Cordes en voyage

En plein cœur de l’Ardèche, le Festival Cordes en Ballade prépare une seizième édition latine. Le Quatuor Debussy à la commande depuis l’origine, on s’attend à de l’inattendu, forcément ; à de l’humour et du décalage parfois ; à de la haute volée musicale toujours. Pascale clavel

Le Quatuor Debussy, par tous ses projets, bouscule sans modération la chose artistique, revigore nos oreilles endormies. Le festival Cordes en Ballade, dont il a la charge, ne fait pas exception. Ses trois dernières éditions ont même impulsé une dynamique encore plus inattendue : en 2011, “On en pince pour les cordes” explorait la musique française par le biais des cordes pincées ; l’année suivante, “Welcome America !” déroulait une humoristique “Route 07” musicale, homologue ardéchoise de la fameuse Route 66 ; enfin, en 2013, Cordes en Ballade avait ébloui par un mélange subtile de musique classique, con-temporaine et de jazz, sous l’intitulé “De Bach à Haydn, la musique en héritage”.

Pour l’édition 2014, un cran supplémentaire est franchi. Avec “Viva Latina !”, c’est tout un répertoire coloré et sensuel qui nous est donné à entendre. Une programmation sur les pas des conquistadors qui nous emmènera au Portugal, en Amérique du Sud et en Espagne.

Métissage, éclectisme et jubilation

Ils exultent toujours, les Debussy, lorsqu’ils concoctent une nouvelle programmation. Cette édition les voit se lâcher un peu plus, et c’est peu dire que leur folie est contagieuse. Les festivités débuteront dans la cathédrale de Viviers. Le Quatuor Debussy ouvrira lui-même le bal avec les sonorités moites des tangos de Piazzola, avant de céder la place à Alexis Cardenas. Ce violoniste virtuose, fin connaissseur de la musique traditionnelle vénézuélienne, est également super-soliste à l’Orchestre National d’Ile de France. Autant dire que son jeu possède une envergure exceptionnelle.

Quelques jours plus tard, le même Cardenas et son ensemble Recoveco interprèteront des musiques inspirées par les chants et danses populaires d’Amérique du Sud : valses, joropos, passillos… Le tout dans la somptueuse abbatiale de Cruas. Au fil du festival, le Quatuor Debussy donnera également l’opportunité à trois jeunes formations de se produire sous le label “Nouveaux talents”. Jeunes formations qui proposeront un programme à l’image de ceux de leurs hôtes : audacieux, plein de virtuosité et de charme.

Quant au maître de l’accordéon Richard Galliano et son Tangaria Quartet, ils se produiront dans la cour de la mairie d’Aubenas, le temps d’une soirée métissée où se répondront mélodies latines, ambiances jazz, envolées classiques et, là aussi, visions patrimoniales. C’est la grande force de Cordes en Ballade : la qualité du répertoire et de l’interprétation s’y conjugue à la flânerie sur les traces de l’histoire.

Cordes en ballade, à Bourg-Sant-Andéol et environs (Ardèche) du 3 au 14 juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 21 juin 2017 Pour sa 19e édition, le festival Cordes en Ballade nous emmène parcourir le monde entier à la rencontre des "cultures en harmonie". Au cœur de l’Ardèche méridionale, le Quatuor Debussy, initiateur de l’évènement, a su conquérir un large public.
Lundi 9 janvier 2017 Depuis plus d’un an, Yael Naïm et le Quatuor Debussy (deux violons, un alto et un violoncelle) sont tombés en amour. Un amour qui prend la forme d’une tournée revisitant avec douceur le répertoire passé et présent de la Franco-Israélienne. Grâce...
Jeudi 15 septembre 2016 On fait quoi jusqu'à la fin de l'année ? On va écouter qui ? Voici une sélection extraite de notre panorama de rentrée culturelle sorti le 14 septembre. Mais allez fouiller aussi sur notre site, dans le coin "les choix de la rédaction" ; vous...
Mardi 1 mars 2016 Mardi, les quatuors de Beethoven vont vibrer d'un nouveau souffle. Le Quatuor Debussy, habitué à ravir les oreilles du public de la Rampe, revient à Échirolles avec une proposition exclusivement classique, et assurément contemporaine.
Mercredi 6 janvier 2016 En 2016, on a rendez-vous à la MC2 avec l'Aurora Orchestra, à la Rampe avec le Quatuor Debussy, à l'église Saint Martin avec certains des Musiciens du Louvre Grenoble, à l'Odyssée d'Eybens avec le mandoliniste Vincent Beer-Demander ou encore à...
Mercredi 24 juin 2015 « Le violon, de deux choses l’une ; ou tu joues juste, ou tu joues tzigane. » Cet été, Les Cordes en Ballade tordent le cou à cette chanson de Bobby Lapointe et prennent pour thème Alla Zingarese : à la tzigane. Philippe Yves
Mardi 26 mai 2015 En juin 2013, le prestigieux festival lyonnais Les Nuits de Fourvière fut illuminé par "Opus", création mêlant nouveau cirque, danse et musique, emmenée par la compagnie australienne Circa et le Quatuor Debussy. Une réussite entre poésie et force...
Mardi 26 mai 2015 Critique du (fabuleux) spectacle de la compagnie Circa et du Quatuor Debussy avant son passage par la Rampe d'Échirolles.
Vendredi 11 janvier 2013 Musique classique / Le rideau se lève sur une deuxième partie de saison très riche et enthousiasmante. Bref aperçu en quelques coups de cœur. Régis Le Ruyet
Vendredi 22 juin 2012 Après la mythique route 66 aux États-Unis, le festival Cordes en ballade invente la route 07 en France, en Ardèche. Il faut comprendre cette saison que le (...)
Mardi 10 janvier 2012 Danse / Pour sa nouvelle création, Mourad Merzouki revient à ses premières amours : les arts de combat qu’il mêle au cirque en n’oubliant pas le hip-hop. Avec "Boxe Boxe", il ne renie rien de son parcours et l’enrichit aussi de la présence sur scène...
Mardi 14 juin 2011 Le Quatuor Debussy a l’art d’étonner son public, de n’être jamais là où on le suppose être. C’est son charme, sa force et sa façon d’exister encore de belle (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter