Du bon goût au Grand Angle de Voiron

Zoom sur la prochaine saison de la salle voironnaise, où le plus intéressant n'est pas forcément le plus évident.

Première saison où la programmation est entièrement faite par la nouvelle directrice Eliane Baracetti, qui mixe comme le faisait sa prédécesseure spectacles sûrs de remplir la salle de 1 700 places et formes plus risquées – c’est d’ailleurs là qu’elle glisse sa patte, avec goût. La saison prochaine, on verra donc de la star de l’humour à Voiron : Alex Lutz, Arnaud Tsamere, Stéphane Guillon, Norman, la troupe du Jamel Comedy Club, Marc Jolivet, Pierre Palmade en metteur en scène du Père Noël est une ordure

En musique, le très chanson-jazzy Michel Jonasz sera de la partie, comme Michel Fugain, Richard Galliano, La Maison Tellier, Les Fatals Picards, Aldebert en mode jeune public…

Côté spectacle vivant, il y aura plusieurs reprises de très bons spectacles : Pourvu qu’il nous arrive quelque chose du Grenoblois Grégory Faive, sur les coulisses du théâtre ; Têtes d’affiche, dernière création du chorégraphe Boubla Landrille Tchouda et l’efficace et explosif Carmen de la chorégraphe sud-africaine Dada Masilo.

On retient également plusieurs projets qui donnent vraiment envie : Les Beaux Orages qui nous étaient promis (photo), création de 2013 de l’excellent collectif Petit travers porté sur le jonglage poétique (leur pièce phare Pan Pot sera reprise l’an prochain à la Rampe) ; La Crasse du Tympan du chorégraphe grenoblois Nicolas Hubert ; l’intrigant sur papier 30/40 Livingstone avec Sergi López en explorateur obsédé par un animal loufoque ou encore, en beaucoup plus classique, une École des femmes de Molière par Christian Schiaretti avec Robin Renucci dans le rôle-titre.

Réservations ouvertes

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter