Du poil de la bête


Tandis que Christophe Gans met la dernière main à une nouvelle version en 3D avec Léa «Cover girl» Seydoux et Vincent Cassell, ressort en grandes pompes la copie restaurée de La Belle et la Bête de Jean Cocteau. Ce n’était pas la première adaptation de ce conte aux origines floues – quelque part aux alentours du II siècle, a priori – puisqu’une version muette en fut tirée dès 1899. Mais celle de Cocteau, tournée en 1949, a forgé un imaginaire qui tient beaucoup à l’inspiration du cinéaste-peintre-poète, et dont toutes les adaptations suivantes ont dû tenir compte. Clé de voûte de l’édifice visuel, la Bête elle-même, dont la crinière fauve, les incisives limées, le regard perçant et le port altier en font un croisement entre un aristocrate décadent et un lion trop bien nourri.

C’est évidemment la fascination que Cocteau éprouvait pour Jean Marais qui transparaît dans ce monstre plus flamboyant qu’effrayant, mais c’est aussi cette fascination qui a permis au maquillage de résister à l’épreuve du temps – la beauté ne vieillit pas en art… Toute l’esthétique du film repose sur le même genre d’inventions artisanales dictées par un désir d’enchanter le monde, de la forêt scintillante aux chandeliers tenus par des mains humaines en passant par les statues aux yeux scrutateurs. Quant à la fable, qui montre le triomphe de la pureté et de l’innocence face à l’égoïsme et l’intérêt, sa candeur est toujours recevable aujourd’hui, antidote parfait au cynisme ambiant.

La Belle et la Bête
De Jean Cocteau (1949, Fr, 1h36) avec Josette Day, Jean Marais…
Au Méliès

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 8 janvier 2019 La rencontre de deux êtres à la monstruosité apparente, une enquête sur des monstruosités cachées et des éveils sensuels peu humains… Chez Ali Abbassi, la Suède est diablement fantastique et plus vraie que nature.
Mardi 6 mars 2018 Qu'on se le dise : le Printemps des poètes, manifestation nationale (voire internationale), sera déclinée jusqu’au 20 mars à Grenoble et sur le campus universitaire par l’Association des étudiants du master diffusion de la culture. Sa présidente...
Mardi 12 janvier 2016 Encore trop peu connu en France, le réalisateur Mamoru Hosoda est bien parti pour faire sortir le cinéma d'animation nippon de sa zone de confiance totoresque. Il le prouve encore une fois avec cette déclinaison de "La Belle et la Bête"…
Jeudi 2 janvier 2014 Après une année 2013 orgiaque, 2014 s’annonce à son tour riche en grands auteurs, du maître Miyazaki à une nouvelle aventure excitante de Wes Anderson en passant par les vampires hipsters croqués par Jarmusch et les flics tarés de Quentin...
Mercredi 19 juin 2013 Voix et physique de roc(k) mais cœur attendrissant et volontiers saignant, Mark Lanegan est l'un des musiciens et chanteurs les plus versatiles et prolifiques de ces vingt-cinq dernières années. Une force de la nature qui ne force jamais la sienne,...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter