La culture, c'est aussi la nuit !

Depuis quelques années, grâce à l’activisme passionné d’une pléiade de petites associations, Grenoble bénéficie enfin d’une offre musicale nocturne à la hauteur de ses ambitions culturelles. Qui se voit plébiscitée en retour par un public sans cesse plus nombreux, plus diversifié, et plus ouvert musicalement. Retour sur un petit miracle encore fragile, mais néanmoins bien réel. Damien Grimbert

Longtemps restée l’apanage d’une petite poignée de villes, la club culture semble enfin avoir trouvé un point d’ancrage à Grenoble. La club culture ? Une vision des soirées dansantes qui ne se limite pas au défoulement, à l’ivresse, à la drague et à l’ostentatoire, mais propose également une véritable dimension artistique, des moments d’échanges humains et de découverte ainsi qu’une vraie mixité sociale, avec comme centre névralgique une passion commune et partagée pour les musiques émergentes.

En d’autres termes, un projet de vie nocturne ambitieux, généreux et innovant qui repose sur une alchimie subtile et bien moins évidente qu’il n’y paraît entre différents éléments : une grande diversité dans l’offre musicale, des lieux nocturnes nombreux, variés et accessibles, un public réactif, diversifié et ouvert musicalement, des associations nombreuses, complémentaires et exigeantes musicalement, et enfin l’existence de "soirées paliers" permettant à un public non spécialisé de s’initier aux différentes tendances musicales, aux DJs émergents de faire leurs premier pas, et aux organisateurs de proposer une programmation musicale plus ouverte et non soumise aux exigences du dancefloor à tout crin.

Des débuts difficiles

Autant dire que tous ces éléments ne sont pas apparus du jour au lendemain. Certes, la scène électronique grenobloise a toujours bénéficié d’une réputation flatteuse, mais on oublie souvent de dire que cette dernière était avant tout liée au talent de ses producteurs et DJs (The Hacker, Miss Kittin, Oxia...), et certainement pas aux soirées proposées in situ. Pour plus d’un passionné de musique venu faire un "pèlerinage" en terres grenobloises, la déconvenue s’est avérée de taille.

Pendant longtemps en effet, l’offre s’est essentiellement cantonnée à des soirées en discothèques "classiques" d’un intérêt musical souvent limité (et impliquant de se plier au petit jeu de la "tenue correcte exigée" et du porte-monnaie bien rempli, pas du goût de chacun) ; et à l’autre extrémité du spectre, des soirées alternatives certes non dénuées de charme, mais guère accessibles au grand public, et opérant souvent dans un registre musical assez resserré. Au milieu de ces deux extrêmes, enfin, un vaste désert, à l’occasion rempli par une soirée aventureuse jouant la carte de l’hybridation, mais dont le caractère très épisodique rendait difficile l’identification par un public régulier. Résultat des courses, peu de soirées, des scènes musicales très cloisonnées, un public rarement érudit et encore moins porté sur l’innovation, et une fréquentation extrêmement aléatoire compliquant encore le travail des organisateurs audacieux…

Des lendemains qui chantent ?

Et puis, lentement, progressivement, difficilement, les choses ont commencé à changer au milieu des années 2000. Grâce à l’émergence d’une nouvelle génération élevée à internet pour laquelle tous ces cloisonnements ne faisaient pas sens, grâce aussi à l’apparition de lieux intermédiaires comme le Bar MC2 en 2006, facilement identifiables et suffisamment chics pour ne pas intimider le grand public, mais ne pratiquant pas de sélection vestimentaire à l’entrée, offrant des tarifs accessibles à tous, et proposant une programmation musicale à la fois diversifiée et de qualité, ainsi que des soirées gratuites ouvertes aux DJs du cru.

Une première étape qui a ensuite permis, aux alentours de 2009/2010, à toute une pléiade d’associations de prendre le relais, investissant des lieux nouvellement créés comme le Drak-Art, ou se métissant avec celles déjà actives à l’Ampérage. Et ainsi d’amorcer le début d’un cercle vertueux : un nombre de soirées et de lieux exponentiels, rassasiant un public sans cesse plus nombreux, plus érudit, plus ouvert d’esprit et plus diversifié, ce qui encourageait en retour les organisateurs à prendre plus de risques en termes de programmation (avec des artistes à la fois plus pointus et plus renommés), et d’hybridation (certaines soirées enchaînant par exemple des DJs set drum’n’bass et house, ce qui aurait été complètement inconcevable encore quelques années plus tôt).

Autre facteur crucial, l’arrivée des fameuses "soirées paliers" évoquées en début d’article. À des lieux pionniers comme le Mark XIII se sont ainsi greffés les apéros-mixs du mardi à la Bobine, les Mercredis pimentés au Canberra, des soirées thématiques au O’Brother et au Bauhaus… On pourrait encore ajouter l’arrivée du Bal Ptit Club, les efforts de programmation redoublés du Vertigo, le succès remporté par des festivals comme Jour & Nuit et Bassodrome, l’ouverture prochaine de la Belle électrique… et la liste est encore longue.

À Grenoble, on peut désormais sortir du mardi au dimanche, écouter une liste quasi inépuisable de styles musicaux, découvrir des artistes internationaux pointus qu’on n’aurait jamais espéré voir il y a encore quelques années, admirer les progrès incessants de jeunes DJs locaux, et assister chaque semaine à des moments de liesse musicale euphorisants. Alors certes, il reste encore beaucoup à faire, et la suspension des autorisations de fermeture tardive de l’Ampérage et du Drak-Art montre bien à quel point les progrès de ces dernières années restent extrêmement fragiles et précaires. Il n’empêche : Grenoble n’a désormais plus à rougir de sa vie nocturne. Pourvu que ça dure...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 29 mars 2022 Il s’agit désormais d’une tradition bien établie : chaque année, le festival Ojo Loco rend hommage au cinéma de genre le temps d’une nuit (agitée !) à (...)
Lundi 14 mars 2022 On vous recommande la soirée Notte Brigante à la Bobine, à Grenoble, le 29 mars, qui regroupe Assid, Sean-Paul II, Rud de Dip et HLM38. C'est gratuit !
Mardi 1 mars 2022 Après quelques années de sommeil, le festival Les Femmes s’en mêlent revient à Grenoble dans une version augmentée, du 9 au 18 mars. Aux manettes, Le Ciel, La Source, La Belle Electrique, La Bobine et Retour de Scène. Rien que ça ! Quant à la...
Mardi 15 février 2022 Il ne faudra pas prolonger le before outre mesure ces soirs-là sous peine de se faire refouler fermement à l’entrée. Pour sa réouverture (pardon, sa (...)
Mardi 4 janvier 2022 Les salles de concert commencent 2022 avec un nouveau coup d’assommoir, douloureux même si elles l’avaient vu venir. Spectateurs assis, interdits de consommation au bar et jauge limitée : les structures sont en première ligne des mesures de...
Mardi 14 décembre 2021 Qui, des parents ou des enfants, se réjouira le plus du retour du festival Jeunes Bobines ? Mis en suspens l’an dernier pour cause de (...)
Lundi 29 novembre 2021 Après le signalement à la justice effectué par Grenoble Ecole de Management sur la circulation de GHB dans les soirées étudiantes, fin octobre, le mouvement Balance ton Bar est une déferlante. Secoués, les acteurs grenoblois du secteur tentent de...
Lundi 29 novembre 2021 Pas de tout repos cette soirée ! Le duo La Jungle viendra présenter son dernier album apocalyptique Fall off the apex qui ne connaît pas d’accalmie. (...)
Mardi 16 novembre 2021 Cela fait plusieurs années que l’on suit les pérégrinations musicales de Nick Pulpman, plus particulièrement au sein de Hold Station qui, nourri par les excès (...)
Mardi 2 novembre 2021 Si MoulinexxX s’appelle ainsi, ce n’est pas seulement pour la blague. Avoir un nom rigolo, c’est bien (parfois) mais l’ériger en concept pour en faire (...)
Mardi 19 octobre 2021 Samedi 30 octobre, l’Ampérage accueille un concert métal porté par Jose and the Metal Wastemen. L’ensemble des bénéfices sera reversé à l’association La Locomotive, dont les 80 bénévoles se relaient au chevet des enfants hospitalisés à La Tronche.
Vendredi 9 juillet 2021 Bonne nouvelle pour celles et ceux qui espéraient la reprise des activités nocturnes : l’établissement du cours Berriat rouvre ses portes dans la nuit du 9 au 10 juillet. Et rempile même le lendemain !
Lundi 5 juillet 2021 C’est un joli programme qu’a concocté la Bobine pour le retour de ses apéro-mixes estivaux en terrasse. Aux côtés d’un certain nombre de valeurs sûres et (...)
Mardi 29 juin 2021 Les événements organisés en plein air cet été sont longtemps restés incertains. D’où l’idée de la Ville de Grenoble d’en regrouper plusieurs à l’Anneau de vitesse. Une bonne solution ? On a posé la question à quelques-uns des intéressés.
Vendredi 25 juin 2021 C’est ce qu’on appelle ne pas faire les choses à moitié : pour fêter le retour des beaux jours, des sorties et de la vie culturelle, La Bobine organise (...)
Vendredi 30 avril 2021 On savait déjà que, pour son édition 2021, le Festival Magic Bus allait quitter l’Esplanade et rejoindre l’Anneau de Vitesse. La Ville de Grenoble a confirmé, vendredi 30 avril en fin de matinée, qu’elle prévoit d’autres événements culturels sur le...
Mardi 16 février 2021 Près d’un an après le début de la pandémie (et leur fermeture consécutive), on est allé prendre quelques nouvelles de deux acteurs majeurs de la nuit grenobloise, l’Ampérage et le Drak-Art, qui animent d’ordinaire le quartier Chorier-Berriat.
Jeudi 11 février 2021 Elle l'a affirmé par communiqué : même sans certitude sur la reprise de ses activités, l'équipe de la Bobine refuse de baisser les bras. Elle travaille actuellement à une possible réouverture en avril et, à huis clos, continue de mener nombre de ses...
Mardi 8 septembre 2020 Enquête / C’est la question qui taraude presque tout le monde : les concerts debout en intérieur, toujours interdits à l’heure de notre bouclage, vont-ils bientôt pouvoir reprendre ? Et quelles stratégies les salles les accueillant...
Mardi 8 septembre 2020 Concerts / Le début septembre est assez chargé du côté de la Bobine, avec une programmation riche... d'événements assis ou en plein air, dans le strict respect des normes sanitaires.
Mardi 4 février 2020 Un mois et demi avant le premier tour, la salle du cours Berriat a accueilli, mardi 29 janvier, sept des candidats à l’élection. Une soirée qui a permis aux intéressés d’évoquer, deux grosses heures durant, leur programme culturel, à partir de...
Mardi 7 janvier 2020 Le célèbre club fête ses dix ans et invite une quinzaine d'associations pour deux soirées musicales. C'est un cadeau : elles sont gratuites !
Mardi 17 décembre 2019 Traditionnellement calé pendant les vacances de Noël, le festival du film pour enfants profite cette année d’une merveilleuse conjonction, le calendrier (...)
Mardi 21 mai 2019 Le Ciné-Club propose un cycle consacré au fameux réalisateur français. Ça commence mercredi 29 mai avec son chef-d'œuvre "Eternal Sunshine of the Spotless Mind".
Mardi 5 mars 2019 Alors qu'un nouveau "décret son" impose depuis octobre dernier aux diffuseurs de musique (salles de concert, clubs et festivals) des mesures toujours plus drastiques en matière de régulation du niveau sonore, beaucoup s'inquiètent de ses...
Mardi 3 octobre 2017 Étudiant nouvellement arrivé à Grenoble ou vieux de la vieille en manque d’inspiration, vous voilà en quête d’un spot où finir la soirée ? Quand, entre 1h et 2h du matin, les rideaux des bars commencent à fermer, d’autres lieux (salles de...
Jeudi 28 septembre 2017 Le monde de la nuit grenoblois va changer. Le Vertigo, club mythique du centre-ville, fermera ses portes samedi 14 octobre après 20 ans de service. On a rencontré son boss Camille Bahri pour connaître ses motivations et savoir ce que deviendra le...
Mardi 6 juin 2017 Et là, beaucoup de Grenoblois (ceux qui n’ont plus vingt ans depuis un moment) vont prendre un coup de vieux en apprenant que le Vertigo, mythique petit club du centre-ville, a 20 ans ce mois-ci. 20 ans, oui. Avant de fêter ça en grandes pompes...
Lundi 15 mai 2017 Le Booooom, ce sont « des rencontres cinéma décalées, innovantes et participatives destinées aux 15-25 ans qui se déroulent dans l’ensemble de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ». Pour cette nouvelle édition, concernant l'agglo grenobloise, on a...
Mardi 28 février 2017 Quand la voix se libère à la Bobine, c’est que le slam se déclame. Et cela fait 10 ans que cette pratique poétique résonne mensuellement en ces lieux. Afin de fêter ce joli cap, la salle du parc Paul-Mistral organise une semaine autour de cet art du...
Mardi 20 décembre 2016 Il y a mille façons de célébrer la nouvelle année. Si vous êtes adepte des boums dans le salon d’un ami ou de repas en petit comité dans la salle à manger d’un autre, on vous laisse vous débrouiller. Par contre, si l’envie vous prenait de vous...
Mardi 15 novembre 2016 de et avec Jalil Lespert (Fr., 1h39) avec également Romain Duris, Charlotte Le Bon, Camille Cotin…
Mardi 5 janvier 2016 Après une année cinématographique 2015 marquée par une fréquentation en berne (plombée surtout par un second semestre catastrophique du fait de l’absence de films qualitatifs porteurs), quel sera le visage de 2016 ? Outre quelques valeurs sûres, les...
Mercredi 9 septembre 2015 La réunion prévue mardi 8 septembre entre les différents directeurs des lieux, la mairie de Grenoble et la préfecture de l'Isère n’a rien donné. Une nouvelle est prévue mercredi 16 septembre. D’ici là, plus de fermeture à six heures du matin.
Jeudi 3 septembre 2015 Après l’annulation d’une soirée prévue ce vendredi au Drak-Art faute d’autorisation préfectorale permettant de terminer à six heures du matin, les acteurs culturels du monde de la nuit craignent un retour en arrière – en gros, tout le monde dégage à...
Mardi 26 mai 2015 Boire une bière en soirée, profiter d’un concert, d’un spectacle ou d’une expo, danser le tango… On peut faire tout ça – et plus encore – à la Bobine, et ce depuis longtemps. Car l’incontournable lieu culturel et festif du parc Paul-Mistral fête ses...
Mardi 21 avril 2015 D’Antoine Barraud (Fr, 2h07) avec Bertrand Bonello, Jeanne Balibar, Géraldine Pailhas, Joana Preis…
Mardi 27 janvier 2015 Après "Barbara", Christian Petzold et son actrice Nina Hoss explorent de nouveau l’histoire allemande – ici, le retour des camps – mais sur un mode labyrinthique et hitchcockien. Un très grand film sur l’identité et l’inexprimable. Christophe...
Vendredi 5 décembre 2014 Depuis dix-sept ans, le Vertigo Club anime les nuits grenobloises sur des sons électro. Novateur à son époque, il s'est aujourd'hui imposé auprès d'un public varié. Adeline Gailly
Mardi 4 novembre 2014 De François Ozon (Fr, 1h47) avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz…
Mardi 7 octobre 2014 Du côté de la Belle électrique Ça y est : la Belle électrique, future salle de 900 places dédiée aux musiques amplifiées, ouvrira le samedi 10 janvier avec une (...)
Vendredi 19 septembre 2014 C'est dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 septembre que les belles planches de la terrasse de la Bobine, ce lieu de vie et de culture (et de bière) (...)
Mardi 29 avril 2014 « Voilà l’été » comme dirait la chanson, avec ses incontournables soirées en terrasse. Soucieux de vous accompagner même dans ces moments-là, nous avons sélectionné trois endroits atypiques en plein air pour passer du bon temps à la nuit tombée....
Mercredi 8 janvier 2014 Le Drak-Art a 4 ans ! La salle a ouvert ses portes en janvier 2010 sous l’impulsion d’Amine Larabi. Retour sur l'histoire d’une petite entreprise devenue pilier des nuits grenobloises, que les récentes décisions autour des horaires de fermeture...
Lundi 6 janvier 2014 Depuis avril, l’Ampérage doit fermer ses portes à 2 heures du matin. Même constat pour le Drak-Art depuis décembre. Des décisions qui ont relancé le débat sur le devenir des lieux de pratiques culturelles nocturnes à Grenoble. On est allés à l’Hôtel...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter