Programmateurs/trices de danse, excitez-nous !

La danse est un champ artistique riche, varié, protéiforme, enthousiasmant, innovant… Les salles grenobloises arrivent-elles à transmettre au public ces différents élans créatifs ? Tentative de réponse en compagnie de quelques pontes locaux.

Plus d’une vingtaine de plateaux dans l’agglo : le bassin grenoblois est d’une extrême richesse niveau spectacle vivant. Surtout en théâtre. De ce point de vue, le maillage de salles n’a pas à rougir des comparaisons (notamment avec ses voisins, comme Lyon), bien au contraire. Ensemble, en tenant compte de leurs spécificités et de leurs moyens, les lieux de diffusion offrent un très large éventail de la création théâtrale contemporaine.

Mais niveau danse, l’euphorie est moindre. Grosso modo, seulement deux salles (la MC2 et la Rampe) offrent une réelle programmation pour les amateurs de ce genre artistique, les propositions des autres étant plus sporadiques. Suffisant ? Pas forcément… Surtout qu’il n’est pas sûr qu’à elles seules, la Rampe et la MC2 arrivent à satisfaire l’appétit du public grenoblois (réputé extrêmement curieux et demandeur).

« Bien sûr, mon grand souhait serait que l’on puisse faire plus. Mais on a déjà une belle visibilité, parce que l’on peut jouer entre ces trois plateaux [le grand théâtre, le petit et la salle de création – NDLR], et c’est extrêmement rare en France » nous explique Sylvaine Van den Esch, conseillère artistique danse à la MC2 depuis deux ans. Sa programmation se construit ainsi autour de trois axes : de grands noms européens (Keersmaeker, Platel, Galvan… – même si « avec cette saison et la prochaine, on va aussi voir une ouverture au grand international »), des propositions françaises grand public (Preljocaj, Montalvo Hervieu, …), et d’autres plus contemporaines (Rizzo, Buffard…).

Grand écart périlleux ou souci d’exhaustivité ? « Je ne concevrais pas qu’une maison comme la MC2 ne puisse pas montrer une pièce comme Orphée – Montalvo Hervieu, grand plateau, beaucoup de monde sur scène, tout un travail de l’image sophistiqué… Pourtant, à côté, on a aussi des œuvres exigeantes d’un plus petit format, qui ne s’adressent pas à l’aspect divertissement du spectateur. Quand on est spectateur, on l’est pour plusieurs raisons, et il y a aussi une carte qui est celle d’une dimension plus réflexive, sur le monde, les esthétiques contemporaines… »

Concernant ce dernier axe, qui offre une couleur particulière à la programmation de la MC2, plus cérébrale, on reste néanmoins sur notre faim, les chorégraphes programmés semblant aller dans la même direction (même si Les Soirées, mini festival qui a lieu chaque fin de saison à la MC2, permet de découvrir d’autres styles).

« Rester éclectique »

Du côté de la Rampe, la question de la ligne directrice est encore plus pertinente, la salle étant labellisée « scène conventionnée danse et musique ». Jacky Rocher, son directeur depuis maintenant deux ans et demi, a fait du croisement des formes son axe de recherche, avec notamment des spectacles associant danse et musique. Mais il défend tout de même l’idée d’une scène généraliste, en programmant aussi du théâtre, du cirque... « Il est important que l’on reste éclectique. Sinon, on serait vraiment un outil ultra-spécialisé qui ne répondrait pas à l’ensemble des souhaits du public. J’ai très envie que l’on puisse présenter cette salle comme une salle de diversité. »

Niveau propositions, elles sont variées (avec notamment l’utilisation des deux plateaux : La Rampe et la Ponatière), très riches, voguant entre grands noms, chorégraphes régionaux, projets pluridisciplinaires… Une programmation qui semble moins tranchée que celle de la MC2. Mais malgré ces différences d’approche, on devine tout de même chez ces deux programmateurs une réelle envie d’offrir une danse de qualité aux Grenoblois, ce qui est plus qu’appréciable. Pourtant – soyons fous ! –, on aimerait plus dans l’agglo, et notamment découvrir d’autres esthétiques, d’autres univers, d’autres artistes…

Ouvrir les portes et les fenêtres

Surtout qu’au niveau strictement local, les compagnies en présence ne semblent pas réellement insuffler d’air frais. Jean-Claude Gallotta, qui marqua formidablement son époque, est à la tête du Centre chorégraphique national de Grenoble (basé à la MC2) depuis maintenant trente ans. Dans son sillage, nombre de chorégraphes ont éclos dans l’agglo. Mais aujourd’hui, quasiment plus rien de nouveau sous le ciel grenoblois. Que se passe-t-il ?

Christiane Blaise, ancienne chorégraphe maintenant directrice du Pacifique (un Centre de développement chorégraphique inédit à Grenoble qui, depuis 2004, soutient les compagnies locales et autres – prêt de lieux de répétition, aides à la création, à la diffusion…), esquisse une tentative de réponse : « Je trouve qu’aujourd’hui, la période politique ne favorise pas les élans, ne libère pas, n’ouvre pas, mais plutôt coupe le souffle. Du coup, ce qui est en place reste, mais il n’y a pas d’entrants. Et ça, pour moi, c’est dramatique, car notre attention est justement sur les potentiels. À Grenoble, dans le département, la région, c’est très difficile de trouver ceux qui vont faire la suite, parce que l’on ne leur donne pas les moyens d’arriver dans l’aventure. C’est très problématique, car très vite, ça va s’étouffer tout seul. D’autant plus que ça fait un certain nombre d’années que c’est stagnant… »

Néanmoins, que les acteurs en présence se rassurent, il s’agit ici plus d’un appel que d’une volonté de jeter le bébé avec l’eau du bain. « C’est bien de continuer de soutenir ce qui est en place – je ne dis pas qu’il faut jeter les gens ! – mais le problème, c’est aussi d’ouvrir pour faire renter de nouvelles personnes. Si on reste entre soi, il va y avoir une génération sacrifiée. »

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 22 avril 2022 Envie de faire la fête et danser ? On a pour vous deux recommandations le 29 avril, et une le 7 mai. C'est parti !  
Lundi 28 mars 2022 Dans le cadre du Mois décolonial, le Pacifique accueillera jeudi 31 mars "Le tour du monde des danses urbaines en dix villes", une conférence dansée qui revient sur le contexte et les spécificités de danses comme le dancehall, le passinho, le kuduro...
Lundi 31 janvier 2022 Après Möbius, l’ancien codirecteur du CCN2 Rachid Ouramdane propose avec Corps extrêmes un travail de recherche sur l’envol, et plus largement sur le dépassement de soi. Il entoure ses huit acrobates de deux sportifs jusqu’ici étrangers aux plateaux...
Lundi 31 janvier 2022 Nouvelle agora et décor à couper le souffle : Emmanuel Meirieu adapte Les Naufragés de Patrick Declerck qui a écouté, soigné, pansé les clochards que la société efface. Spectacle hors normes.
Mardi 18 janvier 2022 Les mouvements à la marge sont-ils voués à en sortir ? L’expérience penche vers l’affirmative et dans le lot, la danse hip-hop ne fait pas exception. Si (...)
Lundi 29 novembre 2021 Dans ses précédentes créations Samedi détente (2014) et Unwanted (2017), Dorothée Munyaneza renouait avec le (...)
Lundi 29 novembre 2021 Pantins désarticulés, bouches béantes, gestes saccadés, rires grotesques, bousculades... Le nouveau spectacle du Collectif (...)
Mardi 16 novembre 2021 Ce qui demeure ; Saint-Félix, enquête sur un hameau français : on a souvent vu à la MC2 la metteuse en scène Élise Chatauret et son théâtre construit à (...)
Mardi 16 novembre 2021 Douze compagnies de danse, réparties sur deux soirées, présenteront à La Rampe des extraits d’une vingtaine de minutes de leurs créations. Avec un enjeu tout (...)
Mardi 19 octobre 2021 Ce samedi 23 octobre, le Pacifique propose une soirée dédiée au voguing et au waacking, deux formes de danse underground nées aux Etats-Unis au sein des communautés LGBT noires et latinos. L’occasion pour nous de revenir sur la culture qui les...
Mercredi 6 octobre 2021 08.10.21 > Drak-Art Unleashed #4 Pour le quatrième volet de ses soirées techno « underground, inclusives et LGBTQI+ friendly » Unleashed, (...)
Mardi 24 ao?t 2021 Contrairement à d'autres salles de l'agglo, la MC2 avait choisi de ne pas dévoiler sa programmation avant l'été, pour laisser toute la lumière sur son temps (...)
Mardi 24 ao?t 2021 Plaisir kitsch et régressif comme seules les années 1980 étaient capables d’en offrir, Dirty Dancing est la définition même du "feel-good movie" : un film (...)
Lundi 5 juillet 2021 C’est un joli programme qu’a concocté la Bobine pour le retour de ses apéro-mixes estivaux en terrasse. Aux côtés d’un certain nombre de valeurs sûres et (...)
Vendredi 30 avril 2021 On savait déjà que, pour son édition 2021, le Festival Magic Bus allait quitter l’Esplanade et rejoindre l’Anneau de Vitesse. La Ville de Grenoble a confirmé, vendredi 30 avril en fin de matinée, qu’elle prévoit d’autres événements culturels sur le...
Vendredi 9 avril 2021 Le Musée de la Résistance et de la Déportation, à Grenoble, se tient prêt à ouvrir sa nouvelle exposition, consacrée aux bals clandestins pendant la Seconde guerre mondiale. En attendant le feu vert, il poursuit sa collecte participative lancée fin...
Lundi 29 mars 2021 Danseuses et chorégraphes, Myriam Lefkowitz et Catalina Insignares viennent de passer trois semaines en résidence à Grenoble à l’invitation du Pacifique, centre de développement chorégraphique national. Elles ont travaillé avec des migrants autour...
Samedi 20 mars 2021 Samedi 20 mars au matin, au cinquième jour d’occupation de la MC2, un nouveau rassemblement a été organisé sur son parvis, dans le calme. On y a vérifié que le gouvernement était attendu sur la réouverture des lieux de spectacle, mais pas seulement....
Mardi 16 mars 2021 Douze jours après le Théâtre de l’Odéon, à Paris, la MC2 a rejoint, mardi 16 mars à la mi-journée, la liste des théâtres occupés en France. Le mouvement, qui associe des artistes, des techniciens et des étudiants, s’organise pour durer. Jusqu’à...
Mardi 23 février 2021 La Ville de Grenoble en appelle à la jeunesse : jusqu’au 26 février, les jeunes de l’agglo, âgés de 15 à 25 ans, peuvent s’inscrire pour participer à la septième édition d’Émergences, qui doit les conduire sur la scène de la MC2. Explications.
Mercredi 17 février 2021 Le Pacifique, le Centre de développement chorégraphique de Grenoble, propose à toute personne intéressée de retrouver son équipe en extérieur, chaque jour ouvrable à 12h30, pour un court instant de danse collective. C’est parti pour durer tant que...
Samedi 28 novembre 2020 Un concert comme si vous y étiez ! C’est la promesse du Centre international des musiques nomades, qui co-accueille le Quatuor Béla et Wilhem Latchoumia à la MC2 samedi 28 novembre. Un événement retransmis en direct sur Internet… et dont nous...
Mardi 8 septembre 2020 Danse. Depuis 1979, l’Album Compagnie accueille, à Grenoble, de jeunes apprentis danseurs pour imaginer et jouer une création pendant deux ans. Un parcours tarifé, certes, mais qui accompagne les enfants et adolescents retenus jusqu’à la scène. Une...
Jeudi 16 juillet 2020 C’est Arnaud Meunier qui succédera le 1er janvier 2021 à Jean-Paul Angot à la direction de la Maison de la Culture de Grenoble, Scène nationale. Il quittera ainsi la Comédie de Saint-Étienne qu’il dirige depuis 2011, ainsi que l’école supérieure...
Mardi 23 juin 2020 Et revoilà le Pacifique ! Après avoir dû interrompre ses activités, le centre chorégraphique propose un rendez-vous le 27 juin, à 17h, sur le parvis de la MC2.
Mardi 23 juin 2020 Après une fin de saison largement amputée du fait de l’épidémie de coronavirus qui a contraint le monde culturel à se mettre en pause dès la mi-mars, les salles de spectacles de l’agglomération grenobloise se tournent vers l’avenir. Et ont, pour la...
Mardi 9 juin 2020 Alors que la vie culturelle reprend doucement son cours avec des règles sanitaires contraignantes, la plupart des salles de spectacle françaises restent encore fermées, espérant que tout reviendra à la normale pour la rentrée de septembre et le...
Vendredi 22 mai 2020 Les portes restent closes à La Rampe-La Ponatière, mais, déconfinement oblige, les équipes s’apprêtent à communiquer sur la saison culturelle 2020-2021. Avec un mélange de prudence et d’espoir.
Mardi 10 mars 2020 Déjà hôte des artistes Aline Fayard et Rémy Héritier, le Pacifique accueille Mathilde Monfreux dès le 11 mars. La danseuse, chorégraphe et performeuse va proposer des ateliers autour de la question du soin. Nous l’avons rencontrée.
Mardi 10 décembre 2019 Le duo est à l'affiche de la Bobine vendredi 13 au soir. C'est d'autant plus prometteur qu'il sera (bien) accompagné.
Mardi 10 décembre 2019 Courant des musiques électroniques mal défini, le braindance n'en va pas moins enflammer l'Ampérage vendredi 13 décembre. On vous dit tout.
Mardi 10 décembre 2019 Né du souhait de réfléchir à la place que son art occupe dans la cité, le collectif CitéDanse fête ses vingt ans les 20 et 21 décembre. L’occasion d’une nouvelle rencontre avec le public, qui s’annonce aussi intense qu’agréable. 
Mercredi 27 novembre 2019 Le concours de danse contemporaine (Re)connaissance fait peau neuve. Pour ce qui aurait dû être sa 10e édition, il revient sous le nom de Podium les 29 et 30 novembre à la Rampe (Échirolles). Marie Roche, directrice du Pacifique, lieu grenoblois...
Mardi 19 novembre 2019 L’accueil en résidence, pour trois ans, de ce trio de danseurs est une aubaine pour les artistes, fidèles à la salle échirolloise. C’en est une également pour le public, qui pourra profiter d’autres moments de rencontre avec eux. Explications.
Mardi 19 novembre 2019 Le chorégraphe Aurélien Bory réalise souvent des portraits dansés de femme. Après Stéphanie Fuster et Kaori Ito, il a travaillé avec l’interprète indienne Shantala Shivalingappa. Le résultat est un solo envoûtant à découvrir à l’Hexagone de Meylan.
Mardi 12 novembre 2019 Si l’arrivée sur la scène électronique française du duo Kompromat a fait autant de bruit (vous en connaissez beaucoup, des groupes qui enchaînent les dates (...)
Mardi 5 novembre 2019 Une, deux représentations, trois grand maximum et puis s'en va. Comment se fait-il que les spectacles de danse restent aussi peu longtemps à l'affiche contrairement au théâtre ? Le phénomène est national, comme l’a démontré une grande enquête...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter