Cabaret frappé : notre sélection

Sallie Rock + Bikini Machine

Chapiteau du Jardin de Ville

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Les choses ont pas mal bougé à Grenoble ces derniers mois depuis l'élection d'un maire vert. Mais pas Cabaret frappé, festival d'été de la ville, si éco-citoyen que sa programmation semble être le fruit d'un tri de talents hautement sélectif. Exemples. La rédaction

Sallie Ford

Avec Slap Back (littéralement "gifler en retour" ou "rendre une gifle"), la rockeuse vintage à lunettes Sallie Ford a laissé de côté le revival rock fifties et ses oripeaux de Buddy Holly 2.0 à chromosomes XX pour un garage rock à fort effet décapant sur lequel elle a entièrement pris les rênes après la séparation d'avec The Sound Outside – remplacé par un groupe 100% féminin. Et c'est un peu des Breeders – et même des Pixies parfois – en mode psychédélique que l'on entend au détour de ces pop songs cinglantes. SD

Mardi 21 juillet, sous le chapiteau

Vieux Farka Touré

Digne fils de son père, la légende Ali Farka Touré, Vieux Farka Touré est davantage célébré aux États-Unis où l'on sait mieux que tout vient de là et donc du blues que dans nos contrées. Son album The Secret y avait fait un carton quand, sur Mon Pays, il célèbre tout à la fois son Mali natal – se désolant de ce qui s'y passe – en une approche transversale du blues que n'aurait pas renié papa – qui n'aimait guère ce qualificatif réducteur. SD

Mercredi 22 juillet, sous le chapiteau

Baden Baden

En 2012, le groupe français au nom de station thermale allemande sortait son premier album Coline. Rien de révolutionnaire là-dedans, mais une élégante pop indé en français et en anglais capable de tutoyer les sommets avec des paroles toutes simples – « Évidemment on se connait à peine / Évidemment on se mettra en scène ». Sur leur tout frais Mille éclairs, le trio reproduit la formule qui lui a valu son petit succès, avec néanmoins plus d’aspérités et plus de français. « Et portés par le vent, on a dansé pour voir / Et on trouvera ça très bien. » Nous aussi. AM

Jeudi 23 juillet, sous le kiosque (entrée libre)

Neeskens

Annécien de Hollande ou Hollandais d'Annecy au parcours en dents de scie (entre concerts confidentiels et passage remarqué à The Voice), Neeskens est enfin parvenu à coucher sur album les ambitions résolument pop (un atavisme néérlandais sans doute) de son folk. Une liaison dont le symbole pourrait être la chanson Where the Bridges End que n'auraient reniée ni Lloyd Cole, ni Prefab Sprout, ni The Go-Betweens. D'autres y verront un digne successeur de Damien Rice. Dans tous les cas, Neeskens a touché au but et mérite toute l'attention du monde. SD

Jeudi 23 juillet, sous le chapiteau

Acid Arab

Projet collaboratif initié par deux crate-diggers passionnés, Acid Arab crée des chemins de traverse entre acid-house, techno et musiques du Maghreb et du Moyen-Orient. Loin de la pseudo-fusion orientalisante pour bar lounge en quête d’exotisme, le duo témoigne au contraire d’un intérêt bien réel pour les différentes scènes évoquées qui transparaît immédiatement dans leurs productions et remixes. Déjà à l’origine de plusieurs compilations et d’innombrables DJ-sets, il se produira à Grenoble en format live, accompagné d’un claviériste. DG

Vendredi 24 juillet, sous le chapiteau

Sax Machine

Puissante machine à groove portée, comme son nom l'indique, par la force du saxophone (et même de deux), de grandes enjambées funk et des loops hip-hop, la créature Sax Machine inventée par Guillaume Séné et Pierre Dandin s'est laissé pousser une troisième tête en la personne du rappeur RaceCar – Chicagoan exilé à Paris. Le duo-trio, le vent en poupe à force d'en souffler, aura les honneurs, avec Ayo, du grand concert gratuit qui clôt traditionnellement le festival. SD

Samedi 25 juillet, sous le chapiteau (entrée libre)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 3 mai 2016 On savait déjà que la tête d’affiche qui, le lundi 11 juillet, allait ouvrir la semaine de festivités musicales gratuites était Mickey 3D. Voici cinq autres artistes que l’on pourra écouter cet été au Jardin de Ville de Grenoble.
Mardi 9 février 2016 Aux côtés des Neeskens, Thousand et autres Sammy Decoster, la Nuit folk sera également l'occasion de retrouver de vieux amis : Coming Soon, passé en une décennie du statut de dahu anti-folk haut-savoyard à celui d'incontournable de l'indie-pop...
Mardi 8 septembre 2015 Il eut été difficile au festival berjallien Les Belles Journées de constituer un plateau rock indé plus attrayant que celui qui nous est présenté, qui plus est (...)
Vendredi 24 juillet 2015 Pour la quatrième journée de festival, une soirée pop (au sens large) délimitée par deux groupes (Baden Baden et Shake Shake Go) aux conceptions musicales très différentes. Avec, au milieu, le folk de Neeskens.
Mercredi 22 juillet 2015 Mardi soir au Cabaret frappé, les girls et les boys bands ont fait la loi (musicale). Avec des esthétiques on ne peut plus variées, et un public nombreux du coup beaucoup plus réveillé que la veille. Enfin, on parle surtout de nous dans cette...
Jeudi 16 juillet 2015 Le fameux festival musical de l'été grenoblois aura lieu du lundi 20 au samedi 25 juillet, au Jardin de ville. L'équipe du Petit Bulletin vous le fera vivre en ligne.
Mardi 7 juillet 2015 Certes, on a sorti fin juin notre supplément consacré au festivals en Rhône-Alpes, mais ce n’est pas une raison pour ne pas reparler de ceux prévus autour de Grenoble en juillet et août ; qu’ils soient branchés musique, spectacle vivant ou les deux...
Jeudi 24 juillet 2014 Mercredi soir, Tricky, ancien Massive Attack et légende du trip hop, était attendu sous un chapiteau blindé. Sauf qu'il a oublié de venir (au sens figuré bien sûr). Sinon, on a aussi croisé Éric Piolle, le maire de Grenoble, qui a lâché quelques...
Mardi 15 juillet 2014 Le Cabaret frappé sera le temps fort de l’été grenoblois. Zoom sur cinq artistes issus de la programmation de cette seizième édition. Stéphane Duchêne
Jeudi 22 mai 2014 Les gros festivals musicaux de la région ont dévoilé leur prog, parfois au compte-gouttes pour faire le max de bruit possible. On fait le point afin d’y voir plus clair et cocher les bons jours sur le calendrier.
Mardi 18 mars 2014 Les dimanches 23 et 30 mars se tiendront les élections municipales. Zoom en trois points sur la situation grenobloise, et plus précisément sur le sujet de la culture.
Jeudi 31 octobre 2013 Fils de la légende du blues malien Ali Farka Touré, Boureima Farka Touré est parvenu à se faire sinon un prénom, du moins un surnom – « Vieux » – sur les traces de son père. Entre recherche des mélanges et tribut à l’héritage d’un des plus grands...
Vendredi 6 septembre 2013 De son père décédé, le légendaire bluesman malien Ali Farka Touré, Boureima Ibrahim Touré a hérité d’un surnom « Farka » (« l’âne ») puis s’en est gagné un deuxième : (...)
Vendredi 12 juillet 2013 Tout se passe à Grenoble entre la poire et le fromage et entre kiosque (pour les concerts gratuits programmés à 19 h ou à minuit) et chapiteau. Avec néanmoins (...)
Vendredi 14 septembre 2012 On pourrait tenir sur Baden Baden (photo) le même discours que sur Kid North. Mais ce serait faire preuve de mauvaise foi. Il y a dans la musique de ces (...)
Lundi 16 juillet 2012 Pour sa 13e édition, LE festival d'été de Grenoble fait plutôt dans la dentelle avec sa programmation aux petits oignons faite de découvertes, de futurs grands et de déjà immenses. Un cahier des charges qui se résume à lui tout seul dans la soirée...
Jeudi 21 juin 2012 L’été, à Grenoble, c’est Cabaret frappé, et on ne discute pas. Chaque mois de juillet, le traditionnel festival de musiques actuelles investit, sur une (...)
Lundi 21 mai 2012 Le festival tire lentement le rideau, nous laissant à chaque fois découvrir de nouvelles perles variées et au potentiel séduction qui nous chuchote de plus en plus fort : « juillet approche, souriez ! »
Jeudi 12 avril 2012 Les premiers noms de la prog du Cabaret Frappé (la quatorzième édition, du 23 au 28 juillet au Jardin de ville) sont sortis. Avec notamment la venue des Rémois de The Shoes. Et ça, c’est une excellente nouvelle !
Mardi 7 février 2012 L’acidulée et primesautière Sallie Ford a choisi Portland comme ville d’adoption. C’est là qu’elle s’est dégotté les trois musiciens qui allaient former avec (...)
Lundi 9 janvier 2012 Non seulement le Ciel assume son inclination pour les chanteuses troublantes en petites tenues, mais en plus, si vous n’êtes pas contents, tant pis pour vous. François Cau

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter