Musée de Grenoble : J'ai 20 ans

Un moment partagé avec les architectes du musée

Musée de Grenoble

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Le 29 janvier 1994 était inauguré le flambant neuf Musée de Grenoble. Pour célébrer cet anniversaire, quatre jours de gratuité et d’animations sont organisés. Mais avant de se (re)plonger dans l’une des plus impressionnantes collections d’œuvres d’art en Europe, on est allés poser quelques questions à Guy Tosatto, actuel directeur des lieux. Propos recueillis par Aurélien Martinez

Le Musée de Grenoble a vingt ans. Enfin, le bâtiment actuel, puisque le musée, lui, date de 1798. Mais plus qu’un changement de maison (au revoir la place de Verdun et ce que l’on appelle aujourd’hui l’Ancien Musée de peinture), ce déménagement a surtout été synonyme de « cap » comme l’explique Guy Tosatto, directeur des lieux depuis 2002. « Ça a représenté un bond en avant dans la présentation des collections. »

Le nouvel espace, trois fois plus important que l’ancien (18 000 mètres carrés), a permis de sortir bon nombre d’œuvres des réserves. « Aujourd’hui, tous les chefs-d’œuvre sont bien là pour ce qui est de l’art ancien et de l’art moderne [Rubens, Courbet, Renoir, Matisse... – ndlr]. Pour l’art contemporain, c’est plus discutable, car la notion de chef-d’œuvre évolue avec le temps. » Dans ce domaine, quelque 900 pièces sont exposées, avec un système de rotation. Ce qui est tout de même insuffisant aux yeux du directeur, qui aimerait à l’avenir disposer d’une nouvelle aile uniquement consacrée au XXIe siècle. Mais on n’en est pas encore là...

« Tout en un »

Revenons-en plutôt aux origines. Dans les années 1980, l’idée d’un déménagement du Musée de Grenoble est actée. Les travaux de construction du nouvel édifice sont lancés en 1990, près du quartier Notre-Dame. C’est le cabinet d'architecture grenoblois Groupe 6 qui réalise ce qui deviendra « un bâtiment emblématique dans le paysage culturel grenoblois » dixit Guy Tosatto. Lignes claires, grands espaces ouverts sur l’extérieur, salles d’exposition lumineuses ; mais aussi de nombreux à-côtés indispensables à un musée moderne (une bibliothèque, une librairie, un auditorium, un restaurant...) : l’ensemble est inauguré en janvier 1994 par le Premier ministre Édouard Balladur. Normal, l’ambition est grande.

Une sorte de musée parfait, vitrine grandiose de l’histoire de l’art. Guy Tosatto : « C’est une spécificité grenobloise. À Lyon par exemple, les collections sont scindées en plusieurs musées : celui des Beaux-Arts, celui d’art contemporain... À Grenoble, on a tout en un, depuis les antiquités égyptiennes jusqu’à l’art de nos jours ! Du coup, compte tenu de ses collections, aussi bien en art ancien que – surtout – en art moderne et contemporain, c’est un musée important. Déjà à l’échelle française, pour l’art moderne, c’est le deuxième après le Centre Pompidou (Paris). Et quand on dit que pour l’art moderne, le Centre Pompidou est le deuxième plus riche musée du monde, on peut se dire très simplement qu’à l’échelle européenne, le Musée de Grenoble occupe une place conséquente. »

Une place que l’on doit notamment à André Farcy, emblématique conservateur entre 1919 et 1949 qui plaça vaillamment Grenoble sur la carte de l’art moderne. Une place depuis fièrement défendue par tous ses successeurs, notamment grâce à une politique d’acquisition permettant « de conforter certains points forts et de combler certaines lacunes » selon Guy Tosatto. Ainsi, le Musée a récemment acheté un Picasso, mais aussi des œuvres d’artistes moins stars. « Quand vous achetez un artiste d’une trentaine d’années, comme Duncan Wylie, c’est un pari. »

« Haut niveau »

Mais plus encore que par une collection, un musée rayonne par ses expositions temporaires, qui le placent (ou non) sous les feux de la rampe. De ce côté-là, le Musée a souvent brillé avec des projets forcément sources de visibilité (plus de 140 000 visiteurs pour l’expo Chagall en 2011 par exemple – un record), tout en consacrant aussi des expositions à des artistes moins connus du grand public (Wolfgang Laib, Gerhard Richter, Alex Katz, Stephan Balkenhol...). « Il y a vraiment l’idée d’avoir des projets fédérateurs, où l’on touche presque tous les publics – comme Giacometti, Chagall... Et puis il y a cette volonté d’avoir aussi une programmation de haut niveau dans le domaine de l’art contemporain, qui dans la mesure du possible ne répète pas ce que font les autres, et qui tienne compte aussi de la programmation du Magasin [le Centre national d’art contemporain de Grenoble, qui lui n’a pas de collections permanentes mais organise une série d’expositions temporaires – ndlr]. C’est un équilibre que l’on essaie de trouver, en incluant enfin quelques retours en arrière, comme l’exposition sur les dessins que nous aurons au printemps. »

Aujourd’hui, plus d’une soixantaine de personnes travaille au sein de la ruche Musée de Grenoble (à l’administration, à la communication, au service des relations publiques...), dont trois conservatrices qui épaulent Guy Tosatto. Avec l’idée de maintenir ce niveau d’excellence tout en essayant de « faire connaître à tous le Musée de Grenoble » (comme avec la politique d’expositions hors les murs dans divers quartiers grenoblois par exemple). Le plus difficile à voir est ce que l'on a sous les yeux paraît-il. C’est bien dommage, car le Musée de Grenoble est un véritable joyau, et tout le monde devrait le savoir !

Entrée gratuite au Musée de Grenoble du jeudi 30 janvier au dimanche 2 février. Programme complet des animations en page 15.


Retrouvez en ligne notre dossier sur seize œuvres phares des collections du musée, et sur l’exposition Sigmar Polke en place jusqu’au 2 février

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 28 mars 2022 Ce n’est pas tous les jours que la collection permanente du musée de Grenoble s’enrichit d’une œuvre nouvelle. En l’occurrence, un tableau du XVIIe siècle, signé du trop méconnu Reynaud Levieux, qui a bénéficié pour l’occasion d’un travail...
Mardi 4 janvier 2022 À l’occasion du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes, l’égyptologue Karine Madrigal donne une conférence le 17 janvier à l’auditorium du musée de Grenoble. Le public grenoblois sera mis au parfum des récentes découvertes issues du fonds...
Vendredi 29 octobre 2021 L'exposition de l'année au musée de Grenoble, "Pierre Bonnard, les couleurs de la lumière", ouvre au public le 30 octobre. Notre avis : c'est magnifique.
Jeudi 20 mai 2021 Avec Italia Moderna, le musée de Grenoble propose, en écho à l'oeuvre de Morandi, une exposition qui dresse un bel aperçu d’un siècle de création transalpine à travers la sélection d’une soixantaine de pièces issues de ses collections.
Jeudi 20 mai 2021 Figure discrète de la peinture italienne, Morandi n’en a pas moins produit une œuvre qui s’impose comme une sorte d’évidence captivante dont l’exposition du musée de Grenoble rend compte avec élégance.
Mardi 23 mars 2021 Cette année, la Nocturne des étudiants du Musée de Grenoble prend la forme d’un jeu vidéo immersif accessible pendant plusieurs soirées. Les projets artistiques sont mis en scène dans un espace muséographique inédit que le visiteur peut parcourir à...
Mardi 2 mars 2021 Le Musée de Grenoble l’a confirmé : sa grande exposition consacrée au peintre italien, qui devait ouvrir en décembre dernier et reste actuellement portes closes, verra sa date de clôture reportée.
Mardi 8 décembre 2020 Peinture. C'est LE grand événement du Musée de Grenoble prévu pour la fin de l'année : une grande exposition consacrée au peintre italien Giorgio Morandi doit ouvrir ses portes le 16 décembre. Et ce n'est pas tout...
Mardi 23 juin 2020 Après le Musée de Grenoble, le cimetière Saint-Roch est un bon endroit pour découvrir les artistes grenoblois du XIXe siècle. Une association assure la visite. Explications.
Lundi 11 mai 2020 Début de déconfinement oblige, les équipes des musées de Grenoble et de la grande agglo sont à pied d’œuvre pour préparer la réouverture de leurs établissements. D'où cette première liste des lieux où il sera bientôt possible de retourner.
Mardi 10 mars 2020 C'est un avant-goût de la grande exposition du Musée de Grenoble consacrée aux artistes du XIXe siècle : dimanche 15 mars, l'association Musée en musique organise une journée découverte. On vous en donne les détails...
Lundi 4 février 2019 La musique classique russe sera à l’honneur vendredi 8 et samedi 9 février au Musée de Grenoble à l’occasion de "La Folle nuit", événement initié pour la cinquième année par Musée en musique. Déroulé du programme avec Pascale Gaillard,...
Mardi 16 mai 2017 Samedi 20 mai, c’est la fameuse Nuit européenne des musées, événement couplé en Isère à un week-end baptisé Musées en fête. On a bien lu tous les programmes des lieux qui participeront (des musées donc, mais aussi d’autres institutions culturelles)...
Mardi 18 avril 2017 Grenoble est une très vieille ville, pleine d’impressionnants vestiges des siècles passés. Mais Grenoble est également une ville en mouvement que les architectes ont continué de façonner au siècle dernier. La preuve en douze monuments phares du XXe...
Mercredi 7 décembre 2016 Un reportage sur l'exposition "Kandinsky - Les années parisiennes (1933-1944)" proposée jusqu'au dimanche 29 janvier au Musée de Grenoble
Lundi 31 octobre 2016 Pionnier de l’abstraction, animé par une « nécessité intérieure », Vassily Kandinsky (1866-1944) a fait œuvre de spiritualité dans sa peinture. Une peinture qui versa dans le biomorphisme durant ses dernières années à Paris, centre de la nouvelle...
Vendredi 10 juin 2016 Jeudi 9 juin, Éric Piolle et plusieurs de ses élus ont annoncé publiquement les contours de leur plan dit de « sauvegarde des services publics locaux ». Son but ? Faire des économies, dans tous les domaines.
Mardi 26 avril 2016 Déambuler dans la nature désenchantée de Cristina Iglesias, c'est pénétrer au cœur d'un univers parallèle où la question de la sculpture guide l'architecture. D'installations labyrinthiques en puits irréels, l'Espagnole fait de son art une...
Mardi 22 mars 2016 Troisième édition pour la Museum Week, semaine mondiale des musées sur Twitter. Sept jours de partages et de découvertes culturels en ligne qui débutent ce lundi 28 mars. À Grenoble, quatre institutions joueront le jeu. On a rencontré la responsable...
Jeudi 15 octobre 2015 Début octobre, le Musée de Grenoble accrochait sur ses cimaises une nouvelle œuvre : une peinture de l'Italien Giorgio Morandi réalisée en 1939 et représentant une "Nature morte". Du coup, le tableau devient l'acquisition la plus chère...
Vendredi 3 juillet 2015 Ce n'est pas vraiment une exposition qui va de Picasso à Warhol, ni même qui présente dix ans d'acquisitions. Pourtant, "De Picasso à Warhol, une décennie d'acquisitions" illustre toute l'ambition du Musée de Grenoble qui dévoile ainsi les œuvres...
Vendredi 24 octobre 2014 On a beau être reconnu comme l’un des plus beaux musées d’Europe et se vanter de toucher à tous les styles artistiques et toutes les époques majeures de (...)
Mardi 28 octobre 2014 Alors que ces derniers mois les intermittents du spectacle manifestaient pour sauvegarder un régime toujours plus instable, les artistes plasticiens, eux, ne se sont pas montrés. Pour cause : en plus de pâtir de la précarité et de difficultés...
Mardi 7 octobre 2014 Étudiant, viens donc faire le plein de culture afin d'éviter que ton cerveau ne se transforme en marmelade anglaise. Pour cela, rendez-vous au Musée de (...)
Mardi 30 septembre 2014 Quoi de neuf ? Du côté de la mairie Début septembre, nous avions rencontré Corinne Bernard, nouvelle adjointe aux cultures de Grenoble, pour causer avec (...)
Vendredi 10 janvier 2014 L’exposition Sigmar Polke, au Musée de Grenoble, finira de la meilleure des façons avec la célébration des 20 ans du bâtiment à la fin du mois de janvier. Pour (...)
Lundi 14 janvier 2013 En décembre dernier, le Musée de Grenoble a enrichi sa collection d'art moderne avec le petit format en papier collé "Verre" de Pablo Picasso. Une acquisition impossible sans le soutien de son Club de mécènes qui a financé l'achat de cette toile...
Mercredi 19 décembre 2012 L’award de la meilleure exposition : Philippe Cognée au Musée de Grenoble Le Musée de Grenoble est un joyau local (voire plus), dirigé par un Guy Tosatto qui (...)
Lundi 14 mai 2012 C’est le propre des collectionneurs dans le domaine privé, et celui des musées dans le domaine public : préserver et acquérir les œuvres d’art qui, au fil du temps, constituent les témoins de l’évolution des civilisations. A Grenoble, plusieurs...
Lundi 19 décembre 2011 L’award de l’expo blockbusterLe hors-les-murs du fameux et parisien Centre Pompidou sur Chagall et l’avant-garde russe (il ne fallait pas oublier la (...)
Vendredi 4 novembre 2011 À l’occasion des trois expositions présentées au Musée de Grenoble, on a rencontré Guy Tosatto, le maître des lieux, pour évoquer avec lui plusieurs sujets d’actualité touchant de près son établissement. Magnéto. Propos recueillis par Aurélien...
Vendredi 4 novembre 2011 Après les feuilles de l’école italienne, voici le fonds graphique français. Le musée de Grenoble présente le deuxième volet de son triptyque consacré aux collections de dessins anciens, avec une exposition très dense et exigeante. REINE PARIS
Vendredi 6 mai 2011 Samedi soir, c’est la Nuit des musées. Une manifestation couplée en Isère avec Musées en fête, qui se déroulera sur tout le week-end. L’occasion rêvée pour se pencher sur les multiples lieux d’exposition que nous offre le bassin grenoblois, et leurs...
Lundi 16 mars 2009 Ce week-end, le Musée de Grenoble ouvre ses portes gratuitement. L’occasion de découvrir, si ce n’est pas encore fait, l’exposition Richter en France dont (...)
Mercredi 18 juillet 2007 De leur temps (2) regroupe des œuvres achetées durant les trois dernières années par des collectionneurs privés français. Bilan: la peinture se porte bien, et une forte rpésence d’artistes français est à noter. Lors du discours introductif À la...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter