Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

"Rebelle" : Pixar toujours au sommet

Mais qui arrêtera les studios Pixar ? Leur retour à une histoire originale après deux prolongations de franchises maison donne lieu à une pure merveille, chef-d’œuvre scénaristique et leçon de mise en scène animée.

Il était une fois une princesse écossaise qui rêvait de prendre les armes et de changer son destin, ne plus être la femme promise à un mariage de compromis pour préserver le Royaume des divisions claniques mais se transformer en aventurière romanesque. Cet argument a tous les atours d’un standard Disney, un genre de Raiponce en plus rugueux et féministe. Mais Rebelle est une production Pixar qui, une fois encore, taille des croupières à tous ses concurrents dans l’animation contemporaine.

On a pu aimer les progrès effectués chez Dreamworks ou saluer un exploit du côté de l’hexagone (l’excellent Ernest et Célestine, à sortir en décembre) ; mais il faut le reconnaître : Pixar rappelle chaque été qui est le patron, que ce soit en transformant sa franchise la plus populaire en réflexion sombre sur la Shoah (Toy story 3) ou, comme ici, en se lançant dans une histoire originale qui, ce n’est pas la moindre de ses qualités, s’avère VRAIMENT originale.

Peau d’ours

Qu’on se le dise, Rebelle est un chef-d’œuvre de scénario. Son premier acte, qui s’achève sur le concours des prétendants et le refus de la belle Merida de se plier à la tradition imposée par son père Fergus mais surtout par sa mère Elinor, relève d’un classicisme élégant, sublimé par une mise en scène d’une fluidité et d’un goût parfaits. En revanche, dès que Merida s’enfuit dans la forêt et y croise une sorcière reconvertie dans la sculpture d’ours sur bois, Rebelle devient absolument inattendu, osant avec un panache sidérant toutes les cassures et toutes les, pour mieux retomber sur ses pieds dans un finale magistral, où l’on pleure, on rit et on a peur dans le même mouvement.

Il ne faut donc pas trop en dire pour ménager les nombreuses surprises que le film recèle, mais on évoquera tout de même la manière dont les auteurs s’amusent avec l’anthropomorphisme Disney : ici, il ne s’agit pas de rendre les animaux humains en les faisant parler, mais de faire des humains eux-mêmes des animaux patauds et maladroits — on pense, dans un raccourci très bizarre, à Jean Renoir courant dans les couloirs de La Règle du jeu en gueulant «Qu’on m’enlève ma peau d’ours !». Il en est de même avec les codes du conte de princesse : Merida va-t-elle croiser le prince charmant ? Il y a bien un prince, certes, mais celui-ci n’a rien de charmant, et la malédiction qui le frappe n’est pas la conséquence d’un mauvais sort, mais la rançon de son orgueil impétueux.

Quant au féminisme revendiqué du film, il pourrait fondre comme neige au soleil avec une histoire de tapisserie à recoudre — Merida fera-t-elle ce geste, ô combien féminin, et du coup répondre enfin au stéréotype qu’on aimerait lui voir endosser ? Pas tout à fait, car ce rapiéçage grossier est avant tout une histoire de transmission, comme s’il fallait en passer par une déchirure (motif récurrent dans le film) pour vraiment s’accomplir soi-même. Il est dit au début et à la fin qu’«une légende est une leçon» ; mais c’est aussi l’inverse : Rebelle, leçon d’écriture et de mise en scène, est un film appelé à faire légende.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 11 mars 2022 Signé par la prodige Domee Shi, le nouveau Pixar, "Alerte Rouge", confirme la suprématie du studio satellite de Disney mais hélas ne bénéficie pas d’une sortie en salle : à l’instar de "Soul" et de "Luca", il n'est visible que sur la plateforme...
Mardi 19 octobre 2021 De la mémoire comme un bien précieux à préserver, pour qu’une vérité historique non corrompue soit transmise par-delà les années… Ce qui est, somme toute, la raison (...)
Mardi 6 octobre 2020 Indépendance / Un point commun entre Romain Duris, Brad Pitt et Kirk Douglas ? Ce n'est pas évident. Mais un même trait de caractère va unir leurs personnages sur l'écran du cinéma Juliet-Berto prochainement.
Jeudi 12 mars 2020 Alors que sa sortie a été courageusement maintenue sur les écrans malgré l’ombre du Covid-19, et que des affiches ont été indûment taguées en marge des cortèges du 8-mars, Martin Provost et Juliette Binoche reviennent sur la genèse de ce film qui,...
Lundi 2 juillet 2018 De retour à l’animation après une parenthèse en prises de vues réelles, Brad Bird donne une suite superlative à ses "Indestructibles", où le divertissement n’exclut pas le politique. La marque de Pixar.  
Lundi 27 novembre 2017 Un petit Mexicain parcourt le Royaume des Morts pour déjouer une malédiction familiale et obtenir une bénédiction en retour. Coutumier des quêtes en milieu hostile ("Monstre & Cie", "Le Monde de Nemo"), Lee Unkrich pousse plus loin le curseur et...
Mardi 16 mai 2017 Avec une filmographie d’une trentaine de longs-métrages de 1961 à nos jours, Paul Vecchiali représente à lui seul tout un pan du cinéma indépendant français comme l'a prouvé le cycle que lui a consacré cette année la Cinémathèque (cycle qui se...
Mardi 24 novembre 2015 Après avoir conquis les esprits et les cœurs au printemps grâce à "Vice-Versa", le studio Pixar sort son second film de l’année. Est-ce une si bonne nouvelle que cela ?
Mardi 16 juin 2015 "Vice-Versa", chef-d’œuvre absolu signé Pete Docter, est un nouveau cap pour la révolution initiée depuis vingt ans par les studios Pixar dans le cinéma d’animation. Ou comment une bande de geeks est venue bousculer le monstre Disney, qui n’est pas...
Mardi 16 juin 2015 Les studios Pixar et Pete Docter donnent une singulière lecture de ce que l’on appelle un film-cerveau en plongeant dans la tête d’une fillette de onze ans pour suivre les aventures de… ses émotions ! Aussi ambitieux qu’intelligent, drôle, émouvant...
Lundi 13 janvier 2014 Claire Diterzi est une artiste à part dans le monde de la chanson française. Une auteure-compositrice-interprète exigeante capable de se renouveler à chaque album. Et surtout une véritable bête de scène, comme on s’en rendra compte en février à la...
Dimanche 7 juillet 2013 Déception pour le nouveau Pixar : la greffe entre l’univers de "Monstres et Cie" et celle du film de campus ne prend qu’à moitié, et le scénario paraît bien attendu par rapport à celui du précédent "Rebelle". Christophe Chabert
Mercredi 26 décembre 2012 Le Top 2012 de la rédaction et de nos lecteurs consacre deux films français, ce qui n’est pas forcément à l’image d’une année cinéma où le bon cinéma est venu de partout : des indépendants américains, du cinéma d’animation ou des cinéastes hors la...
Vendredi 22 juin 2012 Documentaire / Le documentariste Jean-Pierre Thorn fait mouche en 2011 avec la sortie de son 93 la belle rebelle, manifeste militant qui dit la fougue (...)
Lundi 19 janvier 2009 de Sam Mendes (ÉU, 2h05) avec Leonardo Di Caprio, Kate Winslet…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter