mardi 23 juin 2020 Après une fin de saison largement amputée du fait de l’épidémie de coronavirus qui a contraint le monde culturel à se mettre en pause dès la mi-mars, les salles de spectacles de l’agglomération grenobloise se tournent vers l’avenir. Et ont, pour la...
Lundi 10 juin 2019 On l’a écrit lors des précédentes éditions, on fait de même pour cette cinquième prévue samedi 15 et dimanche 16 juin aux alentours du Théâtre municipal de Grenoble et de la place Saint-André : les Grands Rassemblements pilotés par le Centre...
Lundi 11 juin 2018 Samedi 16 et dimanche 17 juin, le Centre chorégraphique national de Grenoble (CCN2) et ses partenaires investissent la Bifurk pour un week-end de spectacles, ateliers, concerts, rencontres & co qui donne très envie. Le nom de l’événement ?...
Mardi 23 mai 2017 Samedi 27 et dimanche 28 mai, le centre d’art le Magasin des horizons va accueillir la deuxième édition du Grand Rassemblement proposé par le Centre chorégraphique national de Grenoble (CCN2). Au programme : des spectacles, des performances,...
Mardi 13 décembre 2016 Mardi 20 et mercredi 21 décembre à la MC2, la danse (au sens large) sera à la fête grâce au Centre chorégraphique national de Grenoble dirigé depuis un an par Rachid Ouramdane et Yoann Bourgeois. Voilà qui donne très envie.
Jeudi 6 octobre 2016 « En trouvant super naze de mettre les gens dans des cases » chantait Vincent Delerm dans son morceau "Catégorie Bukowski". Ouais, on a des références au PB. Et on n’obéit pas forcément au chanteur en livrant une sélection on ne peut...
Mardi 23 février 2016 Alors qu’ils vont chacun présenter une pièce début mars dans l’agglo, on est partis à la rencontre de Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane, les tout nouveaux directeurs du Centre chorégraphique national de Grenoble qui succèdent ainsi à Jean-Claude...
Mardi 20 octobre 2015 Avec "Celui qui tombe", Yoann Bourgeois a imaginé un impressionnant et vertigineux spectacle sur le déséquilibre dans lequel l’être humain se retrouve tout petit face aux éléments. Un bijou du nouveau cirque créé la saison passée que la MC2 a la...
Mardi 13 janvier 2015 Avec "Celui qui tombe", Yoann Bourgeois a créé un impressionnant et vertigineux spectacle sur le déséquilibre dans lequel l’être humain se retrouve tout petit face aux éléments. Rencontre avec un artiste de cirque qui défend un certain retour à...
Mardi 6 janvier 2015 Dans Du goudron et des plumes (vu à l’Hexagone en 2010), le circassien Mathurin Bolze plaçait ses acrobates sur un immense radeau flottant qui se balançait (...)
Jeudi 23 mai 2013 Pendant cette carte blanche à Alexandre Tharaud, le Grenoblois Yoann Bourgeois reprendra son très bel Art de la fugue, dans lequel le circassien croise (...)
Lundi 8 octobre 2012 Yoann Bourgeois est un artiste vertical : depuis qu’il a fondé sa compagnie en 2010, les créations qu’il dévoile sont élancées et légères. Avec seulement un (...)
Vendredi 6 janvier 2012 Encore Yoann Bourgeois, oui ! Après avoir dévoilé l’automne dernier son très attendu Art de la fugue, le circassien redonnera en mai à Eybens son spectacle (...)
Vendredi 28 octobre 2011 Un an après la naissance de sa compagnie, Yoann Bourgeois voit déjà l’une de ses créations produite par la MC2. Une preuve de plus de l’émulation qui entoure (...)
Lundi 12 septembre 2011 Et revoilà Yoann Bourgeois, le circassien que tout Grenoble s’arrache. Début novembre, il posera ses valises à la MC2 pour dévoiler son Art de la fugue. Soit (...)
Lundi 16 mai 2011 Mardi 24 et mercredi 25 mai à 21h, le circassien Yoann Bourgeois (l’une des nouvelles figures grenobloises les plus enthousiasmantes) et sa compagnie (...)
Jeudi 23 décembre 2010 Depuis la saison dernière, à l’intérieur de la plaquette thématisée de la MC2, est apparue une nouvelle catégorie : "les indisciplinés". Comprendre les artistes qui (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter