Cannes, de l'amour plein les yeux…

S’il y a eu de belles choses dans la deuxième moitié de la compétition cannoise – les films de Jia Zhang-ke et Jacques Audiard en premier lieu – cette édition 2015 restera dans les mémoires grâce à deux films uniques en leur genre : "Vice Versa" de Pete Docter et "Love" de Gaspar Noé. Christophe Chabert

La semaine dernière, on se demandait de quel côté du filet la balle allait tomber concernant la compétition cannoise. Alors qu’il ne nous reste plus que deux films à découvrir – Chronic de Michel Franco et le Macbeth de Justin Kurzel (nous avons bouclé ce numéro le vendredi 22 mai, lundi férié oblige) –, le verdict reste toujours incertain. En tout cas, il fallait avoir un goût pour les montagnes russes, les films passant sans transition de la splendeur au navet.

Parmi ces derniers, il faut faire un sort à Youth de Paolo Sorrentino ; chaleureusement accueilli par les festivaliers, donné favori par beaucoup pour la Palme, il s’agit pourtant d’un monument de beauferie satisfaite confite dans une série de gimmicks visuels et scénaristiques, un film pour seniors éprouvant, écrit n’importe comment et qui permet à une poignée d’acteurs vétérans de se lancer dans un cabotinage effréné et pathétique – mention spéciale à une Jane Fonda perruquée façon travelo brésilien. Sorrentino confirme qu’il réussit un film sur deux ; après le superbe La Grande Bellezza, Youth est donc logiquement une horreur.

Ratage aussi pour Hou Hsiao-Hsien ; son The Assassin longtemps attendu (dix ans de production, de tournage et de montage) sombre dans une relecture soporifique du film de sabre, démontrant que si Hou est bel et bien un esthète de la mise en scène, il est un très médiocre "storyteller". Incompréhensible malgré la minceur de son argument, The Assassin semble chercher en permanence sa forme, capturant de manière éparse quelques éclairs de génie, laissant la plupart du temps la paresse l’envahir.

Pas génial non plus, le Sicario de Denis Villeneuve, un autre film d’esthète flirtant avec le cinéma de genre (ici le "narco-polar" à la frontière mexicaine) qui sacrifie son efficacité et sa clarté narrative sur l’autel d’une mise en scène souvent virtuose, mais trop consciente de sa beauté, si bien que Villeneuve préfère regarder ses plans que ce qui les habite, à commencer par des comédiens pourtant excellents – Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio Del Toro.

Dernière déception, le Valley of love de Guillaume Nicloux qui, s’il démarre sur des bases formidables (Depardieu et Huppert, dans leurs propres rôles, se perdant dans la vallée de la mort après le suicide de leur fils), s’égare dans des directions mal maîtrisées, un peu Gerry, un peu Shyamalan, et laisse sur un sentiment d’inabouti malgré la prestation, grandiose, de ses deux comédiens.

Identité(s)

Dans cette compétition fort inégale, deux cinéastes ont brillé : Jacques Audiard et Jia Zhang-ke. Avec Dheepan, Audiard marque une fois de plus sa place si particulière dans le cinéma français, capable de porter un regard sur son pays tout en gardant une foi inébranlable dans les vertus du cinéma de genre. Ici, à travers le parcours d’un combattant tamoul ayant fui le Sri-Lanka pour se retrouver gardien d’immeuble dans une cité française, il mélange récit d’apprentissage façon Un prophète et "vigilante movie" à l’explosion longuement différée – et d’autant plus spectaculaire. Scénario, direction d’acteurs, mise en scène : tout dans Dheepan transpire une maîtrise d’autant plus remarquable qu’Audiard ne se repose jamais sur ses acquis, prenant des risques tant sur le fond que sur la forme, plus composée et lyrique que ses précédents films.

Quant à Jia Zhang-ke, il signe avec Mountains may depart son film le plus romanesque, ambitieux et accessible : dans un mouvement ample et magnifique, il entrecroise le destin de quatre personnages à travers les époques et trente années d’histoire chinoise. Il fait surtout le bilan de son propre cinéma, son passé, son présent et surtout son avenir, tout en s’interrogeant sur cette Chine menacée de disparition à force de dissoudre son identité dans le capitalisme et la mondialisation. Un discours offensif dans une œuvre qui garde pourtant une grande douceur ; si le monde (et le jury) était bien fait, il serait bon que l’heure de Jia Zhang-ke sonne au moment de remettre la palme…

Pixar et Noé : théories de l’intérieur

Mais les deux meilleurs films de la sélection officielle n’étaient pas dans la compétition ; on ne parle pas ici de l’arnaque Cemetery of splendour, triste spectacle d’un cinéaste palmé (Weerasethakul) pris en flagrant délit de paresse coupable, livrant une page blanche sur laquelle une critique française complaisante n’a plus qu’à déverser sa prose, mais de ces deux onvis formidables que sont Vice Versa de Pete Docter, dernier-né des studios Pixar, et Love, l’œuvre la plus accomplie de Gaspar Noé. Il faut avoir un solide sens de l’éclectisme pour passer d’un film d’animation tout public à une œuvre expérimentale empruntant certains codes du cinéma pornographique. Pourtant, ils ont ensemble cette envie kubrickienne de stimuler tous les sens et de manier toutes les émotions pour délivrer un spectacle unique et inoubliable.

Vice Versa est le champion hors catégorie – et donc hors compétition – en la matière : en plongeant dans le cerveau d’une petite fille, Docter tente de matérialiser la naissance de la complexité émotionnelle et le moment, bouleversant, où l’on fait le deuil de son enfance. À la fois traité de neurosciences et grand film d’aventure, fourmillant d’inventions et d’audaces, c’est un enchantement permanent, un classique immédiat de l’animation, sinon du cinéma tout court.

Gaspar Noé, lui, signe un extraordinaire film d’amour et d’innocence – ce qu’était déjà Enter the void. Explorant la vie sentimentale de Murphy et sa relation passionnelle avec Electra, le cinéaste crée un mille feuille mémoriel, sensoriel, sensuel et sexuel extrêmement puissant, fortement autobiographique (rarement Noé s’était autant mis à nu à l’écran) où les scènes d’amour physique non simulées, toutes différentes, toutes traitées avec un sens de la beauté qui éloigne fondamentalement le film de toute tentation pornographique, est d’abord une passionnante façon de décrire sans recourir aux mots les rapports entre les êtres. Ce très grand film avait tout à fait sa place en compétition ; mais la peur du scandale a sans doute été la plus forte…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 9 mars 2022 Événement à la Belle avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 16 novembre 2021 Aux Glovettes, énorme complexe résidentiel typique des stations de ski, la majorité de l’année les appartements sont vides. Une association créée par quatre femmes fait vivre le bâtiment en dehors de la saison des neiges en le transformant en...
Mercredi 6 octobre 2021 08.10.21 > Drak-Art Unleashed #4 Pour le quatrième volet de ses soirées techno « underground, inclusives et LGBTQI+ friendly » Unleashed, (...)
Mardi 5 octobre 2021 Bouleversant, intimidant par tant de sensibilité, "Love" est un immense spectacle de théâtre dans lequel Alexander Zeldin nous convie dans un foyer d’urgence de l’aide sociale britannique.
Mardi 8 décembre 2020 Jazz. L'Hexagone ouvre ses portes à Jowee Omicil, un artiste jazz qui privilégie une approche multiple, en combinant son art avec d'autres sonorités supposément plus accessibles. On s'emballe d'avance pour le résultat !
Mardi 19 mars 2019 Le groupe de Valence dévoilera son premier album jeudi 21 mars sur la scène de l'Ampérage. On lui prédit un avenir prometteur.
Mardi 5 février 2019 Chanteur de mariage originaire d’une région reculée du Nord-Est de la Syrie, Omar Souleyman est depuis maintenant douze ans une véritable star internationale, dont la musique hypnotique, ultra-rapide et incroyablement addictive a conquis les scènes...
Mardi 27 mars 2018 Jusqu’au jeudi 5 avril se déroule à Grenoble et sur le campus la douzième édition du Festival culturel interuniversitaire piloté par la communauté universitaire grenobloise et construit cette année autour du thème de l’infini. Avec de nombreuses...
Mardi 27 février 2018 « Un groupe de rock déguisé en jazz » : c'est ainsi que le saxophoniste Thomas de Pourquery qualifie Supersonic,  qui l'accompagnera sur la scène de la MC2 samedi 3 mars. On vous les présente.
Mardi 17 janvier 2017 Laure Mary-Couégnias ne peint pas avec le dos de la cuillère et nous plaque à la rétine ses fruits et ses animaux avec autant de simplicité que de duplicité. C'est beau, fourbe et voluptueux, et c’est à voir au Vog avec l'exposition "Love is a...
Mardi 21 juin 2016 Avec cinq longs-métrages en vingt-cinq ans, le réalisateur américain Whit Stillman semble du genre à se faire désirer. Logique qu’il ait succombé aux charmes du roman épistolaire "Lady Susan" de la jeune Jane Austen, cultivant la séduction comme...
Mardi 17 mai 2016 Du jeudi 19 au samedi 21 mai, le Mark XIII et le cinéma Juliet Berto se proposent de décrypter le NSK (l’acronyme du "Neue Slowenische Kunst – Nouvel Art Slovène"),  mouvement artistique méconnu...
Mardi 12 avril 2016 (Re)venu à une forme de simplicité pop qui fait plus que jamais de lui un pendant germanique de Divine Comedy, Konstantin Gropper aka Get Well Soon nous séduit à nouveau avec son bel et grand "LOVE". Sans pourtant se départir de son goût pour...
Mardi 22 mars 2016 Le Suisse sera en concert avec son petit orchestre d'instruments acoustiques (carillons, tuyaux d'orgues, bobines tesla, piano) et automatisés. Plus le temps passe, moins on parvient à se lasser de Stephan Eicher. Il faut dire qu'il ne nous aide...
Mardi 15 mars 2016 Dan Trachtenberg s’inscrit dans les pas du fameux film catastrophe apocalyptique "Cloverfield", sans pour autant en présenter une suite. Et défend plutôt un minimalisme bienvenu.
Mardi 8 mars 2016 de Hou Hsiao-hsien (Taï, 1h45) avec Shu Qi, Chang Chen, Yun Zhou…
Mardi 2 février 2016 De César Acevedo (Col., 1h37) avec Haimer Leal, Hilda Ruiz, Edison Raigosa…
Mardi 19 janvier 2016 Après les attentats de novembre, Nicolas Boukhrief avait pris avec philosophie et dignité la non-sortie sur les écrans de son “Made in France”, sur une cellule djihadiste qui doit semer le chaos au cœur de Paris. Il découvre qu’un festival à...
Mardi 22 décembre 2015 De cette année de cinéma, on a retenu un chef-d’œuvre charnel et une escroquerie familiale.
Mercredi 30 septembre 2015 Jean-Claude Gallotta reprend "My Rock", créé en 2004 pour l’ouverture de la MC2. Un spectacle qui lie danse contemporaine et standards du rock – Dylan, les Beatles, les Stones, Nirvana… Et une véritable réussite qui fait un bien fou.
Mardi 15 septembre 2015 Salué dans tous les festivals où il est projeté, le nouveau film de Nabil Ayouch parle avec force et subtilité d’amours occultes et tarifées, mais aussi de la condition féminine. À votre avis, laquelle des deux thématiques lui a valu une censure...
Mardi 8 septembre 2015 Deux artistes octogénaires tentent de soulager leurs multiples douleurs dans un hôtel de luxe grouillant de curistes aisés. Après sa réussite "La Grande Bellezza", Paolo Sorrentino s'embourbe en voulant à tout prix amener son film vers une séquence...
Mardi 1 septembre 2015 Cette rentrée 2015 ressemble à une conjonction astronomique exceptionnelle : naines, géantes, à période orbitale longue ou courte, toutes les planètes de la galaxie cinéma s’alignent en quelques semaines sur les écrans. Sortez vos télescopes !...
Mardi 7 juillet 2015 Le souvenir d’une histoire d’amour racontée par ses étapes sexuelles : Gaspar Noé se met autant à nu que ses comédiens dans ce film unique, fulgurant et bouleversant. Christophe Chabert
Mardi 30 juin 2015 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo.
Mardi 16 juin 2015 De Guillaume Nicloux (Fr, 1h32) avec Gérard Depardieu, Isabelle Huppert…
Mardi 16 juin 2015 Les studios Pixar et Pete Docter donnent une singulière lecture de ce que l’on appelle un film-cerveau en plongeant dans la tête d’une fillette de onze ans pour suivre les aventures de… ses émotions ! Aussi ambitieux qu’intelligent, drôle, émouvant...
Mercredi 3 juin 2015 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo.
Mardi 26 mai 2015 À chaque édition du grand raout cannois ses petites musiques. En voici deux parmi celles que nous avons entendues depuis le début des festivités. Au sens propre comme au figuré.
Lundi 18 mai 2015 Entre déceptions, ratages et réussites inattendues, la compétition du 68e festival de Cannes est, à mi-parcours, encore difficile à cerner, le renouvellement souhaité n’ayant pas toujours porté ses fruits. Mais on peut déjà en dégager deux films...
Jeudi 14 mai 2015 Avec un blog quotidien mais aussi les critiques des films qui sortent simultanément à leur présentation au festival, vivez le 68e festival de Cannes à travers le regard du Petit Bulletin.
Mardi 27 janvier 2015 De Ruben Östlund (Suède-Dan-Norv-Fr, 1h58) avec Johannes Bah Kuhnke, Lisa Loven Kongsli…
Mardi 2 décembre 2014 Émanation de JC Satàn et Catholic Spray, la Secte du Futur est l'énième tête de l'hydre garage française (et pas que). Mais sur ce terrain sec et hostile, elle fait pousser une musique mutante qui convoque l'idée d'un avenir bienvenu du moment qu'il...
Mardi 18 novembre 2014 Présenté comme un film sur l’histoire de la French Touch, "Eden" de Mia Hansen-Love évoque le mouvement pour mieux le replier sur une trajectoire romanesque : celle d’un garçon qui croyait au paradis de la house garage et qui se retrouve dans...
Mercredi 12 novembre 2014 D’Ira Sachs (ÉU, 1h38) avec John Lithgow, Alfred Molina, Marisa Tomei…
Mardi 9 septembre 2014 À notre connaissance, La Secte du Futur n'est pas répertoriée à la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). (...)
Vendredi 25 juillet 2014 La soirée de jeudi, avec les excellents Cascadeur et Frànçois and The Atlas Mountains, a tenu toutes ses promesses. Mieux : elle nous a même permis de découvrir, sous le kiosque à 19h, un charmant petit groupe (Natas loves you) dont on attend avec...
Mardi 29 avril 2014 Dix ans après la sortie de "Rêves Mécaniques", The Hacker est de retour avec "Love/Kraft", nouvel album en deux parties dont la première moitié est désormais disponible en digital (la seconde arrivera à la rentrée, en même temps que la sortie...
Mardi 8 avril 2014 L’aborigène Nosfell a délaissé son monde imaginaire Klokochazia et a traversé plusieurs années de danse contemporaine, aux côtés du chorégraphe Philippe Decouflé pour (...)
Mardi 18 février 2014 Retour en grande forme de Jim Jarmusch avec ce film à la force tranquille qui imagine des vampires dandy, rock’n’roll, amoureux et dépressifs, gardiens d’une culture mise en péril par la révolution numérique. Christophe Chabert
Vendredi 24 janvier 2014 Alors qu’elle termine actuellement son quatrième film, Eden, qui s’inspire de la vie de son frère Sven Love pour dresser un period movie sur l’essor de la (...)
Jeudi 2 janvier 2014 Après une année 2013 orgiaque, 2014 s’annonce à son tour riche en grands auteurs, du maître Miyazaki à une nouvelle aventure excitante de Wes Anderson en passant par les vampires hipsters croqués par Jarmusch et les flics tarés de Quentin...
Vendredi 13 décembre 2013 Un formidable documentaire sur les choristes noires américaines qui, des années 60 à aujourd’hui, ont écrit à l’ombre de la célébrité une page de l’histoire musicale anglo-saxonne, de la soul au rock, mais aussi une page de l’Histoire...
Jeudi 21 novembre 2013 Retour au sommet cette année pour Vanessa Paradis, grâce à un album produit et réalisé par Benjamin Biolay. Un duo gagnant qui confirme que l’interprète est une subtile pâte à modeler pour des auteurs-compositeurs capables de révéler ses multiples...
Vendredi 28 juin 2013 Quand France Info dit quelque chose, on l'écoute (ben oui, c'est une radio). Or, le site internet de la radio d'information continue a affirmé que The (...)
Vendredi 7 juin 2013 Après des débuts difficiles tant avec le public que la critique, Benjamin Biolay met pas mal de monde d’accord depuis quelques années. Ce qui lui vaut d’être désigné pote de cénacle des Gainsbourg, Bashung & co. Un artiste prolifique qui...
Samedi 25 mai 2013 "The Immigrant" de James Gray. "Only lovers left alive" de Jim Jarmusch. "La Vénus à la fourrure" de Roman Polanski.
Lundi 29 avril 2013 Ça peut sembler une évidence pour certains, mais rappelons-le quand même au cas où : depuis maintenant quelques années, la scène rock underground française (...)
Mardi 23 avril 2013 Dès son troisième long-métrage, Jeff Nichols s’inscrit comme un des grands cinéastes américains actuels : à la fois film d’aventures, récit d’apprentissage et conte aux accents mythologiques, "Mud" enchante de sa première à sa dernière image....
Lundi 25 février 2013 Besoin d'amour ? C'est normal, mais ne cherchez plus, The feeling of love sera le vendredi 1er mars à 20h30 à La Bobine. C'est bel et bien un sentiment (...)
Mardi 22 janvier 2013 Avec "Bagarres Lovesongs", le leader des Frères Nubuck moleste la chanson française avec talent. On en redemande ! Aurélien Martinez
Vendredi 18 janvier 2013 Connu pour être le frontman du groupe Nubuck, le Rhônalpin Chris Gontard débarque seul avec un album décalé et ludique. Du coup, il faut désormais l’appeler Gontard!... Petit point sur la question, avant son concert. Laetitia Giry
Vendredi 23 novembre 2012 D’abord une intro jazzy et cosy, qui plante le décor en deux secondes. Puis une voix féminine fêlée commence à chanter « une robe de cuir comme un fuseau », (...)
Lundi 19 novembre 2012 Composés, pour reprendre leurs propres termes, de « trois jeunes freluquets accompagnés d'une jeune et jolie damoiselle », les Lillois de Crusaders Of (...)
Jeudi 4 octobre 2012 D’Abbas Kiarostami (Fr-Jap, 1h49) avec Rin Takanashi, Tadashi Okuno…
Vendredi 6 juillet 2012 Poursuivant son exploration des métropoles européennes après Londres, Barcelone et Paris, Woody Allen se montre bien peu inspiré face à Rome, se contentant d’un poussif récit multiple où tout sent la fatigue et le réchauffé, à commencer par sa...
Vendredi 6 janvier 2012 Jamais deux sans trois : après deux passages cette saison à la Rampe (avec l’opéra Hansel et Gretel, et la petite forme Krafff), le jeune metteur en scène (...)
Vendredi 28 octobre 2011 De Lou Ye (France, 1h45) avec Tahar Rahim, Corinne Yam, Vincent Rottiers…
Vendredi 9 septembre 2011 Les deux réalisateurs d’I love you Philip Morris s’essayent à la comédie romantique chorale mais ne confectionnent qu’une mécanique théâtrale boulevardière et ennuyeuse, dont seul s’extirpe le couple formé (trop tardivement) par Ryan Gosling et Emma...
Lundi 15 novembre 2010 Avec leur électro lounge envoûtante d’une grâce évidente sur album, le groupe français Air s’est fait une solide réputation internationale. Leur "french touch" sera de passage à Grenoble cette semaine : l’occasion rêvée d’aller titiller Jean-Benoît...
Jeudi 16 septembre 2010 Quand le docteur Frankenstein tombe amoureux, c’est d’une chanteuse de variété à qui il va tenter de redonner vie. Avec L'Éternelle fiancée du docteur (...)
Vendredi 5 février 2010 De Peter Jackson (ÉU, 2h08) avec Saoirse Ronan, Mark Wahlberg, Rachel Weisz…
Vendredi 29 mai 2009 ART CONTEMPORAIN. Plusieurs vidéos de l’artiste Camille de Galbert seront présentées au Vog dès samedi. Si on n’a malheureusement pas pu toutes les visionner, (...)
Jeudi 28 mai 2009 Dans la lignée d’une Mademoiselle K ou d’une Anaïs (mais en un peu moins barge), il y a Marianic, artiste grenobloise qui a sorti en début d’année Dans ma (...)
Jeudi 26 février 2009 De Joel Hopkins (ÉU, 1h33) avec Dustin Hoffman, Emma Thompson…
Mercredi 12 novembre 2008 Sublime drame romantique signé James Gray, "Two Lovers" impose en douceur une idée forte : la vie n’est faite que de choix illusoires dictés par les origines sociales et culturelles. Christophe Chabert

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter