Un festival (pas si) jeune public

Bien plus qu’un festival jeune public, Voir ensemble propose, quinze jours durant au Méliès, de réfléchir autour d’un cinéma qui cherche à éveiller la curiosité des spectateurs, jeunes comme moins jeunes, avec un focus pour cette deuxième édition sur le son et la musique. Christophe Chabert

Vacances scolaires obligent, les festivals de cinéma jeune public prennent leurs quartiers dans les salles françaises. Certes, depuis l’instauration du tarif unique à 4€ pour les moins de 14 ans, c’est un peu la fête tout le temps pour les jeunes spectateurs, avec ce risque d’infantiliser toute la production et – ça a commencé – de voir les écrans truster par des films animés ineptes et régressifs. D’où l’utilité de Voir ensemble, le festival proposé par Le Méliès : son ambition n’est pas de compiler la production récente et à venir pour faire tourner le tiroir-caisse, mais bien de mettre en perspective les films présentés avec des stages, des rencontres et des soirées spéciales.

Autre particularité : Voir ensemble ne cherche pas uniquement la nouveauté à tout crin, puisque cette édition n’hésite pas à proposer les copies neuves de trois classiques restaurés. D’abord Le Voyage de Chihiro, chef-d’œuvre qui consacra son auteur Hayao Miyazaki comme un des grands cinéastes de son temps grâce au Lion d’or obtenu à la Mostra de Venise – Lion qu’il a loupé, et c’est regrettable, avec son dernier et superbe Le Vent se lève, lui aussi présenté à Voir ensemble ; ensuite, Mon oncle de Jacques Tati, qui confronte la modernité bourgeoise et le "progrès" technologique avec la pipe et la mobylette de ce bon vivant de Monsieur Hulot ; enfin, Phantom of the Paradise de Brian De Palma, génial croisement entre Le Fantôme de l’opéra, Faust et la légende de l’ange noir Phil Spector.

Stars et trublions

Ces deux derniers films sont aussi emblématiques de l’axe pris par cette deuxième édition du festival : un focus sur des œuvres où le son et la musique tiennent un rôle essentiel, et que Voir ensemble a réunies dans une section "Écouter-voir". On pourra y entendre aussi un ciné-concert autour de Monte là-dessus (avec Harold Lloyd accroché aux aiguilles d’une gigantesque horloge) par le pianiste Jean-Marie Gonzales, et y voir l’avant-première des Amants électriques, le nouveau Bill Plympton, trublion anglais qui pratique une animation pas vraiment tout public…

Niveau avant-premières, le festival se montre particulièrement généreux avec les nouvelles aventures de quelques stars du cinéma pour tout-petits (Capelito, Gros pois et Petit point, ou la petite taupe) ou enfin le lauréat mystérieux du dernier festival d’Annecy, un ambitieux film de SF brésilien, Rio 2096, une histoire d’amour et de furie, qui sera à suivre de très près.

Voir ensemble
Du 1er au 15 mars, au cinéma Le Méliès

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 19 octobre 2021 Qu’elle aura été attendue, cette 9e édition de Voir Ensemble ! Habituellement calée sur les vacances de printemps, elle se maintient in extremis en visant (...)
Lundi 8 février 2021 D’habitude, lorsque débutent les vacances d’hiver, l’année cinéma est déjà bien entamée : les premiers festivals ont eu lieu et les suivants annoncent la couleur (ou du moins leur programmation). La fermeture des salles change la donne, mais ne...
Mardi 18 février 2020 Présente dans la programmation des festivals de cinéma Voir Ensemble, À vous de voir et Plein les yeux, l’animation japonaise jeune public n’a pas toujours profité d’une telle reconnaissance. Retour sur les raisons de ce (tardif) changement de...
Mardi 18 février 2020 Au-delà de la japanimation, d’autres merveilles seront également visibles lors des trois festivals. Voir Ensemble offre ainsi, jusqu’au 1er mars, un choix (...)
Mardi 14 janvier 2020 C’est sur une hausse bien timide de la fréquentation dans les cinémas grenoblois que 2019 s’est achevée : avec 1 865 831 spectateurs, soit +1% par rapport à 2018, on devrait même parler d’une étonnante stabilité quand l’ensemble de l’Hexagone...
Lundi 1 juillet 2019 Un musicien sans succès se retrouve seul au monde à connaître le répertoire des Beatles et se l’approprie : sa vie change alors radicalement. Après "Steve Jobs", Danny Boyle reste dans l’univers Apple pour cette fable morale, musicale et nostalgique...
Mardi 21 février 2017 L'auteur et réalisateur français, à qui l'on doit le très beau film d'animation "Ernest et Célestine" (2012), est le parrain de la nouvelle édition de Voir Ensemble, festival jeune public du cinéma le Méliès. Il ouvrira la manifestation ce mercredi...
Mardi 5 juillet 2016 Ce mois-ci, le Méliès ressort "Panda, Petit Panda", suite de deux courts-métrages réalisés en 1972 par les deux maîtres japonais de l'animation, à l'époque quasi-débutants.
Mardi 3 février 2015 Le festival Voir ensemble du Méliès propose cette année encore quinze jours de films jeune public judicieusement sélectionnés parmi l’actualité du genre, mais (...)
Mardi 3 juin 2014 Véritable institution cinéphile, Jacques Tati n’en finit plus de revenir sur les écrans, longue panthéonisation d’un auteur qui, à l’exception d’un dernier film (...)
Mercredi 26 février 2014 Avec "Phantom of the paradise", Brian De Palma réinventait en plein Nouvel Hollywood la comédie musicale rock, passée au prisme des films d’horreur, du queer et de son maître Hitchcock. Christophe Chabert
Mercredi 15 janvier 2014 Pour ses adieux au cinéma, Hayao Miyazaki propose une fable ample, adulte et très personnelle mêlant histoire du Japon et envol romanesque pour dessiner un autoportrait en créateur aveuglé par sa passion. Magnifique. Christophe Chabert
Lundi 18 février 2013 Début ce mercredi du festival Voir ensemble consacré au cinéma jeune public, avec une programmation témoignant d’un bel éclectisme et d’une ouverture maximale sur le monde. Christophe Chabert
Lundi 16 novembre 2009 Pour sa troisième création, la compagnie lyonnaise Arcosm chamboule tout l’air de rien, en livrant un spectacle ovniesque demandant un abandon total du spectateur. Saisissant et bluffant. Aurélien Martinez

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter