"Cyrano de Bergerac" : l'amour fou par Pitoiset et Torreton

Cyrano de Bergerac

MC2

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre / Deux heures trente qui passent comme une lettre à la poste : le "Cyrano de Bergerac" mis en scène par Dominique Pitoiset et interprété par Philippe Torreton est une réussite éclatante, qui redonne ses lettres de noblesse au théâtre de répertoire. On dit oui !

Les plupart des grands textes, dont on nous assure à longueur de plaquette qu’ils sont toujours d’actualité (façon de justifier des choix souvent guidés par de simples soucis de remplissage – oui, Molière, Shakespeare & co déplacent encore les foules), sont de véritables machines à jouer. Les prendre de la sorte aujourd’hui est une excellente manière de les transmettre au public.

Cette semaine à la MC2, le metteur en scène Dominique Pitoiset livre ainsi un Cyrano de Bergerac savoureux car défendu par des comédiens investis, avec au centre un Philippe Torreton royal et magistral. Refusant le grandiloquent auquel certains comédiens nous ont habitués en interprétant Cyrano (dont l’inoubliable Depardieu dans le film de Jean-Paul Rappeneau), il donne à son personnage, ce grand amoureux qui se sacrifiera justement par amour, une humanité touchante, tout en accentuant avec panache son côté cabotin lettré. Une performance captivante.

Balcon 2.0

Car il y a dans ce spectacle une véritable envie d’attraper le public pour l’emmener dans les arcanes du très savoureux texte d’Edmond Rostand : une pièce vieille de plus de cent ans, à laquelle Pitoiset confère une oralité très contemporaine sans en dénaturer un vers – la scène du balcon, où Cyrano déclare sa flamme à Roxane en se faisant passer pour un autre, en est le meilleur exemple.

Pitoiset y parvient en situant l’action dans un hôpital psychiatrique (Cyrano est d’ailleurs une sorte de maniaco-dépressif) : un subterfuge qui autorise les inventivités les plus saugrenues (comme la présence constante d’un juke-box sur le plateau) tout en évitant l’écueil de la proposition lourdingue en costumes et décors. On se retrouve alors face à un spectacle qui fascine littéralement l’assemblée, l’écoute de la salle pendant la dernière scène étant impressionnante le soir où nous l’avons découvert. Oui, crions le haut et fort : vive le théâtre quand il est généreux et savoureux comme ça !

Cyrano de Bergerac, jusqu’au samedi 30 mars à la MC2

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 14 mars 2022 S’il y a bien une pièce du répertoire français qui peut être résumée en une tirade, c’est Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, où le fameux Cyrano est moqué pour (...)
Mardi 21 septembre 2021 En choisissant de monter un texte passionnant et d'une actualité tragiquement permanente, Claudia Stavisky signe, avec La Vie de Galilée, son meilleur (...)
Vendredi 19 octobre 2018 De même que la pièce d'Edmond Rostand constitua le chef-d’œuvre et l’apogée du théâtre romantique bien après le règne du genre, l’adaptation cinématographique que (...)
Mardi 27 janvier 2015 Pour qui a vu la version survoltée de Cyrano de Bergerac par Dominique Pitoiset avec le sidérant Philippe Torreton (en mars 2013 à la MC2), celle de Georges (...)
Mardi 6 janvier 2015 Du théâtre, du simple, du beau, du flamboyant même, pensé dans les règles de l’art. Avec tout ce qu’il faut de maîtrise pour le rendre captivant aux yeux du (...)
Lundi 16 juin 2014 Dévoilement des différentes saisons des théâtres de Grenoble et de l’agglo, épisode 3. Avec un article consacré uniquement à la MC2, ce mastodonte à la programmation riche et variée.
Mardi 13 mai 2014 Quand un comédien et metteur en scène grenoblois s’empare de l’excellent "Petit lexique amoureux du théâtre" de Philippe Torreton et le complète par quelques textes piochés ici et là (du Shakespeare, du Lagarce, voire même du Muriel Robin), ça donne...
Mardi 18 mars 2014 De Nicolas Birkenstock (Fr, 1h25) avec Philippe Torreton, Lola Dueñas…
Vendredi 25 mai 2012 À découvrir la semaine prochaine à la MC2 (du mardi 5 au samedi 9 juin), un spectacle que nous n’avons pas pu voir avant sa venue à Grenoble, mais qui a (...)
Mercredi 31 ao?t 2011 De Vincent Garenq (Fr, 1h45) avec Philippe Torreton, Noémie Lvovsky…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter