Regards d'enfances

Fleur Addis

Times Away

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

« Les meilleures graines et nos champs les plus chers, ce sont nos enfants » a dit l’écrivain sénégalais Cheikh Hamidou Kane. Le jeune photographe Timothée Sonzogni, Grenoblois d’adoption, les a photographiés. Originaire d’Éthiopie, l’artiste est parti à Addis-Abeba, capitale du pays, en quête de ses racines. De ce voyage initiatique est née une série de photographies ayant donc pour sujet les enfants, dans un environnement parfois compliqué.

Sans une once de misérabilisme, les portraits dépeignent les différentes émotions et contrariétés qui jalonnent le jeune âge. Avec un sens du cadrage remarquable, Timothée Sonzogni soigne les nuances entre camaïeux gris saisissants et palette variée éclatante. Cet œil photographique donne toute la force aux clichés, qui ne sont plus seulement des visages mais de véritables vecteurs de sentiments.

Les images établissent un lien direct avec le regard du spectateur et la touche de l’artiste, notamment dans les titres des œuvres (Mc Queen pour un petit garçon avec un anneau sur la tête ou encore Des hauts et des bas lorsqu’une femme semble rappeler à l’ordre une fillette), ajoute un trait d’humour enivrant. L’exposition Fleur Addis se vit alors comme un voyage au cœur de l’enfance, duquel on ressort plein de joie.

Charline Corubolo

Fleur Addis, jusqu’au 25 mars, au bar/restaurant Times Away (Grenoble)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 22 septembre 2015 Avec sa troisième exposition grenobloise, Timothée Sonzogni confirme son talent de photographe entre clichés humanistes et poésie mélancolique. De ses visuels émanent une véritable puissance et une beauté du réel redécouverte. "Paris se porte bien"...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter