Independance Club

La semaine dernière, le cinéma Le Club signait son affranchissement de la tutelle du groupe Pathé. Décryptage de cette nouvelle donne, son origine et ses enjeux. FC

Le fait n'est peut-être pas connu de tous, mais jusqu'à mardi dernier, le cinéma le Club, classé art et essai, était une enseigne Pathé. Un établissement atypique au sein du groupe et de ses nouvelles stratégies offensives des années écoulées, une anomalie vouée à subir les mutations du paysage cinématographique, au niveau à la fois local et national. National car une mise aux normes numériques n'était pas à l'ordre du jour ; local car l'ouverture prochaine (annoncée en mai-juin) du nouveau Méliès et de ses trois salles, à quelques foulées de la rue du Phalanstère, n'est pas vécue comme particulièrement rassurante – au point que David Epstein, le précédent responsable des cinémas Pathé de la région grenobloise, en était venu à annoncer de façon péremptoire la fermeture du Club à l'inauguration du nouveau Méliès. L'ambiance était posée. Des tractations sont amorcées, le contrat est finalement signé mardi 6 mars. À l'initiative de trois associés (Patrick Ortega, actuel directeur du Club ; Pierre de Gardebosc, patron de la société MC4 ; Martin Bidou, distributeur chez Haut et Court), le cinéma le Club amorce sa nouvelle vie.

Perspectives

Dans un premier temps, la salle se convertit au numérique – d'ici fin mars, toutes les salles seront équipées, une salle conservant tout de même un projecteur 35mm. Deuxième phase (un mois de travaux prévu cet été), un ravalement de façade au sens propre (comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre) et figuré : le hall sera retapé pour faciliter l'accueil (la gestion de la clientèle est actuellement une gageure bien connue du personnel et des habitués !), les salles 1, 4 et 5 bénéficieront d'un accès handicapé, et les salles devraient également bénéficier d'un coup de neuf. Pour ce qui est de la programmation, on assure bien évidemment que le lieu gardera son empreinte éditoriale affirmée, avec en visée l'obtention du label Europa Cinemas - réseau dont les salles s'engagent à diffuser une majorité de films européens non nationaux. Ce qui permettrait (outre des aides non négligeables pour un projet dont l'investissement, hors rachat, se monte à un peu moins d'un million d'euros) d'ouvrir les venues d'équipes de films, souhaitées nombreuses, à toutes les cinématographies européennes. Enfin, la nouvelle équipe dirigeante, revenue des clivages avec la concurrence, entend affirmer encore plus l'identité du Club comme celle d'un authentique cinéma de quartier, dont la dynamique dans un paysage grenoblois en mutation pourrait favoriser les circulations de public, en bonne intelligence avec les autres salles. C'est bien tout ce qu'on souhaite.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 3 décembre 2021 Dans la ville de Memphis, touchée comme de nombreuses métropoles américaines par une violence endémique dans ses quartiers les plus déshérités, la Stax Music (...)
Mercredi 28 avril 2021 Comme si de rien n’était, ou presque… La 93e cérémonie des Oscar s’est tenue le 25 avril, avec deux mois de retard par rapport aux années précédentes. Pendant ce temps, la planète cinéma demeure encore et toujours suspendue à l’évolution...
Jeudi 30 avril 2020 Le cinéma de la rue du Phalanstère, à Grenoble, est sorti de son silence sur les réseaux sociaux. Avec, à défaut de pouvoir rouvrir ses salles, l’idée de proposer quelques projections virtuelles. Explications.
Mardi 3 octobre 2017 Unique long-métrage réalisé par Saul Bass, graphiste de génie rentré dans la postérité pour avoir signé quelques-uns des génériques les plus emblématiques de la filmographie d’Alfred Hitchcock ("Sueurs Froides", "La Mort aux trousses",...
Jeudi 23 janvier 2014 Vendredi 24 janvier, le dernier coup de pinceau sera appliqué sur la devanture du Club, marquant une nouvelle étape dans l’existence du cinéma. Racheté au groupe Pathé en 2012 par Martin Bidou, Pierre de Gardebosc et Patrick Ortéga, le cinéma remis...
Vendredi 25 octobre 2013 Tenter de résumer le parcours musical de Marc Romboy revient peu ou prou à plonger tête baissée dans l’histoire de la musique électronique européenne des trente (...)
Mercredi 21 ao?t 2013 Mercredi 21 août 2013 : après un mois et demi de travaux, le cinéma le Club rouvre ses portes. Avec, à la clé, un espace plus spacieux, plus accessible, mais toujours présenté comme « une salle de quartier » par Patrick Ortéga, son directeur. Visite...
Mercredi 10 octobre 2012 Se cultiver lorsque l’on est en fauteuil n’est pas toujours évident. Pourtant, la ville la plus plate de France tire son épingle du jeu. Reportage. Martin Bartoletti
Lundi 14 décembre 2009 Soirée / Avis aux noctambules fans d’atmosphères clubbing, la soirée de vendredi au Vertigo est pour vous. Elle marquera le retour derrière les platines (...)
Mercredi 30 mars 2005 Présent ce samedi aux platines du Mark XIII aux côtés de Michel Hamburger, Redastaire défend un esprit hip-hop aussi éclectique que dansant, englobant sans complexe électro et tubes festifs. Damien Grimbert
Mercredi 1 juin 2005 Avec le livre Fight Club, Chuck Palahniuk a exorcisé tous les maux d'une génération X abandonnée par ses pères fondateurs, chacun de ses nouveaux livres se recevant désormais comme une saine onction sensoriellement trash. Entretien avec l'auteur, à...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter