Rendez-vous l'année prochaine

Que verra-t-on dès septembre sur les scènes de la MC2, de l’Hexagone et de la Rampe ? Une première réponse ici, avant notre traditionnel et incontournable panorama sélectif (et argumenté !) de la rentrée. Aurélien Martinez

Un mix entre de grands auteurs du répertoire – que ce répertoire soit classique ou plus  contemporain – et des créations d’artistes d’aujourd’hui : tel sera, comme à l’accoutumée,  le crédo de la MC2 pour la saison théâtrale qui s’annonce. Ainsi, sur les différentes scènes de la Maison de la culture, on croisera Edmond Rostand (et son fameux Cyrano, par Dominique Pitoiset), Harold Pinter (Le Retour, mise en scène Luc Bondy, nouveau directeur du Théâtre de l’Odéon à Paris, avec sur le plateau un casting haut de gamme – Bruno Ganz, Louis Garrel, Pascal Greggory, Emmanuelle Seigner...), Marivaux (La Fausse suivante, mise en scène Nadia Vonderheyden, une fidèle de Sivadier), ou encore Eugène Ionesco (Rhinocéros, par Emmanuel Demarcy-Mota, directeur du Théâtre de la Ville de Paris). Mais au-delà de cet inventaire à la Prévert, on retient surtout les propositions plus originales qu’a choisies la MC2 : la nouvelle création de Julie Bérès, fabuleuse metteuse en scène déjà croisée à l’Hexagone et à la MC2 ; le dernier projet de Véronique Bellegarde, artiste qui avait entre autre monté une très belle version du Terre océane de Daniel Danis en janvier 2010 à la MC2 ; ou le J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend ? de Cécile Backès, regroupant des textes de Joy Sorman, François Bégaudeau, ou encore Aurélie Filippetti (oui, la ministre de la culture, qui ne l’était pas encore lorsque le projet fut lancé). À noter enfin, la reprise d’Invisibles de Nasser Djemaï, succès surprise de la saison passée.

Atypiquement vôtre

Du côté de l’Hexagone, on est comme toujours sur des projets théâtraux originaux, avec tout de même cette année une grosse incartade du côté du théâtre classique, le théâtre meylanais s’offrant quatre soirs de Ruy Blas, pièce de Victor Hugo mise en scène par Christian Schiaretti (le directeur du TNP de Villeurbanne), avec sur le plateau Robin Renucci des Tréteaux de France. Niveau théâtre, on croisera aussi sur scène Thomas Fersen dans le conte musical Histoire du soldat (musique de Stravinsky) ; on aura droit à l’explosif et déconcertant Oskar Gómez Mata, que l’on avait déjà aperçu lors de l’avant-dernière édition des Rencontres-i ; on découvrira un spectacle tout public d’une grande finesse (Comment ai-je pu tenir là-dedans ?, de Jean Lambert-wild, d’après La Chèvre de Monsieur Seguin)... Mais, en toute subjectivité, la proposition que nous attendons avec le plus d’impatience est Germinal d’Antoine Defoort, artiste atypique qui avait eu droit à notre une la saison dernière lors de son passage à la MC2 avec Indigence = Élégance, et que l’on avait vu lors de Rencontres-i il y a trois ans, avec Cheval.

Menu dense

Niveau danse, le programme est forcément chargé à la Rampe d’Échirolles, puisque nous avons affaire ici à une scène conventionnée danse et musique ! Du côté des fidèles, on retrouvera le chorégraphe Nicolas Hubert avec une nouvelle création. La compagnie Arcosm de Thomas Guerry et Camille Rocailleux sera aussi de la partie, et l’on pourra assister à la troisième édition du concours [re]connaissance. Niveau cirque, on pourra entre autre découvrir l’impressionnante compagnie XY et son Grand C, tout en acrobaties. Enfin, à noter que Josette Baïz et son groupe Grenade (composé d’ados et d’enfants) viendront avec un spectacle fêtant les 20 ans de Grenade. Josette Baïz s’est ainsi payé le luxe de reprendre certaines de chorégraphies qui ont marqué l’histoire de la danse contemporaine (des travaux de Gallotta, Decouflé, Lagraa, ...), interprétées cette fois-ci par des jeunes : le résultat, enthousiasmant, est largement à la hauteur des originaux ! Niveau danse, à l’Hexagone, on a surtout noté le retour de l’excellente danseuse Kaori Ito, qui viendra avec un double programme, et du non moins excellent Pierre Rigal ; ou encore la venue de la chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues, qui nous avait retournés en 2005 à la Rampe avec son Incarnat. Et pour la MC2, encore des fidèles (Gallotta, forcément, mais aussi Ouramdane, Daniel Larrieu, et Akram Khan, l’artiste en résidence) et quelques nouveaux, dont Meg Stuart, ou Bouba Landrille Tchouda, qui débarquera avec sa version de Casse-Noisette.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 29 novembre 2021 Pantins désarticulés, bouches béantes, gestes saccadés, rires grotesques, bousculades... Le nouveau spectacle du Collectif (...)
Mardi 16 novembre 2021 Douze compagnies de danse, réparties sur deux soirées, présenteront à La Rampe des extraits d’une vingtaine de minutes de leurs créations. Avec un enjeu tout (...)
Mardi 24 ao?t 2021 Contrairement à d'autres salles de l'agglo, la MC2 avait choisi de ne pas dévoiler sa programmation avant l'été, pour laisser toute la lumière sur son temps (...)
Mardi 16 mars 2021 Douze jours après le Théâtre de l’Odéon, à Paris, la MC2 a rejoint, mardi 16 mars à la mi-journée, la liste des théâtres occupés en France. Le mouvement, qui associe des artistes, des techniciens et des étudiants, s’organise pour durer. Jusqu’à...
Samedi 28 novembre 2020 Un concert comme si vous y étiez ! C’est la promesse du Centre international des musiques nomades, qui co-accueille le Quatuor Béla et Wilhem Latchoumia à la MC2 samedi 28 novembre. Un événement retransmis en direct sur Internet… et dont nous...
Jeudi 16 juillet 2020 C’est Arnaud Meunier qui succédera le 1er janvier 2021 à Jean-Paul Angot à la direction de la Maison de la Culture de Grenoble, Scène nationale. Il quittera ainsi la Comédie de Saint-Étienne qu’il dirige depuis 2011, ainsi que l’école supérieure...
Vendredi 22 mai 2020 Les portes restent closes à La Rampe-La Ponatière, mais, déconfinement oblige, les équipes s’apprêtent à communiquer sur la saison culturelle 2020-2021. Avec un mélange de prudence et d’espoir.
Mardi 17 décembre 2019 2019 a été riche en spectacles de toute nature, ouverts à tous les publics. Nous revenons sur quelques-uns de ceux qui nous ont le plus marqués.
Mercredi 27 novembre 2019 Le concours de danse contemporaine (Re)connaissance fait peau neuve. Pour ce qui aurait dû être sa 10e édition, il revient sous le nom de Podium les 29 et 30 novembre à la Rampe (Échirolles). Marie Roche, directrice du Pacifique, lieu grenoblois...
Mardi 19 novembre 2019 L’accueil en résidence, pour trois ans, de ce trio de danseurs est une aubaine pour les artistes, fidèles à la salle échirolloise. C’en est une également pour le public, qui pourra profiter d’autres moments de rencontre avec eux. Explications.
Mardi 5 novembre 2019 Une, deux représentations, trois grand maximum et puis s'en va. Comment se fait-il que les spectacles de danse restent aussi peu longtemps à l'affiche contrairement au théâtre ? Le phénomène est national, comme l’a démontré une grande enquête...
Mercredi 21 novembre 2018 Samedi 17 novembre, comme quelque 400 autres courageuses et courageux, nous avons passé la journée enfermés dans la MC2 afin de retracer 50 ans (voire plus) d’histoire de cette maison de la culture phare en France. Vous n’y étiez pas ? Voici un...
Mercredi 20 décembre 2017 Après une semaine de grève d'une partie des salariés, la MC2 annonce la fin du mouvement. Les spectacles de ce mercredi 20 décembre (et les suivants) auront donc lieu.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter